Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Nouveauté

Pêcheur normand, famille métisse

Genèse de l’installation d’une famille de pêcheurs, les Mallet d’Acadie, à la baie des Chaleurs (1680-1763)

  • 34,95 $PapierISBN: 9782897912758
  • 16,99 $PDFISBN: 9782897912765

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

  • 16,99 $ePubISBN: 9782897912772

    Le format ePub est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier ePub.

Cette histoire sociale de la baie des Chaleurs durant le régime français place en son centre ses premiers habitants perma­nents d'origine française et leur famille métisse. La famille Mallet est l'une des rares dont on connaît les antécédents et le parcours.

Dans cet ouvrage, Marc-André Comeau explore le mode de vie, le milieu et les principaux évènements historiques qui ont façonné la vie de ces pêcheurs estivaux qui trappaient l'hiver venu. Au fil des décennies, ils développent une identité qui leur est propre et qui émergera dans toute sa différence durant la guerre de Sept Ans. Pendant ce conflit, les forces françaises et britanniques, ainsi que les Acadiens nouvellement arrivés à la baie, vont rapidement mettre en relief les particularités de cette petite communauté qu'on ne réussit pas à «classer». On utilise alors des vocables tels que Normands, Mistifs, Créoles ou «half-breeds» pour décrire ces habitants aux origines mixtes. Depuis, ce groupe singulier s'est lentement amalgamé à la population environnante.

