Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide
  • 24,95 $PapierISBN: 9782894485354
  • 18,99 $PDFISBN: 9782896644759

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

Le mont Saint-Hilaire, à trente kilomètres à l’est de Montréal, a toujours présenté une aura de mystère, sans doute en raison de ses cristaux uniques et de ses falaises impressionnantes, dramatiques, qui ont longtemps amené les voyageurs à croire qu’il s’agissait du relief le plus élevé du Québec. Il ne faut pas s’étonner que les premiers habitants en aient peuplé les crevasses de fées tandis que le mystérieux lac Hertel, tout au centre, annonçait la route vers le diable et l’enfer.

Connu des Amérindiens, cartographié par Champlain dès 1612, le mont se retrouve au cœur de la seigneurie de Rouville de la famille Hertel. Tout au long du XIXe siècle, sous l’impulsion des seigneurs, pomiculture et acériculture se développent. L’érection d’une immense croix sur le sommet du Pain de Sucre témoigne du renouveau catholique au Québec. Lieu touristique fort prisé, peintres et écrivains ont chanté les beautés du mont.

En 1913, Andrew Hamilton Gault profite des difficultés économiques des seigneurs Campbell et acquiert le mont Saint-Hilaire, le préservant ainsi de la spéculation. En 1958, l’Université McGill hérite de la montagne, qui devient la réserve naturelle Gault. Aujourd’hui, la fréquentation de la montagne pose avec acuité le problème de la préservation des richesses naturelles.

Pierre Lambert présente en détail le mont Saint-Hilaire, tant du point de vue de l’histoire naturelle que de l’histoire sociale, économique et culturelle. Il vient combler une lacune longtemps ressentie par les visiteurs et par les amoureux des beaux coins du Québec.


Pierre Lambert est géographe, historien, bibliothécaire et conteur. Il est le fondateur des Cahiers de la Société d’histoire de Belœil–Mont-Saint-Hilaire. Nommé membre émérite de cette société en 1997, il a également reçu la médaille d’honneur de la Société d’histoire de la vallée du Richelieu en 1999 en plus de celle de l’Assemblée nationale du Québec en 2006 pour sa contribution exceptionnelle à l’histoire.

Table des matières

Le Mont Saint-Hilaire 1
Sigles 8
Introduction 9
1: Une histoire naturelle 11
2: La découverte du mont Saint-Hilaire, ses seigneurs, ses appellations 22
3: Le village de la montagne et ses moulins 32
4: Les sucreries de la montagne Les fours à chaux 43
5: Les vergers de Saint-Hilaire 48
6: Visiteurs, touristes et auberges du mont Saint-Hilaire 58
7: Les légendes, la croix, les mystères… / Les légendes 67
La croix de la montagne 77
Les mystères… 85
8: Écrivains et artistes du mont Saint-Hilaire / Les écrivains au mont Saint-Hilaire 88
Les arts visuels au mont Saint-Hilaire 93
9: Le brigadier Andrew Hamilton Gault 99
10: L’Université McGill et la montagne 107
Conclusion 121
Notes 123
Index 150
Table des matières 152

Voir toute la table des matières

Auteur

Autres ouvrages

Suggestions