Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Mesure d’un continent [Redux] (La)

Atlas historique de l’Amérique du Nord, 1492-1814

, et

Publié en collaboration avec Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Cette version de l'atlas est une réimpression à un format légèrement réduit (9,5 x 11,5), avec une reliure cousue et présentée sous une couverture caisse enchemisée. Le doré a été remplacé par une équivalence couleur tandis qu'un nouveau papier a été retenu. L'entièreté des textes et des illustrations sont repris dans ce volume.

En mars 1493, Christophe Colomb rentre d'un long voyage, persuadé d'avoir touché les Indes. Pour atteindre l'Orient et ses trésors, il a fait le pari de traverser l'Atlantique. En réalité, il s'est heurté à un obstacle de taille, un immense continent qui lui barre la route de la soie et des épices. Des cartographes français le baptisent America. C'est le début de grandes explorations.

À la recherche d'un passage vers l'Ouest, coureurs des bois, missionnaires, militaires, navigateurs et autres scientifiques en explorent les confins. Ils sillonnent les rivières, franchissent les portages, gravissent les montagnes et parcourent les plaines. Ils dessinent et cartographient le territoire en même temps qu'ils présentent et racontent ses habitants. Ils découvrent au passage les richesses de ces terres. Avec le poisson, le castor, le bois, les métaux précieux, de passage, le continent se fait habitat.

Il faudra attendre 1793, soit trois siècles après Colomb, pour qu'Alexander Mackenzie puisse inscrire sur un rocher face à l'océan Pacifique : « from Canada by Land ». Mais la route qu'il a suivie est impraticable. Dix ans plus tard, ce sont les Américains Lewis et Clark qui réussissent une autre traversée du continent, en passant du Missouri au Columbia, deux majestueux cours d'eau hélas séparés par d'immenses chaînes de montagne.

En 1814, chacun de leur côté, William Clark et le Canadien David Thompson feront sous forme de carte la synthèse des connaissances accumulées. La voie navigable tant recherchée n'existe pas. Il y a bien le passage du Nord-Ouest, depuis peu ouvert quelques semaines par année, qui permet de contourner l'Amérique et qui devient actuellement un enjeu international. Mais c'est une autre histoire.

Pour l'instant, la parole est à ceux, Blancs et Indiens, qui ont marché, exploré et cartographié l'Amérique. oeuvres d'art, oeuvres de sciences, mais aussi pièces stratégiques d'un échiquier mondial, les cartes géographiques qu'ils nous ont laissées sont d'irremplaçables témoins de cette quête de savoir. Elles tracent une nouvelle histoire de l'Amérique du Nord, nous permettant de prendre la mesure d'un continent.

+ 300 pages entièrement en couleurs, rehaussée d'or, et quelque 200 cartes et illustrations provenant de plus de 20 institutions réputées. Le grand format permet un déploiement maximal des cartes. Plus de 20 documents sont ainsi présentées sur une surface de 13” x 21” et une soixantaine le sont sur des pleines pages.

+ Un index très développé, mettant l'accent sur la présence autochtone, les grandes explorations et la toponymie, complète l'ouvrage.

Un superbe ouvrage de collection et de référence dans lequel des chefs-d'oeuvre cartographiques sont bien exploités et mis à l'honneur. Une nouvelle approche continentale de l'histoire de l'Amérique du Nord.

