Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Deux hommes politiques britanniques vont avoir une influence déterminante au XVIIIe siècle en Angleterre, mais aussi en Amérique. Au cours de deux générations, ils se révéleront des ennemis acharnés de la France.

William Pitt, dit le premier Pitt, entre aux Communes en 1735 et est porté au pouvoir en 1757 alors que son pays connaît les pires déboires dans la guerre de Sept Ans où s'opposent Français et Anglais à la fois sur mer et sur terre. Il y déploie une combativité indomptable, un peu comme le fera Churchill en 1940, et finit par triompher des Français au Canada. Mais, dans l'incapacité de s'entendre avec le nouveau roi, George III, il démissionne en 1761.

Son fils William, dit le second Pitt, devient premier ministre à l'âge de 24 ans et gouverne l'Angleterre jusqu'à sa mort. À l'intérieur, son oeuvre économique et administrative est considérable. À l'extérieur, il se montre l'un des ennemis les plus farouches de la France révolutionnaire puis de Napoléon. Il défend également l'Acte constitutionnel de 1791 qui divise la colonie en deux provinces, le Haut-Canada et le Bas-Canada, avec des institutions parlementaires propres à chacune. C'est la naissance de l'Assemblée législative élue.

Chacun à leur manière, ils ont installé la domination anglaise qui marquera le monde pour les décennies à venir.

Table des matières

Les Pitt. L'Angleterre face à la France, 1708-1806 1
Du même auteur 4
Les maisons de Stuart et de Hanovre (1603-1820) 8
Généalogie des maisons Pitt, Stanhope, Temple et Grenville 9
PREMIÈRE ÉPOQUE • Variations sur le thème du patriotisme, 1708-1760 15
1 • Onction populaire 16
2 • Du député du peuple au «traître hanovrien» 37
3 • Pitt et le patriotisme : théorie et pratique 54
4 • Le retour du tribun 69
5 • Vox populi 82
6 • L’artisan de la victoire 103
7 • Ministre du peuple 126
DEUXIÈME ÉPOQUE • Morts et résurrections de William Pitt, 1760-1781 145
8 • Démission 146
9 • Mort du premier pittisme 164
10 • Un vent nouveau venu d’Amérique 185
11 • « Rien n’est impossible » 200
12 • Naufrage 212
13 • L’été de la Saint-Martin 235
14 • « Comme papa » 258
TROISIÈME ÉPOQUE • La décennie lumineuse, 1781-1792 277
15 • L’héritage disputé 278
16 • Dans l’œil du cyclone 299
17 • Verdict populaire 321
18 • Le réveil d’Albion 336
19 • Lumières et pragmatisme 350
20 • L’autorité renforcée 374
21 • Et la France fit parler d’elle 387
QUATRIÈME ÉPOQUE • L’impossible désenchantement, 1792-1806 401
22 • Le millésime fatal 402
23 • Neuf années de guerre 421
24 • Cet étrange ennemi du genre humain 434
25 • L’insaisissable front intérieur 448
26 • La tragédie irlandaise 471
27 • M. Pitt face à lui-même 490
28 • Les ténèbres d’Austerlitz 509
Épilogue • Ils ne voulaient être que William Pitt 529
Notes 536
Sources et bibliographie 564
Index des noms de personnes 581
Table des matières 593

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • Par sa plume habile, Edmond Dziembowski illustre parfaitement la marque que le nom de William Pitt a laissée sur l'Angleterre et le Parlement britannique, le père tout comme le fils. En analysant à la fois les discours prononcés en Chambre, les évènements politiques et la vie privée des Pitt, qu'il exhume des correspondances et des archives, l'historien dresse un portrait complet de ces deux grands premiers ministres anglais qui ont influencé la politique britannique du XVIIIe siècle. Cette bi-biographie est un incontournable pour quiconque s'intéresse aux relations politiques de l'« Angleterre face à la France ».

Auteur

Autre ouvrage

Suggestions