Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Quand le vent faisait tourner les moulins

Trois siècles de meunerie banale et marchande au Québec

  • 39,95 $PapierISBN: 9782894485804
  • 29,99 $PDFISBN: 9782896645503

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

Dès le XVIIe siècle, les moulins à vent ne tardent pas à rivaliser avec les moulins à eau, qui remplaçaient eux-mêmes les moulins à bras apportés par les missionnaires et les premiers colons. Leur présence restera constante jusqu'à la fin du Régime français, d'où le rôle indéniable exercé par ces bâtiments durant plus d'une centaine d'années.

Des changements importants attendaient toutefois l'industrie de la farine. Les seigneurs canadiens et les hommes d'affaires anglophones chercheront alors davantage à perfectionner les moulins à eau, lesquels, grâce à la régularité et à la puissance du pouvoir hydraulique, s'avéreront plus rentables. Ceux-ci profiteront également du courant de recherche qui se développe aux États-Unis et en Angleterre vers 1780, afin de permettre aux moulins à eau de produire une farine de meilleure qualité et en plus grande quantité. Le moulin à eau devait finalement l'emporter.

Distancés par les progrès technologiques, les moulins à vent disparaîtront progressivement des campagnes, laissant les moulins hydrauliques sans concurrents jusqu'à l'arrivée de la vapeur. Les régions privées de cours d'eau au débit suffisant seront les dernières à ne pas pouvoir se passer de leur service. Au Québec, on abandonnera vers 1860 la construction de ces engins jugés dépassés. Ceux qui continuent de tourner après cette date cesseront définitivement leur activité au début du XXe siècle.

Dans cette étude abondamment illustrée, Gilles Deschênes propose une vue d'ensemble de la meunerie à vent au Québec, depuis le milieu du XVIIe siècle jusqu'au début du XXe siècle : du mécanisme et du mode de fonctionnement du moulin à vent au rôle du meunier, sans oublier les représentations de cet objet utilitaire dans l'art, la littérature et les traditions populaires.

À l'heure où les éoliennes sont de plus en plus nombreuses dans le paysage québécois, n'est-il pas opportun de se demander quel rôle le vent a joué dans le passé?


Titulaire d'une licence ès lettres et d'une maîtrise ès arts de l'Université Laval, Gilles Deschênes a exercé la profession d'enseignant durant de nombreuses années. Il a également occupé, de 1974 à 1979, un poste de planificateur en interprétation de l'histoire à Parcs Canada. Depuis 1971, il a réalisé avec son frère Gérald, architecte, divers travaux se rapportant aux moulins à vent du Québec et destinés à mettre en valeur cette partie importante du patrimoine industriel.

Table des matières

Quand le vent faisait tourner les moulins. Trois siècles de meunerie banale et marchande au Québec 1
Remerciements 8
Préface 9
Avant-propos 11
CHAPITRE 1 • L’origine du moulin à vent 15
CHAPITRE 2 • La portée d’une invention 25
CHAPITRE 3 • La vallée du Saint-Laurent avant l’arrivée des Européens 31
CHAPITRE 4 • Les débuts de la colonisation française 35
CHAPITRE 5 • Un départ en coup de vent. Les moulins à vent au début du XVIIe siècle 44
CHAPITRE 6 • Des moulins « comme ceux de France ». Les moulins à vent de 1663 à 1760 55
CHAPITRE 7 • Des moulins encore dans la course. Les moulins à vent de 1760 à 1800 83
CHAPITRE 8 • Avant d’être relégués aux oubliettes. Les moulins à vent de 1800 jusqu’au début du XXe siècle 101
CHAPITRE 9 • Le régime seigneurial et la banalité du moulin 146
CHAPITRE 10 • «Cette belle et ingénieuse machine» 162
CHAPITRE 11 • Les moulins encore debout 203
CHAPITRE 12 • Les modèles de moulin à vent 209
CHAPITRE 13 • Des contrats et des hommes 222
CHAPITRE 14 • Le meunier 232
CHAPITRE 15 • Le moulin à vent et le meunier comme sources d’inspiration 243
Conclusion 277
Notes 280
Index 293
Bibliographie 301
Sources des illustrations et provenance des photos 311
Table des matières 313

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • Voilà un livre que doivent lire ces citoyens qui grimpent aux barricades à la vue appréhendée d'éoliennes, alors que depuis des siècles tout le monde a apprécié, y compris au Québec, les bénéfices du vent et la beauté des moulins à vent. Au fond, harnacher le vent a constitué depuis des siècles, voire des millénaires avec la navigation à voile, une des principales sources d'invention humaine. Et le Québec, comme nous le fait deviner ce livre incroyable, n'est pas étranger à la règle, d'autant plus qu'ici, le vent fait partie de toutes nos saisons. Avec force et constance.

