Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Les Laurentides

 

Quel lien peut-il bien y avoir entre François-Xavier Garneau et les Laurentides? Garneau est né à Québec en 1809, il y a passé sa vie et il y est décédé en 1866. Et c’est dans la capitale qu’il a écrit son œuvre majeure, son «Histoire du Canada depuis sa découverte jusqu’à nos jours», qui lui a valu le surnom «d’historien national». Il voulait ainsi répondre au gouverneur lord Durham qui affirmait que le Bas-Canada n’avait ni histoire, ni littérature. Le premier tome de cette histoire est publié à Québec en 1845. Dans la section faisant la description du Canada, Garneau décrit la chaine de montagnes qui couvre le bouclier canadien, au nord du Saint-Laurent, du lac Témiscamingue jusqu’au Labrador. Et il précise: «Cette chaîne n’ayant pas de nom propre et reconnu, nous lui donnons celui de Laurentides qui nous paraît bien adapté à la situation de ces montagnes qui suivent une direction parallèle au Saint-Laurent.» Ce nouveau toponyme est vite accepté et adopté et il donnera à son tour naissance à d’autres toponymes, que ce soit la ville, la région administrative, une MRC, la réserve faunique ou encore des rues. On peut donc affirmer sans se tromper que les Laurentides sont nées à Québec en 1845 et que c’est François-Xavier Garneau qui a signé leur acte de naissance.

19983868_1437766269617611_2308990324960766626_o

Photographie : Le monument de François-Xavier Garneau, Wikimédia.

Source de l’article: Page Facebook de la Société historique de Québec.