Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Québec et la confédération, un choix libre ? (Le)

Le clergé et la constitution de 1867

  • Livre non disponible.
JUSQU'À CE QUE LE QUÉBEC ADHÈRE À LA FÉDÉRATION CANADIENNE en 1867, les notions de démocratie, de suffrage universel, de souveraineté nationale et populaire, de liberté de culte et de pensée animaient habituellement le débat politique. L'élection de 1867 constitue le dernier véritable affrontement sur ces questions entre la fraction libérale de la société québécoise, représentée par le Parti libéral et, d'autre part, le clergé et son allié, le Parti conservateur. Quelle fut la part réelle du clergé dans le renversement de la structure idéologique et politique québécoise après 1867 ?

" Il y a 125 ans, les Québécois avaient le choix : entrer dans la Confédération ou commettre un péché mortel. " Jean-François LISÉE, L'Actualité.

" L'ouvrage de Marcel Bellavance projette un éclairage très vif sur un épisode connu de l'historiographie québécoise de la seconde moitié du XIXe siècle. [...] Un ouvrage qui parvient à faire le point d'une façon aussi approfondie et intéressante sur un problème historique de première importance. À partir d'une variété et d'un nombre impressionnant de sources documentaires, l'auteur établit, sans doute aucun, l'influence déterminante de l'Église sur le résultat du vote en 1867. " Nadia FAHMY-EID, Revue d'histoire de l'Amérique française.

Auteur

Autre ouvrage

Suggestions