Livraison gratuite au Québec à l’achat de 2 livres et plus Panier (0) Aide

La Cadie, frontière du Canada

Micmacs et Euro-canadiens au Nord-Est du Nouveau-Brunswick, 1620-1850

  • 34,95 $PapierISBN: 9782894487457
  • 25,99 $PDFISBN: 9782896647842

    Le format PDF est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier PDF.

  • 25,99 $ePubISBN: 9782896647859

    Le format ePub est un fichier électronique du livre, qui pourra être téléchargé sur votre poste, le téléchargement sera possible pour les 48 heures suivant l’achat. Votre nom ainsi que le copyright apparaîtront en filigrane et en bas de chaque page du fichier ePub.

Le faible peuplement blanc avant 1763 au nord du Nouveau-Brunswick explique le peu d'intérêt qu'ont démontré jusqu'à aujourd'hui les historiens pour cette région. Nicolas Landry montre, au contraire, qu'elle est très fréquentée à la fois par les Micmacs, qui la parcourent selon leur cycle saisonnier de subsistance alimentaire, mais également par des exploitants euro-canadiens et des missionnaires qui tentent d'évangéliser les Amérindiens et de les garder dans le giron des alliances françaises contre l'envahisseur britannique.

Le territoire de cette portion du Nouveau-Brunswick actuel devient, durant la guerre de Sept Ans (1756-1763), un avant-poste primordial pour la défense de la Nouvelle-France et un refuge pour des milliers d'Acadiens fuyant la déportation de 1755. Au milieu du XIXe siècle, les Micmacs sont toujours aussi attachés à la France, même bien des années après le traité de Paris de 1763. Ils continuent de réclamer la présence missionnaire française.


Nicolas Landry détient une maîtrise en histoire de l'Université de Moncton, où il enseigne depuis 1990, ainsi qu'un doctorat en histoire de l'Université Laval. Il a publié plusieurs livres et articles portant principalement sur l'histoire des francophones du Canada atlantique depuis le XVIIe siècle, dont Éléments d'histoire des pêches, Histoire de l'Acadie et Plaisance, tous parus au Septentrion.

Table des matières

La Cadie, frontière du Canada. Micmacs et Euro-canadiens au Nord-Est du Nouveau-Brunswick, 1620-1850 1
Avant-propos 9
Chapitre 1 • Micmacs et missionnaires en Acadie du Nord-Ouest au XVIIe siècle: un bilan des connaissances 15
Le pays des Micmacs 16
La présence missionnaire 21
Les missions durant les années 1680 : un profil 31
Bilan de la présence missionnaire 32
Qui sont les Micmacs ? 34
La période de contact 38
Les Micmacs, la guerre et la migration dans le golfe du Saint-Laurent 43
Croyances religieuses ou spiritualité : la grande illusion des conversions 50
Les Porte-Croix de Miramichi ou Cruciantaux 67
Chapitre 2 • L’histoire matérielle des Micmacs de l’Acadie du Nord-Ouest au XVIIe siècle 72
Bilan des fouilles archéologiques 73
Le cycle alimentaire saisonnier des Micmacs 81
Apprêtage de la nourriture 88
État de santé des Micmacs 90
Les fréquentations et la famille 92
Les enfants 95
Mort et funérailles 97
L’habitation 99
Le canot 101
Autres objets caractéristiques 103
Vêtements, maquillage et parures 105
Chapitre 3 • Les mécanismes du commerce dans le golfe du Saint-Laurent et en Acadie à l’époque de Nicolas Denys, 1636-1648 108
Le poste de Miscou en Nouvelle-France 109
Les prêts et les chartes-parties 120
Les engagements 133
Chapitre 4 • Les défis d’un commerçant de La Rochelle en Acadie : Nicolas Denys, 1636-1684 138
Contexte historiographique 139
Que de malheurs ! 141
Implications juridiques du commerce de Nicolas Denys 149
Incohérences décisionnelles relatives aux concessions de Nicolas Denys 156
Discussion 160
Chapitre 5 • Richard Denys de Fronsac, seigneur de Miramichi 164
Gestion et progrès de la seigneurie 170
Brasser des affaires 175
Denys de Fronsac et les missionnaires 177
Le seigneur contesté ? 179
La fin de Denys de Fronsac 183
Les affaires seigneuriales 187
Chapitre 6 • Administrer un territoire frontalier de la Nouvelle-France au XVIIIe siècle : l’Acadie du Nord-Ouest 195
Les missionnaires 196
Sauvegarder l’alliance ! 199
La guerre de la Succession d’Autriche en Acadie du Nord-Ouest (1744-1748) 206
Évaluer les ressources de la baie des Chaleurs 209
Les exploitants de la baie des Chaleurs 213
Chapitre 7 • Une terre de refuge ou la dernière frontière, 1755-1763 226
Le repli vers la Miramichi 227
Le retrait à Ristigouche 236
Des secours de France 239
La population de Ristigouche 240
Les opérations militaires 241
Des missionnaires diplomates ! 245
Fins d’empire dans la baie des Chaleurs et répercussions en France, 1760-1774 248
Chapitre 8 • Le sort des anciens alliés, 1776-1850 / Fidélité au nouveau maître 258
La question des terres et des réserves 262
Choix et pouvoirs des chefs 272
La géographie des Micmacs 273
Activités de subsistance et travail rémunéré 275
Démographie 278
Alcool, religion et éducation 281
La pratique religieuse 285
Le métissage 294
Conclusion 298
Bibliographie 300
Liste des tableaux 321
Index 323

Voir toute la table des matières

Ce livre a fait parler de lui :

  • La Cadie frontière du Canada de l'historien Nicolas Landry constitue un ouvrage unique puisqu'il représente une première étude approfondie du nord-est du Nouveau-Brunswick au temps du Régime français.

  • Une très belle étude, bien écrite et bien documentée.

  • Parution intrigante et fascinante de la part de Septentrion, La Cadie, frontière du Canada: Micmacs et Euro-Canadiens au Nord-Est du Nouveau-Brunswick, 1620-1850 se révèle être une étude historique minutieuse et novatrice, ne serait-ce que par la précision du sujet, somme toute méconnu même chez les amateurs d’histoire. Un ouvrage qui a incontestablement représenté un défi du point de vue de la recherche, mais aussi du point de vue de la construction du récit, de façon à le rendre intéressant et surtout intelligible.


    Le résultat est une fresque historique originale, qui nous amène aux confins d’un territoire qui a été un carrefour d’échanges sociaux, culturels, politiques et économiques du 17e au 19e siècle.

  • Nicoals Landry nous présente ici un travail exhaustif sur le peuplement du territoire acadien pendant de nombreuses générations par les Micmacs, en déplacements saisonniers, avant la venue d'Euro-Canadiens.


    C'est un volume riche, chargé de notions essentielles, avec une abondance de tableaux et d'illustrations, une bibliographie généreuse et un index comportant des centaines de noms de gens et de lieux. À découvrir absolument!

  • La dimension continentale de l'aventure québécoise réserve encore des surprises. On n'avait pas souligné le rôle des Acadiens et des Amérindiens du nord-est du futur Nouveau-Brunswick, après la chute de Louisbourg (1758), dans l'actuelle Nouvelle-Écosse. Nicolas Landry montre que Québec comptait sur eux pour ralentir l'avance britannique menaçant une vallée du Saint-Laurent pas seulement tournée vers l'Ouest fabuleux de l'Amérique.

Auteur

Autres ouvrages

Suggestions