Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Après Charlie

Laïques de tous les pays, mobilisez-vous !

  • Livre non disponible.

Les massacres de Charlie Hebdo et du 13 novembre 2015 à Paris ne sont pas des gestes isolés ou des actes de folie. Ils s'inscrivent dans une démarche réfléchie et sont le fruit d'une stratégie qui a fait ses preuves de l'autre côté de la Méditerranée et qui vise à anéantir la démocratie. Cette idéologie a un nom: l'islam politique.

Ceux qui ont donné l'ordre d'exécuter les caricaturistes de Charlie sont les mêmes qui ont fait assassiner Tahar Djaout, premier journaliste martyr d'Algérie, qui ont lancé la fatwa contre l'écrivain anglo-indien Salman Rushdie et qui ont commandité l'attentat contre le grand homme de lettres égyptien Naguib Mahfouz. Ils sont nourris de la même détestation de toute pensée libre, de la même aversion pour la connaissance, la culture et les arts, de la même révulsion morbide pour la vie, l'amour, le rire.

Ce qui est nouveau, c'est l'expansion de ce phénomène en Europe et en Amérique. Ce virus mortel se nourrit des incohérences et des contradictions des États occidentaux aussi bien que des complaisances, voire des complicités de certaines élites démissionnaires toujours promptes à excuser les assassins et à accabler les victimes.

Il est temps d'agir. Il faut défendre fermement ce que nous avons de plus cher en démocratie: la liberté de conscience et la liberté d'expression. Il faut redire que critiquer ou rire de l'islam ne relève pas du racisme, et que seule la laïcité peut assurer la coexistence des croyants de toutes confessions et des non-croyants.

Table des matières

Remerciements 8
PRÉFACE • Le début est la fin de tout 9
Avant-propos 15
Introduction 19
La liberté sur tous les tons 26
Résister en rangs dispersés 31
Rushdie et les boycotteurs de Charlie 34
Islam, islamisme et islamophobie 39
Accommodements «raisonnables» vous dites? 45
Daech n’est pas une marque de café 50
PARTIE I • Pleins feux sur le 7 janvier 2015 57
CHAPITRE 1 • Charb: le courage derrière un nez en trompette 58
CHAPITRE 2 • Rire de l’islam n’est pas raciste 81
CHAPITRE 3 • Brouiller les cartes pour criminaliser le blasphème 133
PARTIE II • Sur les sentiers sinueux de la liberté 171
CHAPITRE 4 • Al-Aswany: le virtuose de la Révolution sur le fil du rasoir 172
CHAPITRE 5 • Djaout: la mort à huis clos 203
CHAPITRE 6 • Borduas, le niqab et la société du «Moi, Moi, Moi» 235
Bibliographie 285
Table des matières 299

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • Sous sa couverture noire et rouge qui lui va bien, cet essai fait entendre le cri d'une militante déterminée et courageuse qui se bat depuis longtemps contre l'Islam politique, idéologie qui, comme elle le démontre, vise l'abolition pure et simple de la démocratie.

    Au fil de sa lecture, le lecteur se retrouve en Algérie, en Égypte, au Nigéria, en Irak, en Arabie Saoudite, en France et partout où l'Islam politique s'infiltre pour semer la surenchère des fatwas quand ce n'est pas le carnage, la destruction, la mort.

    Cri d'horreur, hommage, dénonciation, hymne à la liberté, tout confère à cet essai un caractère émotif.

    Il atteint son but en rejoignant les consciences et les coeurs. Nous avons besoin de voix telles que celle de madame Benhabib.

    J'ai été impressionnée par l'érudition de l'auteure sur son sujet, le livre étant très bien référencé et la bibliographie, abondante. L'excellente préface de l'écrivain Boualem Sansal est à lire, tant pour le style que pour les questions de fond qui y sont posées.

    À lire.

Auteur

Suggestions