Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Voyage au Canada

dans les années 1806, 1807 et 1808

  • 39,95 $PapierISBN: 9782894484852
  • 29,99 $PDFISBN: 9782896644339

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

Depuis belle lurette, les Travels de John Lambert sont devenus des ouvrages de collection. Les gravures se transigent à prix d'or, surtout celle de la carriole; son texte est constamment cité par les historiens anglophones et francophones et pourtant il n'existait pas, jusqu'à aujourd'hui, de traduction française.

Militaire de formation et artiste dans l'âme, Lambert s'était bien préparé à son voyage en Amérique. Le fier Britannique voulait voir comment les uns assumaient leur indépendance et comment les autres vivaient leur conquête. « Les Canadiens français constituent un peuple tranquille et inoffensif, constate-t-il. Ils se contentent de peu. […] Ils apprécient les valeurs et les avantages du gouvernement sous lequel ils vivent. Auparavant pauvres et opprimés, ils ont accédé, depuis la conquête, à une vie aisée et indépendante. » John Lambert sait bien qu'il y a deux côtés à une médaille. Ce n'est jamais tout à fait blanc ou noir.

Tout l'intéresse. Il a bien son petit bagage de préjugés, particulièrement sur la religion, et il ne manque pas de surprendre. Il dit ce qu'il pense et ce qu'il voit. Bien sûr, Lambert aborde les Canadiens de haut, ce qui ne l'empêche pas de les trouver sympathiques. Ils sont polis, se querellent rarement, « excepté quand ils sont ivres ». « Ils sont d'un naturel joyeux, paisible et amical ». Il décrit le pays et ses ressources; comme tous visiteurs européens, il s'arrête longuement à présenter les Indiens. Ceux-ci traversent une période sombre. Lambert le dit sans ménagement.

« Show, don't tell » est sa règle. C'est un visuel. Ses exceptionnelles gravures en témoignent bien sûr, mais aussi son récit. Il en met plein la vue. Le tout méritait un soin particulier. Avec cette édition, Voyage au Canada de John Lambert amorce une nouvelle carrière.

Table des matières

Voyage au Canada 1
Préface: Conquête versus indépendance. Le sort des Canadiens et l’essor des Américains. 7
John Lambert, portraitiste doué 17
CHAPITRE I: Des grands bancs de Terre-Neuve jusqu’à Québec 23
CHAPITRE II: La ville de Québec 31
CHAPITRE III: Aperçus de l’histoire de Québec 45
CHAPITRE IV: Les principales institutions de Québec 59
CHAPITRE V: Les biens de consommation à Québec 69
CHAPITRE VI: Aspects de l’approvisionnement et des métiers 81
CHAPITRE VII: Le climat du Bas-Canada 93
CHAPITRE VIII: La production agricole 107
CHAPITRE IX: La population, son habitat, son mode de vie 115
CHAPITRE X: Aspects des moeurs, de l’éducation et du caractère de l’habitant 129
CHAPITRE XI: Régime parlementaire, droit, fiscalité 139
CAHIER COULEUR 157
CHAPITR XII: Le commerce dans le Bas-Canada 165
CHAPITRE XIII: Le commerce extérieur 179
CHAPITRE XIV: La société urbaine du Bas-Canada 197
CHAPITRE XV: Divertissements, modes,aspects de l’habitation 213
CHAPITRE XVI: La littérature, les arts et le journalisme 227
CHAPITRE XVII: La question religieuse 235
CHAPITRE XVIII: Les Indiens 245
CHAPITRE XIX: L’aspect physique du Bas-Canada 265
CHAPITRE XX: Quelques éléments de la faune 279
CHAPITRE XXI: Curiosités de la flore 285
CHAPITRE XXII: De Québec à Trois-Rivières 291
CHAPITRE XXIII: La ville de Trois-Rivières 299
CHAPITRE XXIV: La ville de Montréal 321
Extraits du second volume de l’édition de 1813 où Lambert raconte son retour au Bas-Canada 349
Bibliographie 353
Index 355
Liste des illustrations 365
Table des matières 367

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • Voici donc un livre qui nous a été caché pendant 200 ans, sous prétexte que son auteur avait jugé trop sévèrement les Indiens et les Canadiens français lors d'un Voyage au Canada dans les années l806, 1807 et 1808. C'est pourtant un document essentiel, qui contient tant de détails de la vie quotidienne dans la Province of Quebec qu'aucune personne un tant soit peu intéressée par l'histoire ne peut manquer de le prendre en considération. On trouvera de tout dans ce récit: le prix des denrées courantes, la description des loisirs (les "Canayens" aimaient la danse et les tours de carriole), une discussion sur le réchauffement du climat, un chapitre sur les pratiques agricoles, une nomenclature des métiers pratiqués dans le pays, une description des institutions politiques et religieuses. La traduction des Lambert's Travels nous ouvre une vitrine émouvante sur la vie de nos ancêtres, et l'on ne peut qu'être d'accord avec l'éditeur Denis Vaugeois: "Les Québécois sont partis de loin!"

  • Dans cette première livraison de la collection V, les éditions du Septentrion rendent disponibles pour la première fois en français les carnets de voyage au Québec du Britannique John Lambert. Les chercheurs qui s'intéressent aux modes de vie, aux coutumes, aux industries et aux échanges au début du XIXe siècle voudront sûrement ajouter cet intéressant volume à leur bibliothèque. Aussi, saura-t-il plaire aux néophytes puisque son auteur brosse un portrait détaillé de la société québécoise quelque quatre décennies après la fin du Régime français.

  • Traduit et annoté par Denis Vaugeois et Roch Côté, qui semblent s’en être donné à coeur joie de relire et nous redonner ce beau texte coloré, riche de détails sur la vie des habitants du Bas-Canada.


    On a enlevé les passages trop longs ou les digressions de l’auteur. On a intégré en planches couleurs les dessins extraordinaires de Lambert. Vaugeois a tenté de tracer une biographie de Lambert. Côté met en lumière le portraitiste doué qu’il fut. Une très belle édition du Voyage au Canada dans les années 1806, 1807 et 1808 de John Lambert, enfin traduit en français.

  • Les historiens confirmés et en herbe seront captivés par ce livre. Il faut saluer le travail de Vaugeois et Côté qui en ont fait un livre subtil et passionnant. Les nombreuses reproductions de documents sont aussi d'une excellente qualité historique.

  • Pour un généalogiste qui travaille sur cette période de notre histoire, le récit des voyages de Lambert contient des informations très intéressantes sur la vie des nôtres, en cette époque difficile. Il peut y puiser de précieux renseignements pour enrichir son travail de recherche. Tout au long de son récit, on trouve des informations qui nous renseignent sur le quotidien de nos ancêtres.

  • Plutôt qu'un récit de voyage "traditionnel" narré de façon chronologique, Lambert avait choisi une division thématique, témoignage de son organisation et de la profondeur de sa réflexion. Les villes de Québec, Trois-Rivières et Montréal, leur histoire, leurs institutions, les biens de consommation disponibles, la situation de l'approvisionnement, les métiers, le climat, le commerce, les conditions de vie des Autochtones, la vie religieuse ne sont que quelques-uns des sujets abordés par cet homme, dont l'ouvrage a été souvent louangé pour son approche objective.

  • Ce récit, traduit de l'anglais, fourmille d'informations sur les gens et leurs façons de vivre. L'ouvrage contient de magnifiques illustrations de Lambert.

Auteur

Autre ouvrage

Suggestions