Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Le Grain de sable

Olivier Le Jeune, premier esclave au Canada

et

  • 19,95 $PapierISBN: 9782897910815
  • 8,99 $PDFISBN: 9782897910822

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

Album jeunesse 8 ans et plus


Originaire de l'île de Madagascar, Olivier Le Jeune arrive dans la ville de Québec en 1629 en tant qu'esclave. Il avait 10 ans.

Au-delà de son statut d'esclave, il est la première personne d'origine africaine à habiter de manière permanente au Canada. Ce livre, inspiré de ce qu'il a réellement vécu, suit le parcours d'Olivier Le Jeune, de sa capture à Madagascar jusqu'à son arrivée dans la ville de Québec. On apprend comment il a pu s'adapter à sa nouvelle réalité dans les débuts de la Nouvelle-France.

Table des matières

LE GRAIN DE SABLE. Olivier Le Jeune, premier esclave au Canada 1
LA VIE D’OLIVIER LE JEUNE 72
LA NAISSANCE DU PROJET 74
GLOSSAIRE 75

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • « Un très beau récit qui nous relate la vie que certains esclaves ont pu avoir au Canada, pour ce qui est d’Olivier Le Jeune, un vrai esclave qui a réellement existé. La plume de Webster, est poétique et franche pour ce qui est des illustrations de ValMo, elles sont magnifiques et représentent très bien les mots de Webster. Je recommande cet album illustré dans toutes les écoles, mais surtout dans toutes les familles afin de familiariser les enfants avec l’histoire du Québec. »
  • « Cet album est un outil de sensibilisation et d’initiation à la première page d’esclavagisme au Canada. Destiné à un jeune public,, il intéressera aussi les adultes qui découvriront un passé plus multiculturel que ce qu’ils ont pu apprendre dans leurs livres d’histoire. Le Grain de sable ne propose rien de moins qu’une relecture plus inclusive de notre passé. »
  • « Il est rare que nous parlions d’esclavage au Canada dans nos cours d’histoire. C’est pourquoi je trouve important que ce livre existe. De plus, à la fin de l’album, il y a un documentaire plus approfondi sur la vie d’Olivier Le Jeune et certains extraits d’écrits historiques qui parlent de lui. Les illustrations incroyables de Valmo accompagnent le texte à la perfection. J’aime que le texte soit écrit comme de la poésie. Sans retirer de la puissance au contenu, ça le rend encore plus efficace. Les images sont fortes et percutantes. »
  • « Ce livre est destiné aux jeunes, mais nous y trouverons tous un intérêt à remonter le fil de l’histoire, à la rencontre des esclaves qui ont vécu en Nouvelle-France. [...] Ce livre, inspiré de ce qu'il [a réellement vécu, suit le parcours d'Olivier Le Jeune, de sa capture à Madagascar jusqu'à son arrivée dans la ville de Québec. On apprend comment il a pu s'adapter à sa nouvelle réalité dans les débuts de la Nouvelle-France. C’est un livre touchant qui nous révèle la dure réalité de l’esclavage, laquelle est souvent occultée. C’est à lire pour se rappeler qu’il en fut ainsi, même en Nouvelle-France.»
  • « Ce bel album raconte l’histoire d’Olivier Le Jeune qui a été le premier esclave au Canada. […] Le livre est abondamment illustré et les images nous font ressentir ce que le personnage a pu vivre. La beauté du livre, visuellement, nous aide à mieux appréhender le texte. Même s’il vise un public jeune, le livre plaira tout autant aux adultes, dès qu’on s’intéresse un peu à notre histoire, à ceux qui ont façonné notre pays et qui ont laissé leurs marques. […] Un ouvrage qui aborde l’esclavage d’un angle différent, en laissant la parole à Olivier Le Jeune, ce qui donne au lecteur le sentiment d’être plus proche du personnage. De plus, c’est un livre accessible aux jeunes, qui leur permettra de connaître une partie de notre histoire. Un livre que je vous invite à découvrir! »
  • « Magnifique ! Un texte super important. »
  • « Par son récit romanesque, Webster a tenté de retracer ce à quoi aurait pu ressembler le trajet d’Olivier Le Jeune, partant de l’île de Madagascar pour se rendre jusqu’à la valllée du Saint-Laurent dans la première moitié du 17e siècle. L’illustrateur ValMo a enjolivé avec grand talent cette histoire touchante.»
  • « Si l’ouvrage est destiné aux jeunes à partir de huit ans, le propos n’en est pas moins universel et devrait intéresser les lecteurs plus âgés. On apprécie particulièrement le glossaire proposé à la fin du livre pour expliquer aux jeunes lecteurs des termes comme case, calebasse, case ou encore les coups de crayon de l’illustratrice et auteure Valérie Morency alias ValMO qui permet de s’imaginer l’époque.»
  • « Les illustrations de Valmo sont puissantes, crues, saisissantes de réalisme.  Elles laissent parfaitement émaner la détresse de l’enfant esclave. Le tout s’arrime magnifiquement bien avec les mots et les expressions soigneusement choisies par l’auteur qui ne sont pas sans rappeler l’écriture poétique exigée par la création musicale de style rap
  • « Avec Le grain de sable, ValMo nous offre des illustrations à la fois magnifiques et poignantes d’un grand pouvoir de suggestion. En plus de transmettre avec beaucoup de réalisme les émotions vécues par des personnages, elle varie les cadrages, les plans et les séquences avec une qualité narrative presque cinématographique. L’illustratrice propose des ambiances qui servent le propos en s’appuyant d’une palette de couleurs qui tantôt s’anime des couleurs chaudes des tropiques et tantôt s’assombrit avec la dureté de l’histoire, en exploitant l’ombre et les contrastes. En bref, ce livre mérite d’être ouvert pour constater le travail de recherche derrière les illustrations et l’interprétation de chaque scène. »
  • « Le ton est poétique et pondéré. les images rendent bien les pérégrinations du jeune Olivier. Il fut le premier esclave d’origine africaine retenu à Québec. son instruction par le jésuite Paul le Jeune (qui lui donna son nom) est racontée avec respect. […] Un bref résumé historique et un lexique complètent avantageusement l’histoire. »
  • « Peu de livres se penchent sur l’histoire des afrodescendants au Québec et c’est avec brio que ce docu-fiction nous plonge dans la réalité peu connue de l’esclavage dans notre province et au Canada. On y retrouve à la fois déracinement et déchirement, mais aussi l’espoir d’un monde meilleur. Webster nous offre ce livre, se situant entre l’album, le documentaire et le roman, sur le devoir de mémoire, et surtout celle qui a été oubliée. La plume poétique et l’écriture métaphorique de Webster se marient habilement au magnifique travail de l’illustratrice ValMo, dont les pages pleines qui rappellent l’aquarelle se prêtent aussi bien à l’océan qu’aux forêts canadiennes. »

Auteurs

Suggestions