Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Nouveauté

Éboulements (Les)

Trois siècles de relations avec le fleuve

  • 19,95 $PapierISBN: 9782897911799
  • 9,99 $PDFISBN: 9782897911805

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

  • 9,99 $ePubISBN: 9782897911812

    Le format ePub est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier ePub.

Dès l'arrivée des premiers censitaires dans la seigneurie des Éboulements, et cela jusqu'au milieu du XIXe siècle et même plus tard, le fleuve s'est révélé une ressource importante pour cette population qui en a exploité les prairies de grève pour nourrir son bétail et qui a pratiqué la pêche au moins sur une petite échelle.

Pas moins de 140 bateaux de bois, dont une majo­rité de goélettes, ont été lancés des grèves de Saint-­Joseph-de-la-Rive entre 1782 et 1952. Leur ­construction et leur opération ont constitué pour ce village des activités importantes autant sur le plan ­économique que social. Dans cet ouvrage, Michel ­Desgagnés ­explique comment les villageois ont appris le ­métier de marin et il nous fait connaître quelques-unes des routes fluviales qu'ils ont empruntées avec leurs ­bateaux, car ils ne se contentaient pas de se rendre à Québec.

Table des matières

Les Éboulements 1
Avant-propos 7
Les prairies de grève, une grande ressource 11
La pêche 23
Une affaire de baleine 29
Les premiers navigateurs 33
L’effervescence du XIXe siècle 39
La goélette 59
Le quai 63
Roger Lavoie et le naufrage de la Zélia 73
Le XXe siècle et la transformation des bateaux 83
Grèves, plages et érosion 91
Toponymes du bord du fleuve (d’est en ouest) 99
Conclusion 107
ANNEXE A • Arpentage des prairies de grève par Jean-Baptiste Larue, 1811 109
ANNEXE B • Texte de l’intendant Hocquart concernant une baleine trouvée en 1734 115
ANNEXE C • Entente Larcher / Tremblay-Girard, 1768 119
ANNEXE D • Protêt de sieur Siméon Boudreault, capitaine et propriétaire de la goïlette Vilzina (1858-11-27) 121
ANNEXE E • Protêt d’Alexandre Tremblay, capitaine et propriétaire de la goélette Catherina (1876-10-28) 125
ANNEXE F • Récits de naufrages par Placide Vigneau 129
ANNEXE G • Liste des bateaux construits aux Éboulements entre 1782 et 1952 137
CHRONOLOGIE • Quelques dates relatives à la seigneurie des Éboulements 149
Bibliographie 151
Table des illustrations et cartes 154
Table des matières 155

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • « Michel Desgagnés est auteur, ethnologue et spécialiste de ce type de navires [les goélettes]. Il retrace l’histoire maritime de sa région natale dans son ouvrage Les Éboulements. Trois siècles de relations avec le fleuve. »
  • « Un ouvrage très intéressant dans lequel on comprend à quel point le fleuve St-Laurent a été central dans le développement de cette portion-là de Charlevoix, à quel point les gens des Éboulements sont liés par le cordon du cœur au fleuve St-Laurent. »
  • « Sur les rives du Saint-Laurent qui furent le paysage de jeunesse de l’auteur, Michel Desgagnés, retrace l’histoire de la seigneurie et du village des Éboulements, aujourd’hui nommé Saint-Joseph-de-la-Rive. […] L’ouvrage est complété par une liste des toponymes du bord du fleuve, une chronologie, une bibliographie et de plusieurs annexes »
  • « Une lecture enrichissante qui m’a permis de revisiter une belle région»
  • « Michel Desgagnés fait partie d’une famille de marins, c’était donc naturel pour lui d’écrire un livre sur l’histoire maritime des Éboulements. Son livre intitulé Trois siècles de relations avec le fleuve, permet d’en savoir davantage sur l’apport du fleuve, qui a été une ressource importante pour la population à cette époque. [...] Dans cet ouvrage, M[ichel] Desgagnés explique entre autres les façons dont les villageois ont appris le métier de marin. L’auteur fait connaître quelques-unes des routes fluviales qu’ils ont empruntées avec leurs bateaux, car ils ne se contentaient pas de se rendre à Québec. »
  • « En 1734, vers la fin de la Nouvelle-France, trois habitants du village des Éboulements, dans Charlevoix, découvrent une baleine dérivant sur le fleuve. Ils la ramènent à la rive pour la dépecer et en tirer profit. Or, une enquête révèle qu’au moment de sa découverte, le cétacé était déjà échoué. Vaste différence ! Car au lieu d’en conserver tous les profits, pour une carcasse dérivant en mer, les trois compères doivent les partager, comme le stipule la règle pour une découverte à terre. Voilà le genre d’histoires fluviales pointues mais sympathiques qu’on retrouve dans ce petit ouvrage bien écrit. Le travail de M. Desgagnés est très précieux. Il est le reflet de tous ces travaux d’historiens locaux et régionaux qui tissent l’histoire du Québec. Les chapitres de son ouvrage touchent ainsi à la pêche, aux quais, à la construction navale, à l’érosion des berges, etc. »
  • « Dans Les Éboulements. Trois siècles de relations avec le fleuve, Michel Desgagnés aborde le rapport étroit qui lie les habitants de ce lieu au Saint-Laurent. Le cours d’eau a toujours été une ressource importante pour la population. Dès le départ, on y pratique la pêche et les prairies de grève servent à nourrir le bétail. Bientôt, la construction et le maniement de bateaux de bois devient un moteur économique et social. Entre 1782 et 1952, quelque 140 embarcations sont lancées depuis Saint-Joseph-de-la-Rive. L’ouvrage explore aussi quelques-unes des routes fluviales empruntées par les marins du village.»
  • « Cet ouvrage nous apprend comment les villageois ont apprivoisé le métier de marin. Nous découvrons, à travers le récit de l’auteur, quelques-unes des routes fluviales qu'ils ont empruntées avec leurs bateaux. À lire absolument. »

Auteur

Suggestions