Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Nouveauté

Promenade en Enfer

Les livres à l’Index de la bibliothèque historique du Séminaire de Québec

  • 29,95 $PapierISBN: 9782897910730
  • 21,99 $PDFISBN: 9782897910747

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

Longtemps soumises à la censure ecclésias­tique, des bibliothèques enfer­maient les ouvrages mis à l'Index dans une section surnommée Enfer, puisque la simple lecture d'une oeuvre interdite par l'Église pouvait entraîner la damnation éternelle de l'âme. Le concile Vatican II a mis fin, dans les années 1960, à l'application du cadre censorial, entraînant la disparition de ces huis clos et de leurs secrets. Cependant, l'une des rares collections encore existantes se trouve dans la bibliothèque historique du Séminaire de Québec, institution fondée en 1663.

Cette Promenade en Enfer lève le voile sur ces ouvrages interdits jugés immoraux, hérétiques ou dangereux, témoins silencieux frappés par la censure livresque pendant plus de trois siècles qui racontent un volet dissonant et occulté de l'histoire morale et culturelle du Québec.

Table des matières

Promenade en Enfer. Les livres à l'Index de la bibliothèque du Séminaire de Québec 1
Remerciements 9
Avant-propos • L’étincelle 11
Préface 13
Introduction • Braises de mémoire silencieuse 17
Contrer le pouvoir du livre 19
Chapitre 1 • Livre et censure 25
Le livre, un objet de polémique 25
Le privilège du roi 26
Le livre, objet de méfiance du pouvoir religieux 29
Le livre sous haute surveillance 34
La censure au Québec 36
Lecture et bibliothèques 41
Les livres à l’Index et la bibliothèque comme microcosme 43
Chapitre 2 • Le Séminaire de Québec et sa bibliothèque historique 47
Chapitre 3 • Premier portrait d’une collection interdite 55
Une exception de l’inventaire hors l’Enfer : l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert 56
Bienvenue dans l’Enfer 57
Les ouvrages hérétiques ou hétérodoxes 62
Les ouvrages contre la religion 63
Les écrits théologiques 64
Les ouvrages contre la morale 66
De la nature scabreuse de l’Enfer 66
Miscellanées 67
Les auteurs 71
Les imprimeurs 71
Les zones grises de la clandestinité 73
Pierre Marteau à Cologne ou L’imprimeur qui n’existait pas 74
Premier portrait de l’Enfer esquissé 75
Chapitre 4 • Traces, marques et stigmates 77
Reliures et relieurs : l’art du paraître, l’art de durer 78
La reliure des livres prohibés 80
Libraires : un fructueux commerce d’arrière-boutique ? 80
La cote index ou enfer : la marque initiale de l’exclusion 82
La cote et le sceau : l’indice du huis clos et l’indice du contrôle doxique 83
Inscriptions, annotations et autres marginalias : un dialogue intime avec le livre censuré 84
Des notes écrites pour sermonner l’hérésie 90
Le corps du livre comme substitut du corps humain 94
Chapitre 5 • La vie du livre avant l’Enfer 97
Les ex-libris : histoire et symbolisme 97
L’ex-libris, un signe d’appartenance 98
Collège des Jésuites 100
L’Hôpital général et les Récollets 105
L’Archevêché 105
Le clergé séculier 106
Le Séminaire de Québec 109
Propriétaires civils, de langue française et anglaise 112
Propriétaires féminines 114
Sir James Stuart (1780-1853) 115
Propriétaire lecteur et châtiment 116
Cahpitre 6 • le livre censuré et ses multiples vies décodées 119
Les lecteurs de livres à l’Index identifiés 119
Ceux qui ont vraiment besoin de lire de tels livres… 120
Des livres uniformes dans l’adversité 122
Le livre interdit : endiguer le mal en l’enfermant loin du lecteur 124
Punir et marquer le livre 125
Conclusion • Sortir de l’Enfer 127
La censure pour éviter l’Enfer 129
Le livre à l’Index dévoilé 132
La censure aujourd’hui 133
Censure et leçons de mémoire 135
Bibliographie 137
Table des matières 141

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • « L’auteure nous apprend que, au Québec, d’autres formes de censure punitive pouvaient prendre formes, notamment l’autodafé, l’ostracisme, la dénonciation en chaire, l’auteur décrété persona non grata, l’excommunication, le refus de sépulture et l’interdit par décret épiscopal. »
  • « Il faut saluer le plaisir évident de l'autrice et du Septentrion à agrémenter le propos d'une iconographie riche et éloquente, où les photos actuelles des voûtes archivistiques répondent aux images anciennes de la première Université Laval; où vieux tableaux et gravures abondent pour illustrer des vignettes éclairantes... »

Auteur

Suggestions