Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Crise d'Oka (La)

Au-delà des barricades

  • 20,95 $PapierISBN: 9782894487334
  • 15,99 $PDFISBN: 9782896647507

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

  • 15,99 $ePubISBN: 9782896647514

    Le format ePub est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier ePub.

La crise d'Oka de 1990 marque, par son caractère violent et sa durée, un tournant dans l'histoire des relations entre l'État québécois et les Autochtones. Plusieurs affrontements et 78 jours de crise laissent un souvenir amer, tant du côté des populations que chez les responsables politiques. À la suite de cet été des Indiens, plusieurs questions demeurent sans réponse et certains enjeux restent encore incompris, notamment la gestion de la crise par le gouvernement provincial.

Lors du conflit, l'attitude des responsables politiques semble chaotique, et leurs choix, discutables. Ces réactions répondent à une lecture bien précise de la situation, mais les motivations qui ont guidé leurs actions sont encore mal connues à ce jour.


Émilie Guilbeault-Cayer utilise la crise d'Oka comme révélateur de l'évolution des relations entre l'État québécois et les Autochtones. Un sujet qui demeure criant d'actualité. Émilie Guilbeault-Cayer est candidate au doctorat en histoire à l'Université Laval. Ses recherches s'inscrivent dans le champ de la culture politique canadienne et des relations entre l'État et les Autochtones durant la période contemporaine. Elle s'intéresse notamment au discours des responsables politiques et aux mutations dans les attitudes des gouvernements face aux revendications amérindiennes.

Table des matières

La Crise d'Oka. Au-delà des barricades 1
Remerciements 7
Introduction 9
Un contexte particulier 12
Oka comme théâtre de prise de décisions 14
CHAPITRE PREMIER • Les relations entre l’État québécois et les Autochtones du Québec avant 1990: un problème peu urgent 25
Les Autochtones du Québec: un cas particulier 28
Les 15 principes de 1983 et la Reconnaissance des onze nations amérindiennes vivant en territoire québécois de 1985 39
Les fondements de la politique étatique québécoise, 1988 50
Le règlement des revendications ­autochtones: la voie juridique 54
Le processus de décision politique avant la crise d’Oka 60
CHAPITRE II • La crise d’Oka : événement-clé dans les relations entre État québécois et Autochtones du Québec 67
Un diagnostic politique à plusieurs volets 70
Pronostic politique: éviter la Loi sur les mesures de guerre 90
La thérapie politique: solutions pour désamorcer la situation 100
CHAPITRE III • L’après-Oka: l’ère des négociations 115
De Kanesatake au monde: internationalisation de la cause autochtone 119
«Pour une nouvelle relation»: changement de cap dans les politiques gouvernementales 135
La «Paix des Braves»: une entente-modèle? 160
Conclusion 169
ANNEXE 1 • Les 15 principes, adoptés par le Conseil des ministres le 9 février 1983 181
ANNEXE 2 • Reconnaissance des onze nations ­amérindiennes vivant en territoire québécois 185
Bibliographie 189
Table des matières 201

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • Ce bouquin réunit bon nombre d'éléments qui permettent de mieux discerner les relations entre les décideurs politiques et les Premières Nations.

  • Ce livre propose un nouveau regard sur cette crise qui a duré 78 jours et qui a marqué le Québec.

  • La Crise d'Oka, essai d'Émilie Guilbeault-Cayer, tombe pile. Il réinterprète les événements de 1990, les compare à ceux d'Octobre 1970 et dévoile un Québec où les rapprochements dépassent les différences.


    Émilie Guilbeault-Cayer a l'intelligence d'établir que les deux grandes revendications identitaires dans la confédération canadienne, l'autochtone et la québécoise, sont si stratégiquement reliées qu'elles paraissent empiéter l'une sur l'autre.

  • L'auteure revient sur les événements qui ont marqué l'été 90 et tente de comprendre comment ces 78 jours de crise ont influencé les relations entre l'État québécois et les peuples autochtones. Plus qu'un rappel historique, l'ouvrage soulève des réflexions nécessaires.

  • Pour bien connaître les causes et les conséquences de la crise d,Oka, cet ouvrage, grandement issu des recherches de maîtrise de l'auteure, est un incontournable.


    La crise d'Oka. Au-delà des barricades apporte donc, en axant son propos sur l'évolution des relations entre les Amérindiens et l'État québécois, un nouvel éclairage sur cet événement marquant de l'histoire récente du Québec.

  • Beaucoup de travail reste à faire pour documenter et analyser en profondeur l'attitude et le rôle du gouvernement provincial lors des événements d'Oka. En suivant le filon des débats parlementaires, bien que postérieurs à la crise elle-même, l'auteure apporte des éléments de réponse bienvenus, tout en laissant entrevoir le potentiel que les propos détaillés des principaux acteurs concernés et l'accès à d'autres archives gouvernementales présenteraient pour bonifier sensiblement les pistes d'analyse et de compréhension proposés, de manière claire et accessible, dans le présent ouvrage.

Auteur

Autre ouvrage

Suggestions