Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

À table en Nouvelle-France

Alimentation populaire, gastronomie et traditions alimentaires dans la vallée laurentienne avant l'avènement des restaurants

  • 21,99 $PDFISBN: 9782896645565

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

L'alimentation touche au quotidien et à l'identité des gens du pays. Or, lorsqu'il est question de l'alimentation d'autrefois, ce quotidien est souvent perçu comme terne et sans saveur. Erreur! Car l'alimentation en Nouvelle-France, comme ailleurs, varie au gré des couches sociales, des saisons, du climat et des prescriptions religieuses et change avec l'amélioration des techniques agricoles. Elle est aussi marquée par le contact des diverses civilisations qu'elle côtoie, tant autochtones qu'anglo-saxonnes.

Prêts à emprunter aux Amérindiens des ingrédients qui assurent leur survie, les ­colons français s'empresseront, aussitôt leur modèle culturel alimentaire bien implanté, de ­rejeter radicalement ces aliments. Plus tard, au contact des Britanniques et des loyalistes, les «Canadiens» connaîtront de nouveaux goûts et adopteront de nouveaux produits. Bref, ­l'alimentation coloniale ­évolue, de sorte qu'on assiste à la naissance non pas d'une ­alimentation traditionnelle, mais de traditions alimentaires.

Histoire de mieux vous faire savourer ce bref survol des pratiques alimentaires des XVIIe et XVIIIe siècles, Yvon Desloges l'a épicé de quelques peintures d'époque tirées du répertoire européen. Hérésie? Non, puisque arbres fruitiers, graines de semences et cheptel, malgré une flore et une faune indigènes abondantes, proviennent du vieux continent. Et comme l'alimentation est d'abord affaire de cuisine, vous êtes aussi conviés à explorer et à expérimenter le goût de votre histoire à travers une quarantaine de recettes adaptées aux techniques et aux approvisionnements modernes.

«La cuisine, c'est la transformation de la nature en culture», nous révèle le grand cuisinier tourangeau Jean Bardet. N'est-ce pas là essentiellement ce que nos ancêtres se sont entêtés à faire sur ce continent depuis plus de 400 ans?


Yvon Desloges est historien retraité de Parcs Canada. Diplômé de l'Université Laval, il a travaillé à l'histoire du canal de Lachine pendant plusieurs années et a coécrit, avec Alain Gelly, le livre Le Canal de Lachine: du tumulte des flots à l'essor industriel et urbain (Septentrion, 2002). Historien polyvalent, il compte plusieurs publications sur l'histoire de l'alimentation, sur les fortifications et sur la ville de Québec.

Ne manquez pas de visiter l'exposition temporaire au Musée du Château Ramezay : À Table !


Table des matières

À Table en Nouvelle-France 1
Présentation 7
Manger à la mode amérindienne 13
Garnir le garde-manger: les aliments de base 45
La diffusion des aliments: un phénomène urbain 77
Les fondements de l’alimentation populaire rurale 95
Le régime alimentaire urbain 113
Quand tradition égale changement 141
De la théorie à la pratique: quelques recettes 146
À la table du paysan 147
Dans le sillage du missionnaire et du voyageur 153
Chez les religieuses 157
Chez le cuisinier du gouverneur français 165
Chez le marchand 175
Chez l’aubergiste 183
Chez le cabaretier 189
Chez l’administrateur britannique 193
Notes et références 203
Index 225
Table des matières 235

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • Suggestion de cadeau : Je vais vous acheter un livre de recettes que vous n'avez pas À table en Nouvelle-France. Il y a dans ce livre magnifique - j'achète juste des beaux cadeaux - 42 recettes : une par semaine jusqu'au prochain Salon, avec, comme les profs, deux mois et demie de vacances.

  • Un luxueux bouquin de 236 pages joliment illustré. Un livre que l'on prend plaisir à consulter autant pour les textes et les recettes que pour les illustrations.

  • Si l'histoire de l'alimentation vous intéresse, vous serez comblé par un livre qui vient paraître aux éditions du Septentrion. Intitulé À table en Nouvelle-France, l'ouvrage retrace l'histoire des traditions culinaires de chez nous, de 1608 à 1860, avec en prime une quarantaine de recettes adaptées aux normes d'aujourd'hui.

  • Si le langage est accessible à tous, l'auteur parle de la genèse de nos coutumes alimentaires et cela nous fait prendre conscience de l'énorme chemin accompli en cinq siècles en Amérique du nord. Un livre magnifique.

