Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Dans la caméra de l'abbé Proulx

La société agricole et rurale de Duplessis

  • 25,95 $PapierISBN: 9782894487556
  • 18,99 $PDFISBN: 9782896648061

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

  • 18,99 $ePubISBN: 9782896648078

    Le format ePub est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier ePub.

Méconnu de notre histoire, l'abbé Maurice Proulx (1902-1988) est un des pionniers du septième art québécois. Prêtre, agronome, travailleur social et cinéaste autodidacte, il se lance dans l'aventure du cinéma dès le début des années 1930. Homme passionné et carriériste, élève et proche collaborateur du premier ministre libéral Adélard Godbout, il devient, dans les années 1940 et 1950, cinéaste officiel du gouvernement unioniste de Maurice Duplessis. Vitrine publicitaire des réalisations du chef, son cinéma jette pourtant un regard engagé, mais franc sur la société agricole et rurale québécoise de l'après-guerre.

Patrimoine national depuis 1977, l'oeuvre cinématographique unique de Maurice Proulx demeure l'une des seules fenêtres visuelles et sonores aujourd'hui disponibles sur le Québec d'autrefois. Dans la caméra de l'abbé Proulx permet de mieux comprendre cette société un peu trop «noircie» par la mémoire.


Marc-André Robert est candidat au doctorat en histoire à l'Université Laval. Spécialiste de l'histoire du cinéma gouvernemental au Québec et des rapports entre le cinéma et la politique en Occident, il s'intéresse également au cinéma underground et marginal, de même qu'aux films de famille. La thèse qu'il prépare porte sur l'Office du film du Québec et sur l'utilisation politique du cinéma par l'État québécois entre 1961 et 1983.

Table des matières

DANS LA CAMÉRA DE L'ABBÉ PROULX 1
REMERCIEMENTS 7
INTRODUCTION 9
Une vision personnelle, collective… et politique 11
Un cinéma aujourd’hui peu connu, mais jadis populaire 14
Comprendre la société rurale de l’après-guerre par l’image 16
CHAPITRE 1 • L’HABITANT, LE PRÊTRE, L’AGRONOME ET LE TRAVAILLEUR SOCIAL / Avant lui, une longue lignée de cultivateurs… 19
Derrière les bancs d’école 21
L’Université Cornell : l’éveil du cinéaste 27
En pays neufs ou la quête de la sonorisation 30
En pays pittoresque, la notoriété s’installe 37
L’ère Duplessis : l’âge d’or du cinéma proulxien 40
Le Service social d’adoption : le cinéaste prend sa retraite 46
L’œuvre proulxienne : patrimoine cinématographique 48
CHAPITRE 2 • LE PROGRÈS ET LA MODERNITÉ, UNE QUESTION ÉCONOMIQUE 53
La modernisation de l’agriculture 57
L’« indispensable » mécanisation de l’outillage agricole 59
La spécialisation agricole, nouveauté ou tradition ? 73
Le développement des infrastructures routières et de l’industrie touristique 80
Un réseau routier « prospère » 81
L’industrie touristique : à la rencontre de l’histoire canadienne 90
Conclusion 101
CHAPITRE 3 • LA CULTURE RURALE : ENTRE TRADITION ET MODERNITÉ 103
La tradition déracinée 110
L’attachement à la terre 113
Foi vs dogmes 123
Un nationalisme « réformé » 136
Le progrès, tributaire des origines de la nation 137
Le bon vieux temps ? 145
Conclusion 150
CHAPITRE 4 • UN PORTRAIT SOCIAL PORTEUR D’AVENIR 153
La famille rurale 157
Une famille sociable 161
L’enfant comme figure du destin rural 170
Qui s’instruit s’enrichit 179
L’éducation sociale de la jeunesse : vecteur de la modernisation rurale 185
L’enseignement scientifique et professionnel, ou comment « moderniser » la tradition 193
Conclusion 200
CONCLUSION 204
ANNEXE: FILMOGRAPHIE DE MAURICE PROULX 218
BIBLIOGRAPHIE 221

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • Cette parution nous fait voir qu'au-delà de la parole de Dieu que l'Église tenait à parsemer, quelques individus pouvaient parler en termes plus libres de modernité.

  • Rondement menée, la démonstration de l'auteur brise les tabous et les stéréotypes que plusieurs contemporains entretiennent sur le Québec rural d'avant 1960.


    Le livre de Marc-André Robert participe grandement à renouveler l'histoire du passé canadien-français.

  • L'ouvrage, qui se présente à la fois comme une intéressante et rare analyse socioculturelle portant sur le monde rural pré-Révolution tranquille et une synthèse efficace des réformes socio-économiques et politiques mises en place dans les campagnes à cette époque.

  • Avec Dans la caméra de l'abbé Proulx, un substantiel et captivant essai d'histoire sociale, Marc-André Robert, candidat au doctorat en histoire à l'Université Laval et spécialiste de l'histoire du cinéma gouvernemental au Québec, nous propose un regard neuf sur ce Canada français des années 1930 à 1960 et sur l'étonnant cinéaste qui l'a filmé avec une passion peu commune. Toujours instructif et parfois même émouvant, ce livre d'histoire, qui rappelle que la Grande Noirceur n'était pas sans lumière, est une pure réussite.

Auteur

Suggestions