Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Gestion de l'étranger (La)

Les Atikamekw et la présence eurocanadienne en Haute-Mauricie 1760-1870

  • 29,95 $PapierISBN: 9782894481547
  • 21,99 $PDFISBN: 9782896642335

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

Au lendemain de la conquête anglaise, la Haute-Mauricie devient une terre de convoitise pour les Eurocanadiens. Des commerçants en quête de fourrures et des missionnaires en quête d'âmes à convertir s'installent progressivement dans le pays des Atikamekw qui, pour leur part, acceptent de commercer dans les postes de traite et de porter attention aux enseignements des robes noires. Or, pourquoi échanger des fourrures? Pourquoi s'intéresser au christianisme? Quel était l'intérêt d'accueillir les gens du sud et d'interagir avec eux? Qu'espéraient obtenir les Atikamekw de ces Eurocanadiens? Qu’ont-ils emprunté au monde occidental et qu’ont-ils dû céder en retour? Bref, de quelle façon les ancêtres des Atikamekw actuels ont-ils composé avec l’arrivée et l’installation des Eurocanadiens sur leur territoire d'occupation et d'exploitation entre 1760 et 1870?

On ne peut certes prétendre que les Atikamekw n'ont retiré de la présence des commerçants et des religieux que des avantages, sans pour autant mettre en péril leur indépendance et leur mode de vie traditionnel. En fait, dans le contexte de codépendance qui prévalait en Haute-Mauricie entre les Atikamekw et les Eurocanadiens, les compromis de part et d’autre ont été inévitables, chaque partie tentant de soutirer à l’autre plus que ce qu’elle lui cédait. Jusqu'en 1870, l'histoire des relations entre les Atikamekw et les Eurocanadiens en Haute-Mauricie apparaît comme une suite de marchandages, d'ajustements pour contrer des visées de l'autre jugées néfastes, de petites victoires, de lourdes pertes. En ce sens, le présent ouvrage fait état, dans les grandes lignes, des motivations, des actions, des réussites et des revers qui ont marqué la politique de gestion de l'Étranger déployée par les Atikamekw.

Table des matières

LA GESTION DE L’ÉTRANGER. Les Atikamekw et la présence eurocanadienne en Haute-Mauricie. 1760-1870 1
Préface 7
Remerciements 9
Liste des abréviations 11
Avant-propos 13
Introduction 15
PREMIÈRE PARTIE: L'autochtone et son milieu 25
CHAPITRE 1: Six mille ans de nomadisme dans les Hauts mauriciens 27
DEUXIÈME PARTIE: Le commerce des fourrures et la population autochtone en Haute-Mauricie, 1760-1831 55
CHAPITRE 2: Le commerce des fourrures dans les «refuge des Indiens et des rats musqués» 57
CHAPITRE 3: La structure sociale atikamekw 81
CHAPITRE 4: L'économie atikamekw au temps de la concurrence 117
TROISIÈME PARTIE: Le bourgeois, la robe noir et le nomade mauricien, 1831-1870 169
CHAPITRE 5: Des fourrures et des âmes 171
CHAPITRE 6: Changements et continuité dans l'ordre social 201
CHAPITRE 7: Monopole commectial et redéfinition des pratiques économiques atikamekw 235
CHAPITRE 8: Robes noires et christianisme 287
Conclusion 309
Épilogue 317
Bibliographie 321
Index 359
Liste et sources des tableaux 373
Liste et sources des illustrations 379
Table des matières 381

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • L’étude de Gélinas est un modèle d’érudition et de clarté. Reprenant la quasi totalité des études et documents d’archives touchant les Atikamekw, elle offre un panorama complet et, à mon avis, définitif ou presque de l’histoire culturelle de ce peuple à une époque de contacts croissants avec les Euro-Canadiens.

Auteur

Autres ouvrages

Suggestions