Nos livres font parler d'eux

Filles du Roy pionnières des seigneuries de Varennes et de Verchères (Les)

« Voici l’histoire de l’installation de ces femmes, après 1672, et la création sur la rive sud du Saint-Laurent de deux seigneuries fraîchement créées pour deux officiers du régiment de Carignan-Salière : René Gaultier de Varennes, lieutenant de la compagnie Laubia qui donne son nom à la seigneurie de Varennes, et François Jarret de Verchères, enseigne de la compagnie Contrecœur. [...] Ce sont Ce sont [vingt-quatre] portraits précis [...]. »

Christiane Peyronnard, La Cliothèque

Vois tout ce qu'il te reste

« Monique Polak a fait tous les efforts possibles pour être précise sur le plan historique, mais elle a inventé́ de toutes pièces les personnages principaux et leurs combats intérieurs : "La fiction est pour moi, autrice et lectrice, une façon de m’aider à̀ comprendre le monde et les gens qui y vivent." »

Paul-François Sylvestre, L-express.ca

Narval (Le)

« Un bel ouvrage pour découvrir un pan de l’histoire et de la zoologie maritime du nord du Québec. »

Alex Tremblay-Lamarche, Chéri(e) j'arrive (CHYZ)

Le Moyen-Orient: des croisades aux Ottomans

« Le tout permet de mieux comprendre certains aspects méconnus de cette région et pourquoi les tensions y paraissent si nombreuses. De plus, on dépasse la trop superficielle affirmation à l’effet que les différences religieuses auraient attisé les haines. Raphaël Weyland réussit, à travers sept courts chapitres, à couvrir rapidement des questions complexes. »

René Tessier, Pastorale-Québec

Le Grand Théâtre de Québec

Un « ouvrage imposant, absolument fabuleux [...], fruit de recherches approfondies, de collaborations étroites et de profondes motivations à témoigner des cinquante ans d'activités de ce diffuseur phare de Québec. [...] Je me suis régalée. [...] C'est tout un ouvrage! »

Chantal Lavoie, M l'été (Canal M, la radio de Vues et Voix)

Filles du Roy pionnières des seigneuries de Varennes et de Verchères (Les)

« On n’a donc pas seulement que les biographies de ces filles-là, mais on a aussi des petits extras, qui nous permettent de mieux connaître les personnages de l’époque, qui nous permettent de mieux connaître les lieux où s’installent ces filles-là, dont une biographie de Marguerite d’Youville, mais aussi une biographie de Madeleine de Verchères qui a donné son nom à la seigneurie […]. Donc on a plusieurs textes qui nous aident à comprendre ces filles-là et à les remettre dans leur contexte. »

Alex Tremblay-Lamarche, Chéri(e) j'arrive (CHYZ)

Narval (Le)

« Richement illustré, l’ouvrage permet de mettre à jour nos connaissances sur ce cétacé, à travers diverses disciplines et une approche alliant histoire, zoologie et ethnologie, de quoi faire la part entre le mythe et la réalité entourant le narval. À lire absolument. »

Marie-Andrée Brière, Revue Héritage

Le Grand Théâtre de Québec

« Cet ouvrage magnifique relate cinq décennies d’histoire de ce monument incontournable de la culture de Québec depuis sa fondation en 1971. [...] À travers les pages de cet ouvrage abondamment illustré, d’une grande qualité, nous sommes invités à faire le voyage qui a permis l’émergence de cet emblème culturel incontournable de la Capitale nationale. C’est un ouvrage à lire, à regarder, pour mieux apprécier ce lieu unique. »

Marie-Andrée Brière, Revue Héritage

Filles du Roy pionnières des seigneuries de Varennes et de Verchères (Les)

« À travers des documents historiques et grâce aux recherches de nombreux généalogistes et historiens, il nous est possible aujourd’hui de remonter le fil du temps et d’établir la genèse de notre histoire à travers la vie de ces femmes et de leur descendance. Un ouvrage de référence pour tous les généalogistes et historiens qui s’intéressent à notre histoire, nos origines. À lire, à consulter encore et encore. »

Marie-Andrée Brière, Revue Héritage

Il était une fois des draveurs

« Pour en savoir d'avantage sur ce métier passionnant que fût [la drave]. [...] On [lit] ça avec passion. »

François Roberge , L'histoire jugera (Radio centre-ville, 102,3 FM)

Narval (Le)

« Jean-Pierre Sylvestre a fait tout un travail de photos et de textes, depuis des décennies sur le sujet, aux éditions du Septentrion. Un album pour toute la famille. »

André Maccabée, Cité Boomers

Histoire nationale du Québec (L')