Table des matières

La Mesure d'un continent. Atlas historique de l'Amérique du Nord, 1492-1814 1
Préface (Lise Bissonnette) 9
Introduction (Raymonde Litalien) 11
I • Aborder l’Amérique. XVIe siècle 15
Le miragede l’Orient. La route des épices (Denis Vaugeois) 19
Sur la route des Indes. Le monde sans l’Amérique (Jean-François Palomino) 23
La naissance de l’Amérique. La méprise de Christophe Colomb (Denis Vaugeois) 27
Se chiama Francesca. De Magellan aux frères Verrazzano (Denis Vaugeois) 33
De Cabot à Cartier. Une terre de caïn (Denis Vaugeois) 41
La Normandie et la cartographie au XVIe siècle (Jean-François Palomino) 50
La légende noire. Les explorations des espagnols (Denis Vaugeois) 53
La filière huguenote. Le Brésil et la Foride (Denis Vaugeois) 57
Découverte ou rencontre. Les autochtones au moment du contact (Denis Vaugeois) 61
Les Treize Colonies. Les débuts du rêve américain (Denis Vaugeois) 65
Dompter l’Atlantique Nord: marins et savoir nautique (Jean-François Palomino) 70
II • Explorer et cartographier l’Amérique. XVIIe siècle 75
Commerce, religion et explorations. Percer l’Amérique (Raymonde Litalien) 79
De l’Arcadie à l’Acadie. Entre utopie et réalité (Raymonde Litalien) 81
Un cartographe en Amérique. Samuel de Champlain (Raymonde Litalien) 83
Exploration des Grands Lacs. Les missionnaires cartographes (Raymonde Litalien) 89
À la source des cartographes. Les coureurs des bois (Raymonde Litalien) 95
La découverte du Mississippi. Jolliet et Marquette (Jean-François Palomino) 99
Portrait d’un cartographe: Jean-Baptiste Franquelin, géographe du roi à Québec (Jean-François Palomino) 104
Le passage du Nord-Ouest. Par la baie d’hudson (Raymonde Litalien) 109
Le pays de Louis. Les français en louisiane (Raymonde Litalien) 115
L’univers du poisson. Terre-neuve et labrador (Raymonde Litalien) 121
L’Acadie. Objet de convoitise (Raymonde Litalien) 125
Occupation ou cohabitation. Dans la vallée du Saint-Laurent (Denis Vaugeois) 129
Les géographes de cabinet (Jean-François Palomino) 136
III • Conquerir l’Amerique. XVIIIe siècle 141
L’Amérique. Théâtre de rivalités coloniales (Raymonde Litalien) 145
Relations franco-indiennes. Alliances et rivalités (Denis Vaugeois) 149
De la succession d’Espagne. Au traité d’Utrecht (Raymonde Litalien) 155
À l’ouest de la baie d’Hudson. De Stuart à Hearne (Raymonde Litalien) 161
L’Acadie entre deux feux. À la frontière des empires coloniaux (Raymonde Litalien) 165
La merde l’Ouest. Les Gaultier de la Vérendrye (Raymonde Litalien) 171
La Louisiane. Terre de promesses (Raymonde Litalien) 177
Villes et postes fortifiés en Nouvelle-France (Jean-François Palomino) 184
Le face-à-face en Ohio. L’affaire Washington-Jumonville (Denis Vaugeois) 191
L’hydrographie du Saint-Laurent (Jean-François Palomino) 196
Les Indiens et la cartographie «Ils marquent le vrai nord» (Denis Vaugeois) 205
Des toponymes plein la carte (Jean-François Palomino) 210
L’Amérique, côté ouest. Le littoral du Pacifique (Raymonde Litalien) 221
Une conquête annoncée. La domination de l’angleterre (Raymonde Litalien) 227
Nicolas Bellin et le Dépôt. Des cartes et plans de la Marine (Jean-François Palomino) 232
IV • Traverser l’Amérique. XIXe siècle 239
De nouvelles frontières. Fondements historiques (Denis Vaugeois) 243
Lendemains de Conquête. Deux Canadas (Denis Vaugeois) 251
Le Nord-Ouest. Compagnies rivales (Denis Vaugeois) 259
The Louisiana Purchase. Lewis et Clark (Denis Vaugeois) 267
Épilogue 279
La grammaire des cartes (Jean-François Palomino) 280
Liste des cartes et des illustrations (Jean-François Palomino) 282
Bibliographie générale 286
Index des textes suivi de deux index des cartes / Index des noms propres contenus dans les articles et les légendes 287
Index partiel des nations et tribus indiennes mentionnées sur les cartes 294
Index partiel des noms de lieux présents sur les cartes 296
Table des matières 299

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • C'est un magnifique livre. Ne pas l'avoir est une tristesse.