  • Dans ce bref survol des siècles fondateurs de notre identité, le lecteur s'assoit tantôt à la table du citadin, tantôt à celle du bourgeois ou de l'agriculteur, et découvre ce que chacun mettait dans son assiette. Yvon Desloges a pimenté son travail de nombreux tableaux et de peintures d'époques. Histoire de pouvoir aussi goûter ce que l'on mangeait aux origines de notre société, l'auteur partage avec nous une quarantaine de recettes sorties tout droit du XVIIe siècle.

  • Un livre magnifique à se procurer autant pour les recettes que pour le côté historique.

  • Ceux pour qui l'histoire est une science qui se veut rébarbative et empreinte de phrases toutes faites vont comme d'habitude en prendre pour leur rhume. Personnellement, je trouve que cette tentative de Septentrion de démystifier la table de nos ancêtres est extrêmement intéressante.


    Une très bonne présentation des recettes, avec un paragraphe sur le contexte de la recette dans l'histoire, apporte de l'information supplémentaire.


    Le livre est superbement décoré de toiles d'époque tirées du vieux continent. Cette forme d'illustrations justifie joliment bien le propos.

  • Saviez-vous qu'à son décès en 1760, l'évêque de Québec possédait 7 livres de truffes dans son garde-manger ? C'est, entre autres, ce que nous apprend l'historien Yvon Desloges dans cet ouvrage bien documenté , attrayant avec ses illustrations en couleurs et son papier glacé, et d'une lecture agréable. Desloges dresse un portrait clair et précis de ce qui se consommait en nos contrées entre le début du XVIIe et la fin du XVIIIe siècle, au fil des influences des divers groupes culturels, tant amérindiens que français ou anglais. Le tout est complété par une quarantaine de recettes concoctées chez le paysan, au palais du gouverneur, dans les couvents, chez les curés et même chez l'aubergiste.

  • Tant pour ses recettes que pour les informations qu'il offre sur l'alimentation au XVIIe et XVIIIe siècles, ce livre se révèle fascinant. On déboulonne certains mythes (pensons seulement aux colons français qu'on soupçonne à tort d'avoir adopté les habitudes alimentaires des Amérindiens), explique l'origine de certains goûts tel que celui pour le sucre qui s'implante avec l'arrivée des Anglais et comment des aliments aujourd'hui fort répandus se sont imposés en Nouvelle-France.


    C'est donc un livre à acheter, ne serait-ce que pour se faire une idée de ce que pouvait manger nos ancêtres et essayer les recettes - délicieuses d'ailleurs - de cette époque.

  • Voici un livre magnifiquement illustré, en papier glacé, à laisser traîner sur la table basse du salon pour la curiosité des convives, ou à utiliser dans la cuisine lorsqu'on veut faire une véritable soupe aux pois ou découvrir ce que nos ancêtres mangeaient.

  • Ceux et celles qui s'intéressent à la bouffe et à la boisson, à son histoire surtout, seront heureux d'apprendre que les éditions du Septentrion ont récemment publié deux ouvrages qui brossent un éloquent portrait du boire et du manger en Nouvelle-France. Il s'agit de Bacchus en Canada de Catherine Ferland et À table en Nouvelle-France d'Yvon Desloges.

  • Tout cela est bel et bon, riche d'informations précieuses, et en mérite la lecture.

  • L'ouvrage possède l'avantage de s'inscrire entièrement dans les nouvelles tendances de l'histoire de l'alimentation et brise la conception si facilement acceptée selon laquelle la Conquête marquerait une coupure culturelle trop importante pour pouvoir saisir d'un seul tenant le siècle entier

  • L'historien Yvon Desloges retrace ici l'histoire de l'alimentation au Québec à l'époque de la Nouvelle-France. Accompagné de magnifiques illustrations d'époque et de plus de 40 recettes d'antan adaptées aux techniques d'aujourd'hui, cet ouvrage essentiel alimentera bien des conversations autour de la table.

  • Une mine d'or pour la curiosité, l'imagination et les papilles, puisqu'on propose aussi, en fin d'ouvrage, quelques recettes autrefois à la mode par chez nous.

  • Ce petit livre offre une fascinante incursion au coeur des habitudes alimentaires coloniales. Ces coutumes à l'époque de la Nouvelle-France sont beaucoup plus complexes et diversifiées qu'on pourrait le croire.

  • Cet ouvrage comprend une mine de renseignements concernant les usages alimentaires au début de la colonie.

Auteur

Autres ouvrages

Suggestions