Table des matières

Pêcheur normand, famille métisse. Genèse de l'installation d'une famille de pêcheurs, les Mallet d'Acadie, à la baie des Chaleurs, 1680-1763 1
Introduction 8
L’émergence d’une communauté métisse à la baie des Chaleurs – historiographie 9
Les Francométis et la pêche 10
La baie des Chaleurs comme microcosme géopolitique 12
Sources primaires relatives à la baie des Chaleurs 14
Démarche et présentation 16
PARTIE I • Les racines normandes 17
CHAPITRE I • Ancêtres normands des Mallet d’Acadie 18
Premier ancêtre connu des Mallet d’Acadie 19
Les Bouillonais et la mer 22
Le système des classes 24
Jean à Gilles Mallet fonde famille 26
CHAPITRE II • Premiers voyages de pêche de Jean Mallet (1705-1709) 29
Premier voyage de Jean Mallet 29
Un trente-six mois à l’île Saint-Pierre (1707-1709) 31
L’homme est parti, la femme est seule à… se débrouiller 36
CHAPITRE III • De l’île Saint-Pierre à l’île Royale (1710-1721) 41
1710-1713 : retour à l’île Saint-Pierre pour 36 autres mois ? 42
1713-1715 : fin de la guerre, l’île Saint-Pierre passe aux Anglais 43
1716-1718 : Jean Mallet se remarie et repart pour l’île Saint-Pierre 47
1719-1720 : de l’île Saint-Pierre à l’île Royale 49
La campagne fatidique de 1721 50
La veuve et ses enfants 52
PARTIE II • François Mallet, fils de Jean De la baie du Mont-Saint-Michel à la baie des Chaleurs 55
CHAPITRE IV • François dans le sillage de son père (1718-1722) 56
1722 : François I Mallet à la Grande Baie 57
La traversée 58
Le travail à la sècherie 59
CHAPITRE V • Premier voyage de pêche en Gaspésie (1723) 66
État de la baie des Chaleurs à l’arrivée de François 67
1723 : Premier voyage de pêche de François I Mallet à Gaspé 71
Rémunération de François 74
CHAPITRE VI • Voyages de pêche et commerce triangulaire (1724-1728) 77
1724 : Saint-Malo–Gaspé–Marseille–Morlaix–Saint-Malo 80
1725 : Saint-Malo–Gaspé–Marseille–Le Havre–Saint-Malo 82
1726 : Saint-Malo–Petit-Nord–Marseille–Saint-Malo 82
1727 : Saint-Malo–Gaspé–Marseille–Le Havre–Saint-Malo 84
1728 : année de relâche 85
CHAPITRE VII • Début d’un temps nouveau à la baie des Chaleurs (1729-1730) 86
1729 : la dernière traversée 87
Les Lefebvre de Bellefeuille, nouveaux seigneurs de Pabos 90
Autres employeurs potentiels pour François Mallet et ses compagnons 94
PARTIE III • Les racines métissées des Mallet d’Acadie 97
CHAPITRE VIII • Les origines du clan métis des Caplan 98
Premiers cas documentés de familles métisses à la baie des Chaleurs 98
Guillaume Capela ou Capelan 99
1690 : Capela durant les raids de Phips 104
La baie des Chaleurs après la destruction de Percé et de Gaspé et le décès de Fronsac 107
Capela à Percé, puis à la baie des Chaleurs 109
CHAPITRE IX • Le clan Caplan 112
État de la population de souche européenne à la baie des Chaleurs de 1713 à 1719 112
Les membres du clan Caplan 115
Les activités de pêche et de commerce de François Larocque 118
PARTIE IV • François Mallet et Madeleine Larocque, Pêcheur normand et famille métisse 123
CHAPITRE X • Établissement de Grande-Rivière (1734-1744) 124
François Mallet s’installe à Grande-Rivière 125
Troc à la baie des Chaleurs 128
1740-1742 : les deux frères Mallet trouvent épouses 130
La vie d’un habitant pêcheur en Gaspésie 132
CHAPITRE XI • La guerre de la Succession d’Autriche et la Gaspésie (1744-1748) 135
1746-1747 : la disette 137
Été 1747 : les Anglais s’en prennent aux pêcheurs français du golfe du Saint-Laurent 139
1748 : fin de la guerre et retour à « la normale » 142
CHAPITRE XII • Un François qui arrive et un autre qui s’en va (1749-1752) 145
Croissance démographique à la baie des Chaleurs 145
François II Mallet et sa famille à l’île Royale 146
1752 : une année fatidique 149
Remariage de la veuve Mallet 150
CHAPITRE XIII • Préambule à la guerre de la Conquête (1752-1756) 153
François II Mallet à l’île Royale en 1754 : un fils part et deux neveux arrivent 154
1755 : prise du fort Beauséjour et déportation des Acadiens 157
Automne 1755 : les Britanniques maîtres du golfe du Saint-Laurent 159
PARTIE V • La baie des Chaleurs, dernier tison de la Nouvelle-France 161
CHAPITRE XIV • La guerre s’étend de l’île Royale à la Gaspésie (1756-été 1758) 162
Premières attaques en sol gaspésien suivies d’un hiver meurtrier 162
Dernière année d’exploitation pour François II Mallet et Anne Marie de La Rue 165
Premiers Acadiens à Restigouche 166
Prise de Louisbourg et déportation des habitants des iles Royales et Saint-Jean 167
Pendant ce temps, au nord de l’Acadie française… 169
CHAPITRE XV • L’expédition de Wolfe et Hardy en Acadie du Nord (automne 1758) 172
Préparation de l’expédition 172
Destruction du poste de Gaspé 173
Au tour des autres villages de la côte de Gaspé et de l’Acadie française 176
Destruction de Pabos et de Grande-Rivière 177
Le bilan de la dévastation de Wolfe et de Hardy 181
Un raid nécessaire ? 183
Réactions françaises et premiers Acadiens à Caraquet 186
CHAPITRE XVI • À la rescousse de Québec (1759) 191
Printemps et été 1759 : l’Acadie du Nord à la défense de Québec 193
Contributions des marins de la baie des Chaleurs à l’effort de guerre 196
Un désaccord entre les troupes de Bourdon, les réfugiés acadiens et les Micmacs 198
Un autre hiver mortel à la baie des Chaleurs 199
CHAPITRE XVII • La baie des Chaleurs, dernier tison du Régime français (1760) 202
Arrivée du navire le Deux-Frères et de Léon Roussy à la baie des Chaleurs 203
Des renforts de la France – trop peu, trop tard 206
Arrivée d’une flotte anglaise 209
La bataille 211
16-17 juillet 1760 : destruction de Paspébiac par la flotte de Samuel Wallis 213
CHAPITRE XVIII • Rebelles pour une cause perdue (juillet 1760-octobre 1760) 217
Août et septembre 1760 : état de la population 218
Corsaires de la baie des Chaleurs  221
Capitulations de Montréal et de Restigouche ; fin de la Nouvelle-France 225
CHAPITRE XIX • Que faire avec les Acadiens de la baie des Chaleurs ? (janvier-août 1761) 231
Les Micmacs de Restigouche et les marchands anglais se plaignent des Acadiens 232
Démarches du gouverneur Murray de Québec 235
Démarches du gouverneur Belcher de la Nouvelle-Écosse 237
Deuxième tentative de Murray pour déporter les Acadiens de la baie des Chaleurs vers Montréal 239
Recensement de Du Calvet 241
Réponses des habitants à l’invitation de Murray 245
CHAPITRE XX • Pour en finir avec les rebelles de la baie (août 1761-fin 1762) 248
Belcher prend les choses en main 249
Septembre 1761 : Raid de Roderick Mackenzie 250
1762 : prise de St. John’s, Terre-Neuve : dernier soubresaut français 257
Retour de Gamaliel Smethurst à la baie des Chaleurs 259
Huilerie de Morse de Hugh Finlay à la pointe de l’île Miscou 261
Les Français se retirent de Terre-Neuve – fin de la guerre 263
CHAPITRE XXI • 1763 – Année de transition 264
Entrée en scène des marchands anglais – Suite et fin de l’huilerie de Finlay à Miscou 265
Proclamation royale 269
ÉPILOGUE • Un avenir ardu pour Jean Mallet et la communauté métisse 270
Une communauté métisse en émergence 270
Ségrégation éthnique 271
Les registres paroissiaux et l’ADN mitochondrial 273
Des hommes d’Église racistes 276
Ségrégation professionnelle 279
Une lente homogénéisation de la population 281
La suite des choses pour Jean Mallet sous le régime britannique 284
APPENDICE A • Certificats, billets d’ordonnance et la série V7 285
ABRÉVIATIONS 288
BIBLIOGRAPHIE 289
INDEX 298
TABLE DES MATIÈRES 302

