Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Boréal Express 1760-1810 (Le)

Journal d'histoire du Canada

, et

  • 29,95 $PapierISBN: 9782894486061
  • 21,99 $PDFISBN: 9782896645633

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

«Effondrement de la Nouvelle-France.» C'est avec le traité de Paris de 1763 qu'est définitivement scellé le destin de l'Amérique du Nord. Les 10 numéros qui forment cet album évoquent les débuts de la période britannique. Continuant sur sa lancée, l'équipe du Boréal Express relate les événements à la façon d'un journal écrit à la date de chaque numéro

.

«Pour réussir dans la vie, apprenez l'anglais.» La population doit maintenant traiter avec de nouveaux dirigeants. Les Britanniques, accompagnés d'Écossais ou d'Irlandais, s'installent et tintent la vie quotidienne. De nouveaux produits et de nouvelles habitudes font leur apparition. Le thé, le sucre et la patate auront une influence particulièrement importante.

«Les États-Unis d'Amérique se déclarent indépendants.» Libérées de leur ennemi français, il ne faudra pas attendre très longtemps avant que les Treize Colonies anglaises ne se déclarent indépendantes. Et pourquoi s'arrêter en chemin si on peut conquérir l'ensemble du continent? Benjamin Franklin prophétisera: «Il en coûterait sans doute moins cher aux États-Unis d'acheter le Canada que de le conquérir».

«Aux Forges Saint-Maurice on fabrique les meilleurs poêles.» Respectant sa formule journalistique, le Boréal Express fait encore la place belle aux petites annonces maintenant tirées des journaux de l'époque, aux rubriques de bricolage, de jardinage, au courrier du lecteur, offrant à chaque fois une façon ludique et originale de traiter différents sujets.

«À quoi servent nos députés?» Dotée d'une chambre d'assemblée et donc de députés, la vie parlementaire anime les débats. Une relative liberté qui reste toutefois sous le contrôle de la métropole. La table est mise pour le troisième volume (1810-1841) qui couvrira une période de troubles menant à l'union des deux Canadas.


AUSSI DISPONIBLE: Coffret Le Boréal Express 1524-1841, réunissant les 3 volumes de la série.

Table des matières

Le Boréal Express 1760-1810 1
Présentation (Denis Vaugeois) 7
Préface (Michel Brunet) 9
VOLUME 3, NO 1 • 1763 11
VOLUME 3, NO 2 • 1766 27
VOLUME 3, NO 3 • 1774 43
VOLUME 3, NO 4 • 1776 59
VOLUME 3, NO 5 • 1784 75
VOLUME 3, NO 6 • 1790 91
VOLUME 4, NOS 1-2 • 1792 107
VOLUME 4, NO 3 • 1796 131
VOLUME 5, NO 1 • 1805 147
VOLUME 5, NO 2 • 1810 163
INDEX 175

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • Chouette, Le Boréal Express revient. Il faut être né bien avant la Révolution tranquille pour avoir un souvenir net de la parution des premières moutures de ce journal consacré à l'histoire de la Nouvelle-France et des premiers temps du régime britannique.

  • L'ouvrage doit être compris comme une expérience qui transporte le lecteur au coeur de l'histoire. Une des principales forces est cette approche de la quotidienneté double, c'est-à-dire que l'histoire est rendue sous forme d'actualités en plus d'être inscrite dans un (faux) journal, forme bien connue du grand public. Par le langage plus commun du journalisme, Le Boréal Express prend la forme matérielle de la jonction subtile entre l'histoire savante et l'histoire vulgarisée, relais essentiel à la diffusion de la connaissance.


    Le Boréal Express est un ouvrage à l'histoire et pour l'histoire : c'est elle la vraie vedette de cette gigantesque entreprise archivistique et historienne. De ce fait, tout un chacun peut s'imprégner d'un passé plus vivant que jamais dans ce Journal d'histoire du Canada.

  • Initiative heureuse de Septentrion de rééditer les deux premiers tomes du journal Boréal Express, projet innovateur qui a fait date dans les années 1960.

  • À la suite du succès immédiat de la réédition du premier volume, voici le volume deux qui propose 416 pages d'une documentation vivante et diversifiée, ouverte sur le monde, ainsi qu'un millier d'illustrations faisant notamment la part belle aux petites annonces.

  • Les Éditions du Septentrion nous reviennent avec le second des trois volets de ce fascinant journal factice préparé dans les années soixante par ces trois réputés historiens et vulgarisateurs, eux-mêmes appuyés par de nombreux collaborateurs. Comme pour le premier volet, chaque édition est constituée de multiples chroniques qui donnent à l'ensemble et à l'Histoire une énergie et une vie qui irradient le quotidien de ces premières années de la présence anglaise sur le territoire québécois.

Auteurs

Suggestions