Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Canadiens en Guyane

1754-1805

  • 39,95 $PapierISBN: 9782894484456
  • 29,99 $PDFISBN: 9782896644285

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

À la conquête du Canada par l'Angleterre, le départ vers la France d'une partie de la population canadienne a toujours vivement intrigué les historiens mais, au-delà de la double polémique soulevée autour de l'ampleur de cet exode et de la prétendue « décapitation sociale » qui en aurait découlé, l'émigration vers la France, entre 1754 et 1770, d'environ 4000 Canadiens n'avait jamais encore été véritablement abordée.

La présente étude aborde l'histoire sociale de l'exode de la Conquête en s'attardant sur l'un de ses épisode particuliers, celui de la Guyane. Car à la même époque, en 1763-1764, la France envoya quatorze à seize milles colons en Guyane où le ministre Choiseul se complaisait à imaginer une nouvelle Nouvelle-France qui compenserait avantageusement la perte de l'ancienne et où les Canadiens pourraient aisément se réinsérer en terroir colonial français. Foncièrement considérés comme des coloniaux à devoir réinstaller quelque part, quelque 92 Canadiens passés en France furent alors redirigés vers la Guyane et 9 autres entre 1768 et 1782. Les registres de catholicité, les recensements nominatifs et autres sources archivistiques permettent de les retrouver, de reconstituer leurs itinéraires du Canada à la Guyane et de découvrir leurs conditions de vie et leur destin. Il a ainsi été possible de recomposer l'anatomie d'un mouvement migratoire qui se révèle beaucoup plus complexe et diversifié que l'image traditionnelle du « Canadien parti en 1760 » et qui va bien au delà de la simple présence de Canadiens en Guyane.

Bref, une histoire inédite… et passionnante.

Table des matières

Canadiens en Guyane 1
Liste des tableaux et des listes 7
Liste des cartes et illustrations 8
Liste des sigles et abréviations 10
Remerciements 11
Préface 15
Présentation 19
PREMIÈRE PARTIE: L’exode de la Conquête. 1754-1770 23
CHAPITRE PREMIER: Débat historiographique 25
CHAPITRE 2: Le mouvement migratoire 33
DEUXIÈME PARTIE: Les Canadiens passés en Guyane. 1762-1765 63
CHAPITRE 3: L’entreprise de colonisation de la Guyane 65
CHAPITRE 4: La contribution canadienne 81
CHAPITRE 5: Participation de l’élite sociale canadienne 91
CHAPITRE 6: Les voies d’émigration des Canadiens dits ordinaires 101
TROISIÈME PARTIE: Les suites. 1765-1805 119
CHAPITRE 7: Continuité de l’émigration canadienne en Guyane 121
CHAPITRE 8: Destin des Canadiens passés en Guyane 127
CHAPITRE 9: Guyane et Canada 143
Conclusion 153
Postface: De l’intérêt de l’ethnohistoire en Guyane française 167
ANNEXES 177
ANNEXE A: Les Canadiens passés en Guyane entre 1762 et 1765 179
ANNEXE B: Ceux qui ne partirent pas 205
ANNEXE C: Les Canadiens passés en Guyane après 1765 207
ANNEXE D: Canadiens qui ne firent que séjourner en Guyane 215
ANNEXE E: Deux Canadiennes qui ne le sont pas 217
ANNEXE F: Les Canadiens qui ne se rendirent pas en Guyane 219
ANNEXE G: Liste codifiée des Canadiens passés ou pas en Guyane 225
ANNEXE H: Les départs de 1760 233
ANNEXE I: Liste d’Acadiens et de Canadiens passés de Saint-Malo à la Guyane en 1764 237
ANNEXE J: Texte des «Propositions faites à Paris aux députés acadiens de Nantes pour l’établissement des familles acadiennes à la Guyane» 243
ANNEXE K: Correspondance échangée en 1764 entre Paul Perrault et les Acadiens de Saint-Pierre et Miquelon 247
ANNEXE L: Les «mutins» de Sinnamary 253
ANNEXE M: Projet de transplantation d’épinettes en Guyane 255
ANNEXE N: La Guyane vue du Canada 257
ANNEXE O: Pétition adressée à Napoléon en 1805 261
Notes 265
Les sourc es 333
Index 363
Table des matières 389

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • Autant dire que c'est un vrai travail de chercheur, qui ne fait pas l'économie de "l'appareil critique" : bravo et grand merci !

  • Un ouvrage qui se distingue par la profondeur et la qualité exceptionnelle de la recherche, la qualité linguistique, la méthodologie scientifique, le récit captivant et par son apport tant à l’histoire qu’à la généalogie.

  • Dans un livre d'une érudition impressionnante, Robert Larin explique la politique de Choiseul qui souhaitait faire de la Guyane une colonie de peuplement pour compenser la perte du Canada. Minutieusement référencé, accompagné d'un index des noms cités, illustré par 263 portraits, cartes ou reproductions de documents d'archives d'une extraordinaire richesse, son livre s'accompagne de 24 pages d'orientation bibliographique qui couvrent tous les aspects de l'histoire de la diaspora canadienne d'après la conquête. C'est une somme de documentation qui va bien au-delà de son sujet central d'étude qui évoque avec précision plusieurs aspects de l'histoire coloniale de l'Ancien Régime.

  • L'historien Robert Larin nous raconte de façon captivante  cette migration qui nous a tant fait perdre au chapitre de notre développement démographique.

  • Non seulement cette étude approfondie sort-elle de l’anonymat une centaine de ceux qui ont émigré à la Conquête et ouvr-t-elle aux amateurs l’étonnante découverte de liens entre nous et la lointaine Guyane; elle fait de plus comprendre l’importance relative de l’exode par ce que l’auteur appelle «le phénomène de mouvance chronique qui dirigeait en partie le mode de vie des Canadiens».

Auteur

Autres ouvrages

Suggestions