Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

On s’amuse à mort

  • 29,95 $PapierISBN: 9782894484241
  • 21,99 $PDFISBN: 9782896643967

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

Matane, 1964. Dans l'atmosphère austère et oppressante d'un collège religieux, des étudiants frondeurs et insouciants commettent divers méfaits. Poussés à bout par les humiliations subies au sein de l'institution, ils iront jusqu'à profaner la sépulture de l'épouse d'un professeur. Lorsque quelques jours plus tard le frère Oscar Lalonde, portier du collège, est sauvagement assassiné à coups de marteau, les jeunes malfrats sont rapidement pointés du doigt.

Plusieurs mois après le drame, trois étudiants sont formellement accusés et emprisonnés. Un combat acharné s'engage entre deux avocats en vue de Québec, Me Jean Bienvenue pour la poursuite et Me René Letarte pour la défense. Ce procès passionnant durera 23 jours et son issue surprenante garde aujourd'hui encore une part de mystère. Pourrait-il se cacher autre chose derrière ce crime ?

Une histoire vécue inspire ce roman. Hormis la dramatisation, les faits judiciaires sont réels. Ce récit solidement documenté décrit sans parti pris toutes les étapes d'un procès criminel historique, témoin d'une période charnière entre la rigidité d'un enseignement et l'éclosion de la révolution tranquille.

Table des matières

On s’amuse à mort 1
Avant-propos 9
1 13
2 22
3 25
4 33
5 47
6 55
7 64
8 77
9 89
10 104
11 116
12 126
13 139
14 155
15 164
16 174
17 181
18 199
19 208
20 225
21 235
22 249
23 257
24 265
25 271
26 280
27 289
28 291
29 302
Épilogue 307
Remerciements 313

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • Il[Clément Fortin] a eu la bonne idée de reprendre sous nos yeux le procès pour une affaire de meurtre authentique qui s’est passée à Matane en 1964

    Me Fortin nous fait revivre cette histoire des annales judiciaires.

  • Un véritable reportage où l’on voit deux avocats en vue se livrer à une lutte acharnée pendant les 23 jours que dura le procès: Jean Bienvenue pour la poursuite et René Letarte pour la défense. Le mobile du crime? Un simple geste gratuit inspiré du film américain The Rope! Pas si gratuit que ça, le geste: la discipline de fer des Clercs de saint-Viateur était erriblement pesante...

Auteur

Suggestions