Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Nouveauté

Peur rouge (La)

Histoire de l'anticommunisme au Québec, 1917-1960

  • 24,95 $PapierISBN: 9782897911591
  • 11,99 $PDFISBN: 9782897911607

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

  • 11,99 $ePubISBN: 9782897911614

    Le format ePub est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier ePub.

De 1917 à 1960, un vent d'anticommunisme souffle sur le Québec et le Canada. La guerre de l'Ouest contre le bloc de l'Est se trouve intégrée dans le combat politique, idéologique et religieux. Une «peur rouge», alimentée par le premier ministre du Québec, Maurice Duplessis, avec la complicité de l'Église catholique, est au coeur des débats dans un pays où les communistes n'ont jamais été prophètes.

Une tempête anticommuniste éclate en 1937 alors que le gouver­nement du Québec, dirigé par l'Union nationale de Maurice Duplessis, adopte la Loi protégeant la province contre la propagande communiste, commu­nément appelée «loi du cadenas». Les ­autorités obtiennent ainsi le droit de cadenasser tous les endroits où se fait de la ­propagande communiste. Avec l'aide des policiers, le gouvernement pousse les militants jusque dans leurs derniers retranchements.

Hugues Théorêt nous fait revivre ces quatre décennies de traques et de propagande avec le sérieux et la verve qu'on lui connaît.

Table des matières

La Peur rouge 1
Introduction 9
CHAPITRE 1 • L’émergence de la gauche au Canada 19
La révolution russe de 1917 20
La grève de Winnipeg de 1919 22
La naissance du Parti communiste du Canada 23
La crise économique 27
L’anticommunisme de Bennett 31
La marche sur Ottawa 36
CHAPITRE 2 • L’anticommunisme religieux 37
Mgr Gauthier monte aux barricades 38
Le Manuel antibolchévique 41
L’Œuvre des tracts 41
L’encyclique Quadragesimo Anno 44
Les Journées anticommunistes de 1934 52
Jeunesse 57
La grande messe anticommuniste de Québec d’octobre 1936 60
L’Ordre nouveau 63
L’encyclique Divini Redemptoris 66
La croisade de Mgr Gauthier contre le communisme 71
CHAPITRE 3 • La loi du cadenas 75
La loi du cadenas sanctionnée 84
Les escouades anticommunistes 92
L’opposition se lève 100
L’affaire Lessard 107
CHAPITRE 4 • L’anticommunisme de plume 110
La guerre d’Espagne et le communisme au Canada 116
L’affaire Sarosola 117
Le bataillon Mackenzie-Papineau 118
CHAPITRE 5 • Fred Rose, député fédéral et espion communiste 143
Igor Gouzenko passe à l’Ouest 148
La Commission royale d’enquête Kellock-Taschereau 150
Qui sont les autres espions canadiens? 152
Fred Rose condamné 156
Le rapport de la commission rendu public 158
CHAPITRE 6 • L’anticommunisme d’après-guerre 164
L’escouade anti-subversive de la police de Montréal 173
La loi 19 182
Le clergé catholique et l’anticommunisme 185
L’infiltration gauchiste au Canada français 186
Les derniers relents d’anticommunisme 196
Conclusion 200
Bibliographie 208
Table des matières 216

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • « Une lecture absolument fascinante parce que c’est de l’histoire tellement proche de nous. Il faut absolument s’y replonger. »
  • « Dans son livre intitulé La peur rouge, l’auteur campivallensien raconte en détail comment le gouvernement Duplessis a déployé une politique de propagande anticommuniste, qui s’est notamment concrétisée par l’adoption de la Loi protégeant la province contre la propagande communiste, mieux connue sous le nom de “loi du cadenas”. […] L’auteur tisse son propos en l’intégrant dans le contexte politique international de l’époque, d’abord marqué par la Révolution soviétique, la Seconde Guerre mondiale, puis la Guerre froide. […] Mais c’est aussi au fil de recherches rigoureuses dans les archives des services de police qu’il explique comment l’application de la loi du cadenas se traduisait sur le terrain, avec la bénédiction des autorités religieuses avec qui Duplessis entretenait des liens étroits. »
  • « Un livre intéressant […] C’est toute l’histoire de l’anticommunisme au Québec. […] Une petite plaquette qui se lit très bien. »
  • Une « éclairante et accessible synthèse de l’histoire de l’anticommunisme au Québec. […] Citations savoureuses et iconographie à l’appui, Théorêt montre combien la revue L’œuvre des tracts et l’hebdomadaire L’Ordre nouveau, notamment, ont attaqué les communistes d’une plume fielleuse. Leur propagande dénigrante associait communisme et athéisme. La solution pour juguler la “peur rouge” ? La religion, “principal rempart qui préserve l’ouvrier canadien-français de [l’atteinte du communisme].” »
  • « Le communisme a déjà semé l’effroi dans nos contrées. Dans La peur rouge. Histoire de l’anticommunisme au Québec, 1917-1960 (Septentrion, 2020, 218 pages), l’historien Hugues Théorêt raconte ces frayeurs. »
  • « Une lecture intéressante, intelligente et bien documentée. »
  • « L’ouvrage d’Hugues Théorêt est une bonne introduction à cette facette de l’histoire canadienne française. »
  • « ce livre ne tombe pas dans les jugements à l’emporte-pièce qui visent à susciter un sentiment de supériorité du lecteur face aux élites du passé. Cette objectivité méthodologique nous permet de mieux juger par nous-mêmes de la justesse des mesures mises en place pour protéger le Québec et le Canada du communisme. […] La Peur Rouge est un livre très intéressant et j’en suggère ardemment la lecture. »
  • « en lisant [...] La Peur rouge.  Histoire de l’anticommunisme au Québec, 1917-1960, ce qui nous effraie, rétrospectivement, ce n’est pas le péril communiste, mais l’imposant arsenal, tant législatif que répressif, qui est mis en place pour lutter contre lui, un arsenal patronné par les autorités ecclésiastiques, un arsenal maintenant détaillé, en long et en large, par l’historien Hugues Théorêt »

Auteur

Autres ouvrages

Suggestions