Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Société de musique contemporaine du Québec (La)

Histoire à suivre

  • 39,95 $PapierISBN: 9782894486511
  • 29,99 $PDFISBN: 9782896646173

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

La Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) a été fondée en 1966 et son histoire est intimement liée à celle du développement de la scène des musiques nouvelles au Québec.

Réjean Beaucage examine le travail de ses trois directeurs artistiques (Serge Garant de 1966 à 1986, Gilles Tremblay de 1986 à 1988 et Walter Boudreau depuis 1988), qui ont invité les meilleurs éléments de la scène internationale à se produire lors des saisons de la SMCQ, tout en participant activement à l'éclosion du talent local en matière d'interprétation et de composition.

Il se penche également sur le rapport trouble entre la société de concerts et les médias… De la «Grande Noirceur» à la Grande Muraille, en passant par la Symphonie du millénaire et une multitude de grands festivals internationaux, l'histoire de la SMCQ est toujours en marche et sera encore à faire.


Après être passé par le baccalauréat en études littéraires à l'Université du Québec à Montréal, Réjean Beaucage s'est tourné simultanément vers la musique (en tant que batteur autodidacte) et vers la radio (principalement à CIBL-FM). Il collabore régulièrement, depuis 2001, à l'hebdomadaire Voir et, depuis 2000, on peut lire ses contributions dans la revue Circuit, consacrée à la musique contemporaine. À l'occasion, on trouve aussi sa signature dans Improjazz (France). Il est directeur général de la société de concerts Réseaux des arts médiatiques.

Table des matières

La Société de musique contemporaine du Québec. Histoire à suivre 1
De Pierre Mercure à Pierre-Mercure 9
Première partie: Voir venir 15
Pas de fumée sans feu 17
Premier mai 1954 21
Le détonateur 34
La déflagration 44
Deuxième partie: Savoir faire 73
1966-1986: Les années Garant 75
15 décembre 1966 83
EXPOnentiel! 95
Un répertoire à construire 104
Et vogue le navire 118
1986-1988: Continuer : Gilles Tremblay 185
20 ans de création 195
1988-: Les années Boudreau 1 225
Les années 1990 251
Les courroies de transmission 286
Des saisons d’enfer 314
Les années Boudreau 2 / Un festival de « festivals » 336
Intermède onirique 355
Vers la dernière frontière (1) 370
En guise de conclusion provisoire 431
Index 435
Bibliographie 447

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • Richement documenté, accompagné de nombreuses photos d'archives, l'essai de Beaucage vise en outre à percer l'énigme du "manque de visibilité" dont souffre la musique contemporaine, évitée par la critique et que l'on entend trop rarement à la radio.

  • On aurait tort de conclure que ce livre sur la Société de musique contemporaine du Québec serait réservé exclusivement aux inconditionnels de cette musique. En réalité, c'est un aspect peu étudié de la vie culturelle québécoise qui y est décrit, avec comme toile de fond l'effervescence de la Révolution tranquille. Respectant la chronologie, Réjean Beaucage relate avec audace cette histoire méconnue mais passionnante et souvent surprenante, établissant même des parallèles avec d'autres genres musicaux.


    Par la justesse de son propos, l'acuité de son analyse et sa documentation considérable, Réjean Beaucage nous donne l'ouvrage définitif sur l'histoire de la musique contemporaine au Québec. En fait, c'est un chapitre essentiel de l'histoire des idées au Québec qui nous est ici livré.

  • Dans ce livre fouillé, dans lequel sont habilement intégrées de nombreuses citations tirées de documents d'époque, Réjean Beaucage trace un panorama complet de la SMCQ.


    L'auteur a su éviter l'écueil du langage spécialisé, voir hermétique, préférant une approche rigoureuse mais conviviale, soutenue par un style particulièrement limpide qui donne parfois presque l'impression de feuilleter un roman tant on est happé par le récit. Un index et une bibliographie détaillée sont proposés en annexe, transformant la somme en un ouvrage de référence essentiel pour quiconque souhaite revivre l'un ou l'autre des pans de cette histoire résolument tournée vers l'avenir.

  • Le livre de Réjean Beaucage fera date dans l'historiographie musicale au Québec et ce, pour deux raisons principales. La première tient au sujet même de son ouvrage.


    La seconde raison qui fait de l'étude de Réjean Beaucage un travail de recherche et d'historien notable tient justement aux multiples sources archivistiques et bibliographiques invoquées - notamment les riches archives de la SMCQ -, largement citées et souvent intégrées dans le corps même de l'ouvrage. À cela s'ajoute un important appareil critique de 870 notes de bas de page, un index et une bibliographie. L'effet est saisissant, la lecture haletante, voire polyphonique, car elle donne justement à lire - à entendre! - celles et ceux qui ont participé au développement de l'institution.

Auteur