« Certains chapitres sont essentiels au développement de la connaissance scientifique de l’histoire de l’éducation au Québec, pour les étudiants en histoire ou en didactique de l’histoire, ou encore les enseignants et les professeurs intéressés par l’enseignement de l’histoire du Québec. »

Fabrice Derradji, Revue des sciences de l'éducation

Condition québécoise (La)

« Cet ouvrage, écrit d’une très belle plume, a de nombreuses qualités. Tout d’abord, l’auteur, qui adopte un style d’écriture transparent, utilise une terminologie qu’il juge plus exacte et justifie ses choix par des notes de bas de page. Plusieurs de ces notes proposent des anecdotes, des statistiques et d’autres éléments servant à mieux illustrer son propos. [...] L’auteur apporte de nombreuses nuances à chaque sujet abordé et sort de la trame narrative traditionnelle, entre autres en ce qui concerne le mouvement indépendantiste. De plus, il laisse la place à certains sujets trop peu abordés dans l’histoire du Québec, comme le racisme et les délégations québécoises à l’étranger. Enfin, Létourneau propose une belle réflexion sur la victimisation du peuple québécois et l’image d’un peuple à genoux qui serait, selon lui, perpétuée à tort. »

Ariane Lapierre, Revue des sciences de l'éducation

Histoire des villes nord-américaines

« Dans cet ouvrage qui est assez court, très accessible, [l'auteur traite] de sujets quand même très divers : les transports en commun, les grands espaces verts, les gratte-ciel... »

Frank Desoer, Désautels le dimanche (Radio-Canada)

Ouvriers, artisans et dirigeants des Forges du Saint-Maurice en Nouvelle-France

« Michel Fournier a fait un travail remarquable afin de répertorier plusieurs données et faits sur l'implantation de l'industrie sidérurgique aux Forges du Saint-Maurice près de Trois-Rivières. Cet ouvrage est bien fait, il est intéressant et il est accessible. C'est un ouvrage qui permet de retracer les premiers pas des travailleurs des Forges du Saint-Maurice au temps de la Nouvelle-France. »

Martine Lévesque, Les Mille et une pages LM

Louisiane, une affaire d’Etat (La)

« L'ouvrage de Raymonde Litalien nous permet de mieux comprendre l'aventure rocambolesque d'hommes courageux au cœur du continent américain. À lire absolument! »

Jeannine Ouellet, Histoire Québec

Royal William de Quebec (Le)

« Eileen Reid Marcil a consacré de nombreuses années de recherche à ce bateau et a dépouillé toutes les sources pertinentes sur les premiers vapeurs. À bord du Royal William, elle nous invite à la rencontre de ses concepteurs et de ses constructeurs. »

, Traces

Louis XV et le Canada

Dans un style clair et concis, Louis Gagnon livre un portrait nuancé de Louis XV [...]. Se basant sur une documentation variée [...], Louis Gagnon fournit des pistes et des explications plausibles afin de mieux saisir pourquoi ce roi craignait tant de voir la France affaiblie et dépeuplée en voulant coloniser la Nouvelle-France. En ce sens, Louis XV et le Canada, 1743-1763 est un livre instructif, car il réunit un grand nombre de réponses. Mais surtout, l'auteur se centre sur la dimension "canadienne" du règne de ce monarque, alors que tant d'autres études ont négligé cette dimension pourtant essentielle afin de bien comprendre les causes de l'effritement du royaume français.

Yves Laberge, Cap-aux-Diamants

Curieuses histoires du pont de Québec

Ce livre de Michel L'Hébreux est ponctué d'une multitude d'anecdotes, d'histoires, et d'images toutes plus intéressantes les unes que les autres concernant le pont de Québec. Il nous amène à redécouvrir cette structure avec un regard différent. Le lecteur peut se laisser guider d'une histoire à l'autre au gré de ses envies et de sa curiosité. Cette perspective permet d'aborder des sujets complexes d'une manière agréable et digeste. [...] Bref, l'auteur réussit bien son pari d'attiser notre curiosité avec une histoire totale et différente. Il est difficile de s'arrêter une fois le livre commencé puisqu'il nous amène de surprise en surprise. Il rend le sujet accessible et intéressant pour tous et les images à elles seules valent l'achat du livre.

Jean-François LeBlanc, Cap-aux-Diamants

Il était une fois des draveurs

Il s'agit peut-être de la plus grande qualité de l'autrice que de nous faire voir des images et vivre des sensations comme si nous étions sur la rivière. L'importante iconographie du livre y est certainement pour quelque chose également. [...] Le rôle du livre étant avant tout de présenter et célébrer la mémoire des hommes ayant pratiqué la drave, c'est mission accomplie. Par ses livres, [Raymonde Beaudoin] donne un portrait global du métier, mais avant tout, elle apporte une dimension humaine tout aussi grande que les risques encourus par ces homme de chez nous.