  • Livre magnifique. Excellente idée que cette version "redux".

  • La Mesure d'un continent nous convie à un voyage unique à travers le continent américain.

  • Il est difficile de n'avoir que du bien à dire d'un livre, mais il faut s'y résoudre quelquefois! L'on comprend rapidement à la lecture de La Mesure d'un continent pourquoi l'ouvrage a été encensé par tous ceux qui ont eu la chance de le parcourir.

    C'est donc un solide trio qui s'est associé pour produire ce livre à la fois original et utile qui pose un nouveau standard en matière de beaux livres au Québec.

  • La Mesure d'un continent fait assister à la gestation et à l'accouchement d'un monde nouveau. Poussés vers le sol américain par diverses voracités, depuis la conquête des âmes jusqu'à celle des épices et des pelleteries, les Européens corrigent leurs cartes et précisent leurs prétentions en fonction des rencontres, du climat, des fluctuations démographiques. Histoire et géographie se racontent dans cet éloquent album. Quatre siècles attendent notre appropriation.

  • Les trois auteurs nous racontent la découverte de l'Amérique du Nord comme jamais décrite auparavant. La Mesure d'un continent est un ouvrage bien documenté et illustré. Il regorge d'informations qu'appréciera quiconque s'intéresse à l'historie de l'Amérique du Nord.

  • Quel beau livre! Quel bon livre! Quel livre utile! Beau, parce qu'une oeuvre d'art méritant de se retrouver sur la table basse dans tous les salons du Québec. Bon, parce que comportant environ 220 cartes et illustrations en couleur, des textes fouillés écrits à parts plus ou moins gales par les trois auteurs, une bibliographie exhaustive et des index de noms propres, de toponymes cartographiés et des nations et tribus amérindiennes. Utile, parce que rappelant de manière saisissante la dimension continentale des civilisations canadienne-française et acadienne. De plus, une grammaire des cartes initie le néophyte à l'analyse de celles-ci.

  • Un livre somptueux, un livre de référence.

  • Ce superbe atlas est un ouvrage de collection et de référence qui devrait se trouver dans toutes les bibliothèques publiques et scolaires. Il a le mérite de présenter une nouvelle approche continentale de l'histoire de l'Amérique du Nord.

  • Le livre en soi est monumental, tant par son contenu que par sa facture. Les textes sont agréables à lire et remplis de faits et détails inusités et captivants pour quiconque s'intéresse à l'histoire. Émerveillement garanti.

  • Plus qu'un simple atlas, il représente véritablement une riche illustration de la découverte, puis de la pénétration du continent. Sa lecture est aisée et fascinante. La carte et le texte sont en admirable symbiose.

  • S'il existait des Oscar et des César de l'édition, c'est cet ouvrage magistral qu'il faudrait honorer. La clarté de la typographie, la perfection des couleurs dont les à-plats dorés des titres , la qualité du papier servent magnifiquement une collection incomparable de cartes et de gravures tirées des archives françaises, canadiennes, américaines et britanniques. Ces cartes illustrées sont souvent des oeuvres d'art qui ne le cèdent en rien aux peintures et lithographies d'époque. Mais surtout, les textes de Raymonde Litalien, historienne-archiviste à qui l'on devait le passionnant Explorateurs de l'Amérique du Nord (Septentrion), et de ses collègues Denis Vaugeois et Jean-François Palomino constituent une véritable histoire de l'Amérique qui se lit "comme un roman". Cher, mais cet ouvrage de collection sera dans quelques années une aubaine. (Notons que l'éditeur a renoué avec la tradition perdue qui nous informait des divers tirages, des caractères et du type de papier utilisés.)

  • Pour qui s'intéresse à l'histoire de la Nouvelle-France et de l'exploration du continent américain, cet ouvrage est indispensable. Cet Atlas historique de l'Amérique du Nord contient une centaine de cartes anciennes dont l'impression est du grand art. Voilà un bel hommage aux explorateurs-cartographes de l'Amérique du Nord et un livre magnifique, aussi fascinant à regarder qu'à lire.

Auteurs

Suggestions