Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Nouveauté

Voyage au Canada dans le nord de l'Amérique septentrionale fait depuis l'an 1751 à 1761 par J. C. B.

L'imposture

  • 24,95 $PapierISBN: 9782897911737
  • 11,99 $PDFISBN: 9782897911744

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

  • 11,99 $ePubISBN: 9782897911751

    Le format ePub est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier ePub.

Depuis sa publication en 1887, Voyage au Canada dans le nord de l'Amérique septentrionale fait depuis l'an 1751 à 1761 par J. C. B. a servi de source documentaire à de nombreux historiens.

Or, l'ouvrage, aujourd'hui attribué au canonnier Joseph-Charles Bonin, soulève de nombreuses questions. Rédigé au plus tôt à la fin de 1799, le texte n'est sans doute pas de la main de Charles Bonin, parfois prénommé Jean Baptiste dans d'autres documents d'époque. Certaines de ses aventures appartiennent manifestement au champ roma­nesque, à commencer par son enrôlement dans les troupes envoyées au Canada en 1751. Nombre de faits rapportés reposent, non pas sur des obser­vations personnelles, mais sur des ouvrages anciens. Des erreurs grossières entachent même son récit sur les plans ­géographique et historique.

Dans cet essai, Pierre Berthiaume propose une analyse critique de Voyage au Canada qui incitera sans doute les historiens à la ­prudence lorsqu'ils citeront l'ouvrage.

Table des matières

Voyage au Canada dans le nord de l'Amérique septentrionale fait depuis l'an 1751 à 1761 par J. C. B. L'imposture 1
Introduction 9
Un manuscritdu début du XIXe siècle 11
Date de rédaction 13
À la recherche de l’identité de J. C. B. 15
Le protagoniste de Voyage au Canada 25
Authenticité du récit 29
Une connaissance apparente du territoire 49
Emprunts 53
Singulières erreurs 63
Épisodes romanesques 93
Ambiguïtés 101
En guise de conclusion 105
Appendice : emprunts de J. C. B. 107
Bibliographie 111
Table des matières 117

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • « Une première remarque s'impose sur le livre de Berthiaume: l'appareil critique est très fourni. […] le gros point fort de son livre à mon avis est la foule de sources et références utiles pour diverses questions […] La question des "emprunts" qu'on retrouve chez JCB est […] intéressante, et le chapitre qui y est consacré (pages 53-62) se révèle utile pour identifier avec précision les passages tirés d'autres récits de voyage du genre. »
  • « Sur une centaine de pages, Pierre Berthiaume analyse et évalue l’authenticité du journal de J.C.B., le seul témoignage publié d’un soldat en Nouvelle-France. Certes, il existe de nombreux mémoires d’officiers métropolitains de passage dans la colonie, mais ces écrits ne nous offrent qu’une perspective vue du "haut" de la hiérarchie militaire. L’importance du journal de J.C.B., publié à Québec en 1887 et édité par l’abbé Casgrain, est qu’il est notre plus important témoignage de l’autre extrémité de cette échelle. Berthiaume, cependant, nous met en garde contre le texte. Avec raison, il soulève qu’il comporte de nombreux emprunts d’autres écrits contemporains. […] L’innovation de Berthiaume est d’avoir cherché à pousser l’identification de ces emprunts et ces erreurs. […] L’imposture sera certainement un point d’ancrage important pour quiconque (Berthiaume lui-même?) se lancera dans la création [d’une] édition critique tant désirable [de Voyage au Canada]. »
  • « Récit d’un voyage au Canada, publié une première fois par Henri-Raymond Casgrain en 1887, cet ouvrage anonyme est-il un témoignage sur les dernières années de la Nouvelle-France même si ni son auteur ni la date de sa rédaction ne sont connus ? L’auteur, Pierre Berthiaume, Professeur émérite de littérature de l’université d’Ottawa, choisit d’analyser ce récit pour en montrer la validité et les limites. [...] Pierre Berthiaume s’est livré, en historien, à une analyse critique très fine »
  • « L'auteur, dans cet essai, propose une analyse rigoureuse qui incite les historiens à la prudence s'ils décident de citer cet ouvrage. À lire pour les tenants de la vérité. »

Auteur

Suggestions