Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Quand la rue parle

Le vocabulaire des luttes sociales et ses origines étymologiques

  • 19,95 $PapierISBN: 9782894487884
  • 14,99 $PDFISBN: 9782896648719

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

  • 14,99 $ePubISBN: 9782896648726

    Le format ePub est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier ePub.

Finaliste Prix Pierre-Vadeboncoeur 2014


La rue est depuis fort longtemps le symbole de la vie urbaine, de l'animation des faubourgs et des classes populaires. C'est dans la rue que s'exprime la colère du peuple, son indignation. Ardent amoureux des mots, de leurs origines et de leurs sens, Gaétan St-Pierre nous convie à un voyage exploratoire dans le vocabulaire des luttes sociales, populaires et ouvrières.

Ces mots, souvent entendus ces dernières années, ont été galvaudés, détournés, emportés dans la spirale de l'inflation verbale. L'auteur les remet dans leur contexte. On découvrira, par exemple, que solidaire est de la même famille que le verbe souder et le nom sou, que camarade, emprunté à l'espagnol, désignait à l'origine un compagnon de chambrée, que manifestation a d'abord eu le sens de révélation divine et qu'être en grève signifiait chercher du travail.

Table des matières

Quand la rue parle 1
Remerciements 8
Avant-propos 9
Rébellion, révolte, révolution 12
C’est la lutte finale et continuons le combat : se jeter dans l’action 14
Se mobiliser contre l’immobilisme… et sauver les meubles 17
L’émeute selon Victor Hugo 20
Solidaires : soudés dans la lutte contre le pouvoir des gros sous 21
Solidaire ou lucide ? 23
Camarade indigné, contestataire et action citoyenne 25
Insurgés, aux barricades ! 28
Grande manifestation (divine ?) 31
Un manifeste 33
Occupons, occupez, occupation : d’action militaire à action militante 35
De la résistance, de l’opposition et de la dissidence 37
Front (uni) : s’unir et faire front 43
Front rouge (1931) 46
Syndicalisme de combat : petite histoire du (mot) syndicat 48
Grève ou boycottage ? 51
Du piquetage, des scabs et le brasse-camarade qui s’ensuit 53
Poivre et matraque : bas les masques de la répression 56
Loi matraque 58
Nos droits, le droit et la droite : droit au but ! 61
Illégal ! 65
Désobéissance 67
Désobéissance (suite) : intimidation, violence et anarchie 69
Vandalisme et autres méfaits 75
Outrage et insultes : dépasser la mesure et faire assaut 78
Matricule 728 : l’insulte, d’« assaut » à « propos offensants » 80
Enfants gâtés ! Fainéants ! 82
Le slogan (cri de guerre), arme de l’agit-prop 87
Propagande et contre-propagande/Québec 1937-1938 92
Debout ! 99
Turquie, juin 2013 : l’homme debout, nouveau mode de désobéissance civile 102
Dehors ! 103
Engagés… sans gages 105
Silencieuse majorité et démagogie 108
C’est la faute aux radicaux ! 113
Idéologie et idéologues 116
Au Sud de la Fente (1909) de Jack London : l’histoire d’un conflit idéologique 121
La crise : hausse du chômage, baisse des salaires 125
Payer sa juste part… pour la paix sociale ? 128
Avoir maille à partir : quand le partage est impossible 131
Patronage, graissage et autres magouilles : de la corruption et du vol 134
Fracture sociale (et clivages idéologiques) 143
Carrés rouges sur fond noir d’austérité 146
Profilage politique : la chasse est ouverte 151
Caricature : une « charge » 155
Grande (ou petite) noirceur 157
À « grande noirceur », opposons un refus global 160
Du Refus global à l’Étal mixte de Claude Gauvreau 162
La rue au printemps (En guise de non-conclusion) 165
Bibliographie sommaire 172
Table des matières 173

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • Dans le mouvement des luttes sociales, on entend souvent dire que des gens militent pour une cause, que des ouvriers font la grève, que des barricades se dressent ou qu'on boycotte un produit. Chacune des expressions a sa petite histoire que Gaétan St-Pierre décrit savoureusement dans Quand la rue parle.

  • Gaétan St-Pierre a été longtemps professeur de littérature au collège Ahuntsic et titulaire du cours d'histoire de la langue dans le programme de lettres. C'est un passionné des mots. Il les collectionne, les décortique, les retourne en tout sens, les replace dans leur contexte pour mieux nous conter leur évolution, leurs histoires et de ce fait le nôtre. Cette gymnastique d'étymologiste donne sous sa plume des ouvrages fort intéressants.


    Quand la rue parle fait suite à Histoires de mots solites et insolites, publié chez Septentrion en 2011, un ouvrage dans lequel l'auteur proposait déjà un voyage dans l'histoire s mots. Ceux-ci avaient été choisis en raison de leur origine et de leur histoire surprenante. Cette fois, c'est le ptintemps des carrés rouges 2012 qui a inspiré à l'auteur cette exploration du vocabulaire des luttes populaires et politiques d'ici et d'ailleurs, répression comprise.


    Un bon livre à garder sous la main pour tous les indignés et les amoureux de la langue française.

  • Les passionnés d'étymologie y trouveront leur compte chez ce chercheur de sens.

Auteur

Autre ouvrage

Suggestions