Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Québec emprunte (Le)

Syndicats financiers et finances gouvernementales, 1867-1987

  • 44,95 $PapierISBN: 9782894488409
  • 33,99 $PDFISBN: 9782896648740

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

  • 33,99 $ePubISBN: 9782896649495

    Le format ePub est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier ePub.

Au moment où le débat sur l'ampleur de la dette publique du Québec fait rage, un regard rétrospectif sur les emprunts passés du gouvernement s'impose. Comment, en effet, a-t-il réussi à emprunter, année après année, des sommes considérables qui font maintenant partie de la dette accumulée?

Marc Vallières étudie les opérations de financement, à court et à long terme, de la multitude d'emprunts réalisés de 1874 à 1987 par le ministère des Finances du Québec et Hydro-Québec. Si les banques et maisons de courtage organisées en syndicats financiers sont des partenaires incontournables de ces activités, exercent-elles un pouvoir occulte sur les politiques gouvernementales québécoises?

Table des matières

Le Québec emprunte 1
Préface 8
Introduction 10
La question du syndicat financier 11
Les paramètres de la recherche 15
Chapitre 1 – Le marché britannique et ses concurrents,1867-1915 20
1.1 Les marchés financiers britanniques et français de 1867 à 1915 23
1.2 Les émissions d’obligations du Gouvernement du Québec de 1874 à 1914 : un survol 30
1.3 À l’exploration des marchés financiers,1874-1882 38
1.4 L’affrontement franco-britannique, 1888-1900 54
1.5 La fin d’une relation financière Londres-Québec,1913-1915 74
1.6 Le syndicat financier et les opérations financières du Gouvernement du Québec, 1867-1914 80
Conclusion 104
Chapitre 2 – Les marchés américain et canadien, 1915-1960 108
2.1 Le développement des marchés financiers nord-américains 110
2.2 Le Gouvernement du Québec sur les marchés financiers, 1915-1960 122
2.3 De la Première Guerre à la Grande Dépression, 1915-1930 127
2.4 La Grande Dépression et la Deuxième Guerre, 1930-1945 138
2.5 « La grande noirceur », 1944-1959 156
2.6 Cote de crédit et rendement comparédes obligations du Québec, 1915-1960 188
2.7 Les syndicats financiers et les maisons de courtage québécoises, 1915-1960 192
2.8 Le financement à court terme et les banques, 1915-1960 197
2.9 Le Gouvernement du Québec achète ses obligations : le fonds d’amortissement 204
Conclusion 214
Chapitre 3 – De la Révolution tranquille au décloisonnement des institutions financières, 1960-1987 218
3.1 L’endettement du secteur public québécois, 1960-1987 222
3.2 Le marché des obligations du gouvernement et du secteur public québécois 231
3.3 Les emprunts sur la place publique : le syndicat financier, la cote du Québec et les écarts de rendement entre le Québec et l’Ontario 244
3.4 Emprunter sur les marchés financiers : syndicats et concurrence 266
Conclusion 389
Conclusion générale 392
Annexe 1 – Les écarts de rendement entre les obligations du Québec et de l’Ontario, 1960-1987, notes méthodologiques et informations complémentaires 404
Liste des sigles 412
Index 414
Sources des illustrations 426
Table des matières 428

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • Trop élevée ou non, la dette du Québec a une histoire qui suit son parcours au sein de la Confédération. C'est un des nombreux mérites du travail de bénédictin réalisé par Marc Vallières que de mettre à l'avant-scène les besoins financiers du gouvernement, ce pan essentiel, mais trop souvent occulté de l'histoire du Québec. Son essai monumental, Le Québec emprunte, retrace l'histoire de tous les emprunts réalisés par le Québec et ses sociétés d'État de 1867 à 1987.

    Ce premier tome est un outil incontournable à la recherche historique.

    Vallières référence la quasi-totalité des emprunts, des frais d'émissions, des rendements offerts et consentis, en dresse des tableaux détaillés, génère des graphiques inédits et lumineux.

Auteur

Suggestions