Philip Mongrain, Les Cahiers de lecture de L’Action nationale

Invention de la littérature québécoise au XIXe siècle (L')

« L’essai dégage en effet une grande volonté pédagogique : il comporte un bon nombre d’images et de portraits, des sous-titres, des encadrés, des extraits de texte et, à la fin de chaque chapitre, des suggestions de lecture triées et commentées. C’est un petit manuel qu’on peut lire facilement n’importe où. […] Ce qu’on retient de cet essai, c’est le grand succès de cette entreprise [le projet littéraire national] malgré quelques bévues, quelques péchés et plusieurs défauts que Claude La Charité ne cherche pas du tout à cacher. Et c’est ce qui rend cette petite histoire de l’invention de notre littérature si attachant et l’essai, agréable à lire. »

Céleste Carpentier, Les Cahiers de lecture de L’Action nationale

Histoire des villes nord-américaines

« Un peu plus de la moitié de la planète habite en milieu urbain. C’était moins de 10% au début du XIXe siècle, puis 30% en 1950 après plus d’un siècle de révolution industrielle. Dans ce contexte Harold Bérubé se penche sur l’histoire des villes nord-américaines dans un essai fort bien documenté. »

Paul-François Sylvestre, L-express.ca

Le Grand Théâtre de Québec

« L’équipe [du Grand Théâtre de Québec] fait paraître un livre retraçant l’odyssée spectaculaire de cette scène qui a su abolir les barrières, précéder les tendances, s’ouvrir sur le monde et donner une voix aux jeunes de la relève comme aux artistes les plus établis de la province. [...] Au fil des pages revivent certains des spectacles les plus marquants et les plus subversifs à avoir pris vie sur la scène du Grand Théâtre. »

Anne-Frédérique Hébert-Dolbec, Le Devoir

Il était une fois des draveurs

« Un ouvrage étoffé, bien détaillé et très intéressant. [...] Raymonde Beaudoin est une auteure à surveiller, car j'aime beaucoup sa plume et l'accessibilité de ses écrits. »

Martine Lévesque, Les Mille et une pages LM

Quatre mousquetaires de Québec (Les)

« L’historien québécois au nom évocateur, Alexandre Dumas, raconte l’essor de quatre réformistes issus de la ville de Québec qui ont permis à Maurice Duplessis de prendre le pouvoir, pour les trahir, eux et leurs espoirs, immédiatement. » (Mes pages favorites de l'année)

Jean-François Lisée, Le Devoir

Le Québec: tournants d'une histoire nationale

« Huit moments charnières de l’histoire, démontés avec précision et nuance par l’historien Éric Bédard. De la tabagie de Tadoussac et l’alliance entre Champlain et les Autochtones jusqu’à l’adoption de la loi 101, en passant par les Filles du roi et leurs certificats de bonnes moeurs, on sort de cette lecture mieux outillés contre les clichés et les raccourcis. » (Mes pages favorites de l'année)

Jean-François Lisée, Le Devoir

Vois tout ce qu'il te reste

« Le lecteur a beau être enfermé dans ce camp de la mort, enfermé dans la tête d’une ado dépassée, enfermé dans la peur de l’extermination, il n’étouffera pas. Je ne saurais pas précisément dire pourquoi et comment, je laisse les secrets de cette magie à l’autrice et m’incline devant son efficacité. [...] Un roman sain qui fait réfléchir sur la constance des fléaux déclenchés par l’aberration belliqueuse de leaders magnétiques. »

Venise Landry, Les Radieuses

Filles du Roy pionnières des seigneuries de Varennes et de Verchères (Les)

« En plus de relater le contexte historique de cette époque, le recueil Les Filles du Roy pionnières des seigneuries de Varennes et de Verchères nous plonge dans la vie de ces femmes courageuses et déterminées qui ont tout quitté pour venir se faire une vie dans cette lointaine Amérique. »

, Journal La Relève

Il était une fois des draveurs

« Dans Il était une fois des draveurs, l’autrice se base sur de nombreux témoignages pour nous faire naviguer dans le quotidien de ces hommes qui accomplissaient le difficile travail d’acheminer des billots de bois vers les usines, en les guidant sur des eaux tumultueuses. »

, Continuité

Le Grand Théâtre de Québec

« Cinquante ans de spectacles, de performances, de coups d'éclat, ça se raconte! Le Grand Théâtre de Québec – L’histoire vivante d’une scène d’exception recense le cinquantenaire de la célèbre institution culturelle dans un beau livre fraîchement sorti des presses. »

, Le Soleil