Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Entre poudrés et pouilleux

Le jeu des apparences à Paris au XVIIe siècle

  • 15,95 $PapierISBN: 9782894485095
  • 11,99 $PDFISBN: 9782896644940

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

« Il naquit au moment où le siècle se mourait, le 31 décembre 1599 ; une date qui n’a de lointaine que les apparences. L’idéal de vie portait alors sur l’harmonie de l’être et la recherche du bonheur, renforcé par une myriade de découvertes dans tous les domaines de la science et même par l’existence de mondes inconnus jusque-là. »

Au contraire des caricatures contemporaines qui classent la société du XVIIe siècle en courtisans du roi et en gueux de la rue, ce récit de la vie d’un médecin de l’époque, Jacques-Philippe Cornutti, présente l’image d’un homme soucieux de son apparence. Attachée à ses valeurs, sa quête de sens est cependant assujettie aux aléas du destin et de ses rencontres. Il en découle une quête d’identité aux multiples facettes et en constante mutation.

« La vie des salons ne valait guère mieux que celle de la rue. Les attroupements, les réceptions et les distractions réunissaient des foules inconscientes et inconséquentes. Les rumeurs de la ville ne l’atteignaient pas et ne l’intéressaient pas. Le choix entre poudrés et pouilleux lui paraissait n’avoir aucun sens. Tout lui semblait fiction, décor, un théâtre absurde dans une mauvaise mise en scène. Il en vint à croire qu’il n’était pas de son temps. »


Historien de formation, auteur de plusieurs travaux et rattaché à l’Université Laval depuis 1970, Jacques Mathieu est spécialiste de la Nouvelle-France et des mémoires collectives.

Table des matières

Entre poudrés et pouilleux 1
La tendre enfance 9
L’étudiant 17
Le savant 45
Le botaniste 65
L’adulte 87
La rencontre 99
Nouveaux horizons 125
L’alchimiste 149
Le grand dessein 169
Au lecteur 177
Table des matières 179

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • Surprise! Ce livre n'est pas ce que son titre semble annoncer. Au lieu de l'analyse savante d'un objet social-historique abstrait destinée aux lecteurs motivés, c'est un récit biographique d'une écriture digne des meilleurs romans que nous offre Jacques Mathieu! Entremêlant habilement le plausible et le vérifiable, ce récit est aussi un remarquable portrait psychologique d'un scientifique du XVIIe siècle. Vu la licence qu'a adoptée l'historien, il serait dommage que les apparences détournent les lecteurs.

  • L'auteur, Jacques Mathieu, imagine à l'occasion des épisodes de la vie intime de Cornuty, mais toujours il s'appuie sur des documents d'époque et s'inspire du contexte réel de la vie parisienne du 17e siècle, souvent partagée entre monde de courtisans et monde de gueux. Ce petit ouvrage, un volume de 180 pages, mérite d'être lu. Les lecteurs y découvriront des côtés cachés de la mémoire franco-québécoise du grand siècle.

  • Un récit rempli de charme dans le quel plus on avance, plus s'esquisse un sourire à la fois amusé et complice.

  • Retenons l'écriture élégante de l'historien qui, dès les premières lignes, donne le ton qui nous garde en éveil jusqu'au dernier mot.

  • Ce livre entremêle avec bonheur le réel, l'imaginaire et une part de fiction. Le récit, qui se lit comme un roman, s'appuie sur des faits historiques et raconte la vie de Jacques-Philippe Cornuty, docteur en médecine et auteur du premier livre de plantes du Canada paru en 1635. En Prime, Mathieu invente pour cet homme, une épouse, femme de métier et de caractère qui donne à ce récit tout son charme.

  • Un récit finement présenté dans lequel l'historien Jacques Mathieu fait ressortir les jeux entre les tenants de la médecine naturelle à Paris et ceux de la médecine chimique, à Montpellier.

Auteur

Autres ouvrages

Suggestions