Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Vie musicale à Trois-Rivières, 1920-1960 (La)

  • 19,95 $PapierISBN: 9782894485736
  • 14,99 $PDFISBN: 9782896645275

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

La ville de Trois-Rivières constitue un laboratoire particulièrement intéressant pour étudier la vie culturelle régionale. D'une part, le passé artistique de cette ville demeure, à ce jour, largement méconnu. Le bilan des écrits sur l'histoire musicale trifluvienne est mince. D'autre part, la dimension moyenne de la ville, un peu plus de 20 000 habitants au début des années 1920, et sa position géographique avantageuse, entre Montréal et Québec, permettent d'appréhender une dynamique artistique qui diffère significativement de celle des grands centres sans être complètement marginale et périphérique. Évidemment, à l'intérieur même des murs de la ville, la vie musicale présente de multiples visages qui vont du concert symphonique aux prestations jazz, sans oublier la chanson populaire.

L'objectif de cet ouvrage est de mettre en lumière les conditions locales, notamment les facteurs sociaux, grâce auxquelles la vie musicale s'est développée à Trois-Rivières entre 1920 et 1960. Dans un contexte de précarité presque constante, alors que les ensembles musicaux permanents étaient peu nombreux, les réseaux de diffusion déficients et le financement insuffisant, le milieu musical trifluvien est apparu doté d'une vitalité croissante, puis déclinante.


Amélie Mainville détient une maîtrise en études québécoises de l'Université du Québec à Trois-Rivières pour laquelle elle a obtenu une bourse du Fonds québécois de recherche sur la société et la culture, ainsi que la médaille d'or du Gouverneur général du Canada. Elle est aussi diplômée en sciences de l'information de l'Université de Montréal et travaille présentement comme bibliothécaire. La Vie musicale à Trois-Rivières, 1920-1960 est sa première publication.

Table des matières

La Vie musicale à Trois-Rivières, 1920-1960 1
Introduction 7
CHAPITRE 1: La prépondérance des artistes amateurs, 1920-1934 13
CHAPITRE 2: L’essor de la musique de concert, 1935-1950 55
CHAPITRE 3: La fin d’une époque 95
Conclusion 115
Bibliographie sélective 121
Index des principaux noms 127
Table des matières 130

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • À mi-chemin entre Montréal et Québec, la ville de Trois-Rivières fait l'objet d'une rarissime publication sur la vie musicale québécoise en dehors des grands centres où, semble-t-il comme partout dans le monde, tout était concentré. La Vie musicale à Trois-Rivières s'avère un véritable document de recherche avec nombreuses notes en bas de page et moult photos.

  • L'ouvrage est d'intérêt pour quiconque s'intéresse à l'histoire de Trois-Rivières, à la musique ou à la dynamique culturelle de cette ville dans son ensemble.

  • Très belle idée de mettre en avant la vie musicale de Trois-Rivières. On parle beaucoup de Montréal et Québec, mais pas assez de ces autres villes qui détiennent un véritable laboratoire musical. Amélie Mainville était inspirée par ce sujet car sa passion se ressent à travers son écriture.

  • La bibliothécaire et chercheuse Amélie Mainville montre que ce sont essentiellement des amateurs, férus de "belle musique", qui ont animé les fanfares et chorales de l'époque. Dans les années 50, toutefois, "le déclin de l'esprit amateur, notamment lié à la modernisation du Québec, s'accompagne d'une désaffection du public. Aujourd'hui encore, note Mainville, les animateurs du milieu artistique trifluvien, malgré une amélioration de la situation, doivent, comme leurs prédécesseurs, oeuvrer "sans relâche pour stimuler la culture musicale locale". Souhaitons que cet anniversaire la fasse entendre!

  • Un livre très bien documenté, avec nombre de photos pertinentes, permet de faire revivre un passé pas si lointain, où le milieu musical trifluvien apparaît pourvu d'une vitalité grandissante, pour ensuite doucement décliner. Cet ouvrage comblera aussi bien le mélomane que l'historien, de même que celui ou celle qui veut en apprendre plus sa ville, afin d'en mieux célébrer l'anniversaire.

  • À l'occasion du 375e anniversaire de Trois-Rivières, cet ouvrage mérite d'être lu et consulté puisqu'il montre la richesse de culture et d'intensité musicale vécues à Trois-Rivières au début et au milieu du XXe siècle. Amélie Mainville amorce la présence de formations musicales plus récentes qui au même titre que certaines institutions plus anciennes ont atteint une envergure internationale en 2009.

Auteur

Suggestions