Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Médecins et patriotes. 1837-1838

et

  • 21,99 $PDFISBN: 9782896644513

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

Les médecins du Bas-Canada, tant francophones qu’anglophones, ont joué un rôle capital lors des Rébellions de 1837 et 1838. Côtoyant à la fois le peuple et le pouvoir en place, ils étaient à même de constater et de subir les décisions injustes des autorités coloniales. Leur patriotisme engagé, leurs revendications et leur présence à la tête du mouvement rebelle ont été quelques-uns des éléments déclencheurs des hostilités.

Marcel Rheault et Georges Aubin ont voulu mettre en évidence les actions courageuses de ces disciples d’Esculape. Les auteurs repassent d’abord les étapes de l’organisation de la médecine depuis la défaite des plaines d’Abraham jusqu’à la période préinsurrectionnelle. Ils tentent ensuite de comprendre la mentalité des médecins de l’époque, leur action politique et leur influence sur leurs compatriotes.

L’ouvrage est complété par une biographie de chacun des médecins patriotes qui tient compte surtout de leurs actions lors des événements.


Docteur en médecine de l’Université de Montréal et maître ès science de l’Université de Washington à Seattle, Marcel J. Rheault a été chirurgien général à l’Hôtel-Dieu de Montréal et professeur titulaire à l’Université de Montréal. Au moment de prendre sa retraite, il s’inscrit au Département d’histoire de l’Université de Montréal et obtient une maîtrise en 2000. Conférencier fort apprécié, il a publié de nombreux travaux sur l‘histoire de la médecine au Québec.

Professeur de latin et de français, passionné de recherche historique depuis plus de vingt-cinq ans, Georges Aubin a publié près d’une trentaine d’ouvrages sur les patriotes de 1837-1838, dont la correspondance complète de Louis-Joseph Papineau. Prix Percy-W.-Foy et Rodolphe-Fournier, Georges Aubin a été honoré du titre de Patriote de l’année 2003-2004 par la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal.

Table des matières

Médecins et patriotes. 1837-1838 1
Introduction 7
Première partie: La médecine et les Patriotes 11
Chapitre 1: Insurrection, rébellion ou révolte ? 13
Chapitre 2: La défaite et la saignée de l’élite canadienne au XVIIIe siècle 16
Chapitre 3: Formation d’une élite canadienne-française au XIXe siècle 19
Chapitre 4: Le corps médical canadien de 1760 à 1788 23
Chapitre 5: L’Acte constitutionnel de 1791 et les débuts du régime parlementaire 30
Chapitre 6: L’organisation de la profession médicale et le rappel de l’Acte médical de 1788 42
Chapitre 7: L’Acte médical de 1831 et la radicalisation de la profession médicale 45
Chapitre 8: 1832, annus horribilis 48
Chapitre 9: Les 92 Résolutions des patriotes de 1834 51
Chapitre 10: Le mouvement patriote de 1835 et 1836 58
Chapitre 11: La commission de Gosford: espoir et déception des patriotes 61
Chapitre 12: Les dix résolutions Russell, début de la ronde des assemblées de protestation et amorce de la rébellion 64
Chapitre 13: Rappel de l’Acte médical de 1831 et retour à l’Acte de 1788 71
Chapitre 14: Les assemblées anticoercitives se multiplient 74
Chapitre 15: Proclamation de lord Gosford contre les assemblées de protestation 82
Chapitre 16: La proclamation de Gosford est ignorée et les assemblées anticoercitives se poursuivent 85
Chapitre 17: Gosford convoque les députés pour une nouvelle session 98
Chapitre 18: L’Association des Fils de la Liberté 100
Chapitre 19: La grande assemblée des Six-Comtés, à Saint-Charles, les 23 et 24 octobre 105
Chapitre 20: Affrontement entre les Fils de la Liberté et les membres du Doric Club, le 6 novembre 1837 121
Chapitre 21: Activités subversives dans Rouville et réaction de Colborne 124
Chapitre 22: La résistance patriote s’organise pour contrer les arrestations de leurs chefs 126
Chapitre 23: Les forces patriotes se regroupent dans la vallée du Richelieu et dans Deux-Montagnes 131
Chapitre 24: La victoire de Saint-Denis 135
Chapitre 25: La défaite de Saint-Charles 141
Chapitre 26: L’agitation patriote se poursuit dans le nord de Montréal 147
Chapitre 27: Sursaut de rébellion au sud de Montréal: la bataille de Moore’s Corner 150
Chapitre 28: La bataille de Saint-Eustache 153
Chapitre 29: Conséquences immédiates de la rébellion de 1837 157
Chapitre 30: L’amorce de la rébellion de 1838: la réunion de Middlebury, Vermont 162
Chapitre 31: Robert Nelson et ses troupes franchissent la frontière et proclament la République du Bas-Canada 166
Chapitre 32: L’Association des frères-chasseurs 171
Chapitre 33: Le soulèvement du 3 novembre 1838 et son échec 173
Chapitre 34: Malheur aux vaincus! 183
Chapitre 35: Engagement des médecins dans les événements de 1837-1838 186
Conclusion 193
Deuxième partie: Notices biographiques des médecins patriotes, 1837-1838 197
Sources citées 199
Notes 315
Annexe: Liste alphabétique des médecins qui ont participé aux insurrections de 1837-1838 321
Bibliographie 325
Remerciements 331
Index 332
Table des matières 351

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • On savait que les médecins ont joué un rôle très important lors des rébellions de 1837 et 1838. Marcel J. Rhéault et Georges Aubin cherchent à évaluer ce rôle de façon plus précise. Le mot médecin est évidemment pris ici au sens large car, à l'époque, seule une minorité des membres du corps médical avait reçu une formation à l'université et pouvait afficher le titre de medicinae doctor. La grande majorité était des chirurgiens qui avaient reçu leur formation par apprentissage... Voilà donc un ouvrage intéressant...

Auteurs

Suggestions