  • Courrez vite vous procurer ce magnifique livre ! Vous ne le regretterez pas, car vous y apprendrez tout ce qu'il faut savoir sur les moulins.


    Bien qu'il s'agisse d'un ouvrage scientifique rigoureux, ce livre est aussi destiné à un large public puisqu'il est écrit simplement. L'auteure de ces lignes est, de fait, passée de néophyte à passionnée des moulins à vent !

  • Historiens amateurs, architectes, amoureux du patrimoine, spécialistes d'ingénierie culturelle, historiens de métier ou simples curieux trouveront bien quelque chose à se mettre sous la dent avec cet ouvrage.


    Il faut remercier monsieur Deschênes de nous avoir soumis une synthèse érudite sur les moulins à vent.

  • L'auteur de cet ouvrage se livre à une véritable synthèse sur le sujet, une vue d'ensemble qui fournit de précieux renseignements sur notre passé préindustriel.


    Cet essai rigoureusement documenté est agrémenté de plusieurs illustrations, photos et schémas qui permettent de mettre une image sur les moulins, leur fonctionnement et les personnes évoquées. Des encarts apportent un complément d'information.


    En s'intéressant à ce patrimoine architectural, Gilles Deschênes met en valeur et rappelle l'importance de ne pas oublier ces témoins d'une industrie si vitale en leur temps,. L'apport de cette publication est indéniable, tant par son contenu historique qu'iconographique, un travail colossal qui mérite d'être soulignée.

  • Un très beau livre susceptible d'intéresser un public varié, féru d'histoire, nostalgique des paysages d'antan et fasciné par la technologie et l'architecture. L'impressionnante étude de Gilles Deschênes arrive à point, à l'heure où l'intérêt pour l'énergie éolienne redevient à la mode, et elle nous révèle tout un chapitre oublié de notre histoire.

  • À prime abord, cet ouvrage abondamment illustré apparaît comme un "beau livre" qu'on laisse traîner sur une table à café afin de le feuilleter à l'occasion. Mais il propose beaucoup plus, soit une monographie très fouillée sur les moulins à vent de la vallée laurentienne des débuts de la colonie française jusqu'au milieu du 19e siècle. Fruit d'une recherche poursuivie pendant quarante ans, il est basé sur une quantité impressionnante de données recueillies sur le terrain et sur un large éventail de sources historiques conventionnelles.

  • Cet ouvrage est une véritable encyclopédie du moulin à vent. Il est le résultat d'une passion pour le savoir, la recherche et la communication. Ses auteurs y ont consacré plus de trente années.


    Avec la publication de ce livre, les éditions du Septentrion poursuivent donc leur tradition éditoriale d'ouvrage de grande qualité.

  • Les éditions du Septentrion viennent de publier deux autres livres dignes d'intérêt. Le premier c'est Quand le vent faisait tourner les moulins. Une étude historique de Gilles Deschênes et à laquelle a participé son frère, l'architecte Gérald-M. Deschênes. Un livre de 314 pages généreusement illustré : photos, croquis, documents d'époque.

  • Pendant plus de 35 ans, Gilles Deschênes s'est attelé à une tâche énorme : écrire l'histoire des moulins à Québec. Il en résulte un ouvrage inusité qui intrigue et rappelle que les moulins ont aussi une histoire.

  • Quand le vent faisait tourner les moulins est un ouvrage merveilleusement bien bien réalisé qui nous permet d'en apprendre davantage sur le fonctionnement et l'utilité des moulins à vent. La mise en contexte des débuts de la colonie est excellente pour comprendre l'avènement de ces installations et le rôle primordial qu'elles jouaient. Toute la pertinence de créer une telle machine est brillamment expliquée dans ce livre.


    La rigueur de la démarche historique est surprenante. Les recherches qui ont été entreprises pour écrire ce livre sont incroyables et reflètent la passion que l'auteur porte au sujet.


    Avec cet ouvrage étonnamment bien écrit et abondamment illustré, Gilles Deschênes démystifie pour nous cet incroyable engin et redonne au moulin à vent la part qui lui revient dans notre histoire.

Auteur

Suggestions