Nos livres font parler d'eux

Histoires centricoises

pComme dhabitude, les écrits de lancien professeur de Cégep ont été conçus pour divertir, mais non sans poser un regard critique sur la société actuelle, avec une brève fenêtre sur ce à quoi pourrait ressembler le monde de demain./p

Yanick Poisson, La Tribune

Construire la nation au petit écran

p... La recherche de Côté est fascinante. Elle met en exergue le processus critique ainsi que les tensions inhérentes à la création de lhistoire, tout en soulignant combien le petit écran agit comme miroir de nous-mêmes et comme vecteur didentité./p

Anne Bruneau-Poulin, MENS

bleu des rives (Le)

pLécriture de Lapalme coule doucement, envoûte. Les images quelle crée participent dune poétique de lorganique qui fait appel à lensemble des sens./ppSi les récits de Marie-Claude Lapalme sinspirent sans aucun doute des entités de la mythologies de Lovecraft, ils sinscrivent surtout dans la foulé fantastique du Claude Mathieu de iLa mort exquise/i, tant par leur ambiguïté symbolique, leur côté envoûtant et sublime que par lintimité provoquée par linstance narrative. Avec une tentative aussi convaincante, il ne reste quà espérer que lauteure récidive bientôt dans cette voie./p

Sophie Drouin, Magazine Spirale

Souffle et la Flamme (Le)

pÀ nen point douter, il sagit ici dun livre qui ne laissera personne indifférent, en France comme au Québec, à cause de léclairage nouveau quil jette sur une période de lhistoire de lart (1930-1950) qui fut cruciale de part et dautres de lAtlantique./p

, Communication et sociétés

Je pars en Inde

pLivre-témoignage dune grande lucidité, iJe pars en Inde/i fait le pari de transporter le lecteur dans un univers indien qui nest pas à un paradoxe près et dans lequel le vrai côtoie le toc, lespoir et la désolation. Petit à petit, les sillons creusés par Véronique Daudelin soffrent en miroir au vécu du spectateur, qui délaisse le jugement des premières pages pour se laisser interpeller par les questions profondes qui sommeillent en chacun./p

Philippe Vaillancourt, Présence

Histoires centricoises

pJean-Pierre April va écrire les perversités, les incompréhensions, les pertes et les deuils que la société porte. Dans une écriture franche, sans fioritures, de beaux textes très captivants. Une belle lecture dhiver qui met de la chaleur dans le coeur./p

, Blogue Les mille et une pages

Louise Beaudet

pMerci à Marjolaine Saint-Pierre de nous avoir fait connaître cette remarquable oubliée. Agrémenté de quantité de photos dépoque, iLouise Beaudet. De Lotbinière à Broadway/i vient de paraître au Septentrion./p

Dominique Alexis, La terre de chez nous

Louise Beaudet

pLa biographe Marjolaine Saint-Pierre a déniché une fabuleuse histoire remontant à un siècle, qui met en vedette une petite fille de chez nous, née en 1859 et devenue une étoile internationale de la scène, à la manière des Emma Albany et Èva Tanguay, qui ont brillé à la même époque. Dans iLouise Beaudet. De Lotbinière à Broadway/i, Marjolaine Saint-Pierre raconte le parcours épatant et méconnu de celle que ses admirateurs appelaient Little Miss Beaudet./p

Louis Cornellier, Le Devoir

Passion Haïti

piPassion Haïti,/i louvrage que Rodney Saint-Éloi nous propose cette fois, est une véritable plongée poétique dans son pays natal, dans sa langue, son imaginaire, ses rêves: bref, dans ces lieux où la poésie, et peut-être mieux que nimporte quoi dautre, peut nous transporter et par lesquels il faut passer pour un peu comprendre un peuple, pour le comprendre au-delà des clichés, des idées toutes faites et de ces innombrables raccourcis quemprunte la pensée pressée./ppPar-delà les attachants portraits de personnages, par-delà les fait contés et les anecdotes rapportées, ce livre porte en somme sur la recherche de soi et de la liberté, à la fois dans lexil (ce bien étrange pays, dit Saint-Éloi) et dans lancrage qui nous est lui aussi indispensable - dans son cas, lancrage dans cette terre de passion, de délire et de folie, de vaudou aussi, quest Haïti. En refermant louvrage, je nai pas pu mempêcher de penser à Marcel Pagnol, qui disait quon atteint luniversel en restant chez soi. Car le fait est quen parlant dHaïti et de ses habitants, de sa nourriture, du racisme, de bonté, de rêves et de tant dautres choses encore, cest finalement de la condition humaine que Saint-Éloi nous aura parlé. Un très beau livre, donc, écrit dans une langue ample, belle, tendre et poétique, un livre à savourer, et surtout à méditer, lentement et en douceur. Comme si vous étiez en Haïti comme chez vous.../p

Normand Baillargeon,

Passion Haïti

pDans iPassion Haïti/p, Rodney Saint-Éloi, cet exilé haïtien, nous raconte son pays natal. Et au risque de paraître cliché, il nous le décrit avec son coeur et son âme. Vraiment. Par sa prose, il nous explique toute la complexité derrière lidentité haïtienne, ses blessures, ses torts, sa pauvreté, lhypocrisie de son élite, mais aussi (et surtout) sa beauté, sa richesse, son humour et son amour. En passant en revue plusieurs aspects, comme la relation à la nourriture, la langue, la condition des femmes, la religion, le racisme, Rodney Saint-Éloi dresse un portrait fort intéressant dHaïti quii clash/i souvent avec nos idées reçues. /ppBref, loeuvre de Rodney Saint-Éloi aux éditions Hamac est-elle un éloge à Haïti, une critique, une déclaration damour... cest tout ça à la fois. Cest le regard que lauteur porte à son pays dorigine, son point de vue./p

Françoise Conea, Blogue Page par page

Passion Haïti

pOr, lessai de Rodney Saint-Éloi ma plongé au coeur de ce pays, dans la globalité et la complexité de son acception./p

Jean-François Crépeau, Le Canada français

Sud des États-Unis (Le)

pInquiétant, ce Sud des États-Unis? Ginette Chenard, diplomate québécoise, éminente spécialiste de la politique américaine, nous livre un pénétrant essai qui fait tomber les préjugés, le meilleur sur le sujet jamais écrit en français, les clés pour comprendre – et, par ricochet, résoudre le « mystère » de lélection de Donald Trump – cette région quelle fréquente depuis longtemps. Le Sud est paradoxe./p

Christian Vachon, Les libraires

Je pars en Inde

pEn 2010, Véronique Daudelin a fait sa valise avec un seul t-shirt en direction de New Delhi. Son voyage de quatre mois en Inde la changée à jamais. Dépaysée et désorientée, celle qui voulait se sauver delle-même sest finalement trouvée. À des kilomètres de sa ville natale et à mille lieues de ce quelle avait imaginé./p

Isabelle Laramée, Le Canada français

Juste la fin du monde

pLa prose poétique du dramaturge français touchera, jen suis sûr, même les plus imperturbables./p

Jean-François Crépeau, Le Canada français

Étagères et barreaux de fer

pUne chronologie de 1824 à 2013, une importante bibliographie et un index fort élaboré font de cet ouvrage de 260 pages un incontournable pour qui souhaite mieux connaître cet édifice doté dune aussi riche histoire./p

, Histoire Québec

Inconquis

pAventure méconnue qui nous est révélée grâce au journal de La Chapelle, aventure stupéfiante et désolante qui trace un portrait de la vie militaire de lépoque où la justice et lhonnêteté ne priment pas toujours./p

, Histoire Québec