Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Vivre en quartier populaire

Saint-Sauveur, 1930-1980

  • 29,95 $PapierISBN: 9782894488119
  • 21,99 $PDFISBN: 9782896649075

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

  • 21,99 $ePubISBN: 9782896649082

    Le format ePub est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier ePub.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la vie dans les quartiers populaires du Québec se transforme considérablement. Une partie de leurs habitants les quitte pour la banlieue et une autre modifie ses habitudes de vie. Dans cette ère de modernité, vivre en quartier populaire ne signifie bientôt plus la même chose.

Dale Gilbert convie le lecteur à pousser les portes des maisons et des commerces et à flâner sur les trottoirs des quartiers populaires d'autrefois. En s'appuyant notamment sur les témoignages de femmes et d'hommes ayant vécu dans le quartier Saint-Sauveur de Québec entre 1930 et 1980, il brosse un portrait vivant des transformations survenues et des éléments de continuité, voire de résistance, dans les trajectoires résidentielles, les habitudes de consommation, les loisirs, la vie communautaire et paroissiale, les sociabilités et le rapport identitaire à l'espace vécu. De l'épicerie du coin au centre commercial et des veillées sur le perron aux soirées devant le téléviseur, Vivre en quartier populaire porte un regard inédit sur l'évolution de la culture urbaine en milieu populaire québécois au coeur du XXe siècle.

Table des matières

Vivre en quartier populaire. Saint-Sauveur, 1930-1980 1
Remerciements 9
Liste des abréviations 11
Introduction 13
Le quartier, cadre de vie 15
Pousser les portes des maisons, franchir le seuil des commerces 20
CHAPITRE 1 • Des femmes, des hommes et un quartier 25
De voix et d’archives 25
Le quartier Saint-Sauveur 30
CHAPITRE 2 • Rester, partir, et où aller ? 41
Portrait des trajectoires 43
Les facteurs de choix résidentiels 46
L’exode résidentiel de l’après-guerre : résister à l’idéal ou rêver l’impossible 68
Conclusion 87
CHAPITRE 3 • Du trottoir au stationnement 91
Questions d’argent 93
Consommer, se divertir et s’engager… à pied 96
En voiture : de nouvelles représentations, une expérience redéfinie 125
Conclusion 152
CHAPITRE 4 • Ensemble 157
Voisinages et paroisses : des terreaux fertiles 158
Vivre ensemble 172
Un univers social en perte de vitesse 200
Conclusion 218
CHAPITRE 5 • Notre clocher, notre quartier 221
La paroisse, pôle structurant de la vie locale et de l’appartenance 223
Nous et eux : représentations du milieu de vie et des autres espaces urbains 255
Un pôle de moins en moins structurant, mais une empreinte tenace 270
Conclusion 291
Conclusion 295
ANNEXE 1 • Le guide d’entretien 300
ANNEXE 2 • Biographies des personnes rencontrées 308
Bibliographie 320
Sources des illustrations 329

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • Grâce aux témoignages qu'il a recueillis, Dale Gilbert réussit à tracer un portrait vivant de Saint-Sauveur. Illustré de photos d'archives, Vivre en quartier populaire est un ouvrage rigoureux et accessible qui intéressera quiconque veut mieux comprendre la Révolution tranquille qui a secoué le Québec au milieu du siècle dernier.

  • L'historien Dale Gilbert s'éloigne ici des descriptions statistiques, souvent associées aux études sur la ville, pour proposer un regard sur la culture urbaine en permettant aux gens de se raconter.

  • Le sens que les participants donnent à leur vie dans Saint-Sauveur permet de bien saisir les particularités de ce quartier plus résidentiel que son voisin Saint-Roch, par exemple. Conserver l'authenticité du langage dans les citations est un choix très pertinent qui rend le texte plus vivant et moins austère aux lecteurs du grand public. Il peut espérer rejoindre ce lectorat avec un ouvrage bien écrit et rendu accessible grâce à de nombreuses mises en contexte. L'ouvrage constitue aussi un apport intéressant à l'historiographie puisqu'il nuance l'importance des contraintes d'ordre économique, soulevée notamment par Bradbury (1993) et Cliche et Naud (1975), dans le choix du quartier de résidence. Gilbert met en lumière le fait que les habitants des quartiers populaires n'y résident pas seulement par nécessité, mais aussi par choix.