Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Fédéralisme d’ouverture (Le)

La recherche d’une légitimité canadienne au Québec

  • 19,95 $PapierISBN: 9782894485125
  • 14,99 $PDFISBN: 9782896644612

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

Avec le fédéralisme d’ouverture, Stephen Harper a créé la surprise lors de la campagne électorale fédérale de 2005-2006. Pourquoi des Québécois ont-ils aussitôt été attirés par ces deux mots? Pourraient-ils apaiser l’inconfort québécois sans rouvrir la douloureuse question constitutionnelle?

Éric Montpetit présente et développe cette option mitoyenne entre un statu quo avec lequel plusieurs Québécois sont mal à l’aise et une souveraineté devant laquelle ils hésitent. Bien que son texte repose sur une analyse du fonctionnement des institutions canadiennes, il propose avant tout une solution à un problème politique d’actualité.

Éric Montpetit détient un Ph. D. de l’Université McMaster (1999). Il est professeur agrégé de science politique à l’Université de Montréal. Il est l’auteur de plusieurs articles et de Misplaced Distrust (UBC Press), ouvrage qui a obtenu le prix Lynton Keith Caldwell de l’Association américaine de science politique, en 2006.

Table des matières

Le Fédéralisme d’ouverture 1
Remerciements 9
Introduction 11
Chapitre 1: La fermeture 17
Chapitre 2: L’espace 33
Chapitre 3: L’ouverture 51
Chapitre 4: La conversation 81
Chapitre 5: Est-ce trop peu ? 101
Conclusion 115
Notes 127
Index 134
Table des matières 138

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • Toutes les observations de Chantal Hébert, journaliste parlementaire à Ottawa, demeurent fort pertinentes, observations complétées et enrichies par les analyses d'un universitaire montréalais, Éric Montpetit. Le sous-titre de son ouvrage sur le fédéralisme d'ouverture - La recherche d'une légitimité canadienne au Québec - traduit bien l'orientation générale que l'auteur entend donner à son propos. Ce livre, bien construit, s'articule autour de cinq grandes thématiques qui en définissent le contenu.

  • Les souverainistes, dont je suis, n’embarqueront pas dans ce bateau qui n’annonce que trop peu trop tard, et ce, de façon trop incertaine. Les autres ? Une analyse, même sommaire, de leurs interlocuteurs du ROC devrait les en prémunir. L’opportunisme électoral de Harper, qui a longtemps mangé du Québécois, ne doit pas être confondu avec une ouverture canadian. Même la reconnaissance toute symbolique de la nation québécoise est rejetée par la vaste majorité des Canadiens. Dans ces conditions, force est de conclure que, quoiqu’il soit brillamment étayé, le rêve fédéraliste d’Éric Montpetit tient tout de même du triste fantasme défensif.

  • Même si on sent chez lui une sensibilité plutôt fédéraliste, Montpetit n’affiche jamais résolument ses couleurs politiques. Et c’est heureux. Ça empêche de classer son essai parmi les pamphlets.

Auteur

Suggestions