Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

Sans différends, point d'harmonie

Repenser la criminalité en Nouvelle-France

  • 20,00 $PapierISBN: 9782894486962
  • 14,99 $PDFISBN: 9782896646869

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

La lecture des archives judiciaires du Régime français remet en question la vision idéalisée d'une Nouvelle-France où la vie des colons se déroulait tel un long fleuve tranquille. Le quotidien des habitants a été ponctué d'escarmouches survenant au cabaret du coin, de paroles injurieuses prononcées à la clôture contre un voisin négligent, de querelles découlant de la vente d'aliments avariés au marché, de chicanes de ménage et, à l'occasion, de pendaisons sur la place publique.

En adoptant une méthodologie située à la croisée de l'histoire et de la criminologie, Josianne Paul a voulu comprendre comment, aux XVIIe et XVIIIe siècles, les habitants de Montréal et l'administration coloniale géraient les situations conflictuelles potentiellement criminalisables. En Nouvelle-France, la justice n'était pas un phénomène purement institutionnel et les colons, de même que l'administration royale, avaient à leur disposition plusieurs modes de résolution de conflit qu'ils savaient manipuler avec doigté afin de résoudre de manière durable leurs différends dans le but de maintenir l'harmonie sociale.


Josianne Paul a obtenu son doctorat de l'Université d'Ottawa en janvier 2011. Elle poursuit maintenant sa carrière au sein de la fonction publique fédérale, tout en continuant à s'intéresser à la question de la criminalité en Nouvelle-France à titre de chercheure indépendante. Son premier ouvrage, intitulé Exilés au nom du roi: les fils de famille et les faux-sauniers, 1723-1749, a été publié aux éditions du Septentrion en 2008.

Table des matières

Sans différends, point d’harmonie. Repenser la criminalité en Nouvelle-France 1
Remerciements 9
Introduction 11
CHAPITRE PREMIER: Entre histoire et criminologie: une nouvelle approche pour comprendre le crime 21
CHAPITRE 2: Aux origines des situations-problèmes d'origine privée 57
CHAPITRE 3: Dénouer les situations-problèmes d'origine privée 133
CHAPITRE 4: Les situations-problèmes d'origine étatique: une catégorie à part 226
Conclusion 310
Bibliographie 321
Table des matières 347
Dans la même collection 351

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • Bien que résolument campé dans les limites temporelles de l'Ancien Régime, cet essai permet de réfléchir sur le recours accru à l'incarcération des coupables que doit entraîner l'adoption récente du projet de loi C-10. Le contraste avec notre époque est d'autant plus grand qu'en Nouvelle-France les prisons étaient d'abord utilisées pour garder les accusés dans l'attente de leur procès ou de leur châtiment.

  • Le livre de madame Paul est le résultat d'une recherche fouillée et minutieuse qui permet aux amoureux de l'histoire, et particulièrement aux passionnés de l'histoire de la Nouvelle-France, de comprendre une époque lointaine de notre histoire et le chemin parcouru dans l'application de la justice dans la société québécoise contemporaine. Écrit dans une langue de très bonne qualité, ce tout nouveau livre permet de croire que madame Paul est une figure montante de l'histoire au Québec dont nous allons entendre parler pendant longtemps, et ce, pour le bénéfice de tous les amoureux de notre histoire.

  • Correspondant tout à fait à cette nouvelle façon de faire l'histoire croisant les disciplines des sciences humaines, cet ouvrage nous présente la société de la Nouvelle-France sous un angle rarement abordé : celui du droit, de la justice et de toutes ces zones d'ombre existant dans ces domaines qui visent à réglementer une société pour que cette dernière vive en harmonie.


    De par son approche originale est ses thématiques peu communes en histoire nord-américaine, cet ouvrage historique est particulièrement intéressant.

  • L'ouvrage de Josianne Paul a le mérite de replacer la quête de la justice au coeur de la vie en société coloniale.

  • L'examen des archives judiciaires concernant la Nouvelle-France a permis à l'auteure de constater que les Français ayant traversé l'Atlantique pour s'établir dans la vallée du Saint-Laurent n'ont pas dérogé aux habitudes sociales de la métropole.

  • Dans cet ouvrage, l'auteur porte un regard critique sur la justice telle qu'exercée en Nouvelle-France sous le Régime français. Loin du long fleuve tranquille et de la vie rêvée rythmée par les saisons, le quotidien des habitants était ponctué de disputes, d'injures et d'escarmouches, de querelles de ménage, bref, les maux d'hier ressemblaient étrangement à ceux d'aujourd'hui.


    Pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire de la Nouvelle-France, à ses us et coutumes.

  • Cette étude de la criminalité n milieu colonial et de la réaction sociale face au crime, esquisse en réalité une véritable économie des justices d'Ancien Régime. Nous souhaitons qu'elle puisse prospérer au sein des études portant sur l'Amérique hispanique et que ce livre soit diffusé.

Auteur

Autre ouvrage