Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Formation d'une culture élitaire dans une ville en essor (La)

Joliette, 1860-1910

  • 24,95 $PapierISBN: 9782894489826
  • 18,99 $PDFISBN: 9782894489833

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

  • 18,99 $ePubISBN: 9782894489840

    Le format ePub est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier ePub.

«Fais donc comme font les autres.» Le député fédéral et éminent citoyen de Joliette, Georges Baby, l'implore à son frère cadet en 1871. C'était le code de conduite d'une bourgeoisie naissante durant la deuxième moitié du XIXe siècle. Quiconque veut être considéré comme faisant partie de l'élite, et ainsi contrôler ce centre industriel régional, ne peut déroger d'un ensemble de normes établies. La formation d'une culture propre aux industriels, aux notables, aux marchands et à leurs épouses favorise non seulement leur positionnement au sommet de la pyramide sociale, mais leur donne aussi la légitimité de construire la ville à leur image.

Lysandre St-Pierre vous convie à entrer dans les espaces qu'ils occupent et façonnent au quotidien: le collège classique, l'institut littéraire, les parcs publics, les résidences familiales. Vous pourrez ainsi jeter un coup d'oeil privilégié sur un processus qui représente le travail d'une vie et qui se poursuit même après la mort: la distinction sociale.

Table des matières

La Formation d’une culture élitaire dans une ville en essor 1
Remerciements 7
Liste des abréviations 9
Introduction 10
La sociabilité élitaire : définir un cadre d’action 11
Entrer dans les maisons, ouvrir les lettres, feuilleter les journaux : marcher sur les traces de l’élite joliettaine 14
CHAPITRE I • De la fréquentation à l’union : intégration de la culture élitaire par la jeune élite 24
Les fréquentations 25
Le mariage 41
Conclusion 62
CHAPITRE II • « Sous l’œil du père et de la grande famille chrétienne » : éduquer la future élite 63
« Une bonne famille est celle […] où chacun remplit son devoir de son mieux » : l’image de la vie conjugale et parentale véhiculée dans les journaux locaux 64
« Je vous suis réellement reconnaissante de m’avoir donné l’heureuse nouvelle de la naissance d’un fils » : le caractère public des naissances 69
L’éducation de la jeune élite 76
Conclusion 95
CHAPITRE III • « Le tout a un petit air d’aisance qui nous fait plaisir à voir » : la maison comme outil de construction de l’identité bourgeoise 97
« C’est aujourd’hui l’une des plus belles résidences de Joliette » : présenter la maison à la communauté 102
Les intérieurs bourgeois : allier intimité et ostentation 109
Conclusion 129
CHAPITRE IV • Progrès économique, progrès moral : l’honorabilité bourgeoise au service de l’assainissement de la ville 131
« Concert ce soir ! Heureuse nouvelle pour notre ville ! » : des occasions de se distinguer 132
« L’honneur c’est […] le sacrifice de soi au bien de ses semblables » : la distinction par la sociabilité religieuse 145
« Il nous faudrait donc à Joliette un parc public » : réformateurs sociaux au tournant du XXe siècle 152
Conclusion 163
CONCLUSION • « Assurer la beauté de la mort » : construire la mémoire collective 165
Bibliographie 173
ANNEXE 1 • Liste des cadeaux de mariage reçus par George Faribault et Alice Beaupré 182
ANNEXE 2 • Liste des cadeaux de mariage reçus par Ulric Chaput et Maria Piché 185
ANNEXE 3 • Méthodologie employée pour la modélisation et le choix du mobilier et des objets décoratifs 187
ANNEXE 4 • Modèle 3D de la résidence de Joseph-Adolphe Renaud 189
ANNEXE 5 • Parcs de Joliette en 1922 190
Liste des tableaux 191
Table des matières 192

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • « Or, plongé dans le livre de St-Pierre, et c’est là l’intérêt de l’histoire sociale, je découvre qu’il y avait des mondes dans le monde de mon passé. […] St-Pierre, rigoureuse, a dépouillé la correspondance de quelques membres de l’élite joliettaine, les journaux locaux de l’époque et les procès-verbaux de l’Institut d’artisans et association de bibliothèque de Joliette, une sorte de pendant local de l’Institut canadien, afin d’étudier la construction de l’identité élitaire, les rapports de genre dans ce groupe et “le rôle de la culture matérielle dans l’affirmation de l’appartenance à ce milieu ”. Pour incarner sa démonstration, elle illustre le parcours de vie d’un couple de l’élite joliettaine entre 1860 et 1910. On peut facilement croire que toutes les bourgeoisies des petites villes québécoises de l’époque ont eu des cheminements semblables. »
  • « Lysandre St-Pierre nous révèle dans cet ouvrage ce qui façonne la distinction sociale d’une ville en plein changement. À lire pour mieux comprendre cette époque. »

Auteur

Suggestions