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • « Une nouveauté assez intéressante [...] On en apprend sur la manière comment on vivait dans cette période là »
  • « Un récit historique qui raconte le parcours d'une famille de pêcheurs [..] c'est écrit dans un style qui coule bien [...] un très bon livre »
  • « Nous sommes transportés dans la baie des Chaleurs entre 1680 et 1763, sous le régime français où la pêche façonne le quotidien des familles. [...] Nous y découvrons les origines de la famille Mallet, rare famille dont on peut remonter les origines. Puis vous découvrirez peut-être que vous aussi descendez des Caplan, Larocque, Duny, etc. À travers des archives inédites, peu ou pas exploitées, c’est l’histoire d’une région qui se révèle au lecteur. À lire par tous ceux qui sont passionnés d’histoire. »
  • « C’est incroyable toutes les informations que Marc-André Comeau donne dans ce livre »
  • « La famille Mallet est bien connue dans la Péninsule acadienne, particulièrement dans la région de Shippagan, mais son arrivée dans le nord-est du Nouveau-Brunswick suit une trajectoire bien différente que celle d’autres familles acadiennes. Marc-André Comeau s’est intéressé à l’histoire de ses ancêtres dans son premier livre, Pécheur normand, famille métisse. […] [Ce livre] raconte la genèse d’une famille de pêcheurs, les Mallet, originaires de la Normandie, dans la région de la baie des Chaleurs. »

Auteur

Suggestions