Nos livres font parler d'eux

Bison d'Amérique (Le)

L’ouvrage est vraiment passionnant à plusieurs niveaux puisqu’il aborde autant la biologie que l’archéologie et la paléontologie, ainsi que l’histoire et la représentation de l’animal dans la société. J’ai appris énormément de choses. Ce fut un excellent moment de lecture. Si cet animal mythique vous intéresse, c’est un livre à découvrir assurément! 

Geneviève, Mon coussin de lecture

Île aux démons (L')

Il y en a des cartes anciennes dans cet ouvrage que le Septentrion publie. Elles sont magnifiques d’ailleurs, parce que là où la couleur existait, on a des versions couleur de documents souvent très, très anciens. [...] votre ouvrage nous fait voyager dans une science [...]

Michel Désautels, Désautels (Radio-Canada)

Québec, d'hier à aujourd'hui

« Vous nous faites faire un pas géant dans l'évolution de [Québec] et surtout, ce qui est intéressant, c'est qu'habitant la ville, on se voit pas nécessairement ces transformations, mais en voyant les deux photos qui sont mises à 25, 30, 50 ans de distance, on voit tout le travail, toute la transformation qui a été faite. »

Yves Houde, Radio Galilée

Sir Hormisdas Laporte

On aime les success story au Québec. Étonnant que l’histoire d’Hormidas Laporte ne soit pas davantage connue. L’auteure Marjolaine Saint-Pierre corrige cette lacune en publiant une biographie passionnante de cet homme qui s’est bâti un empire à partir de rien, qui a amélioré la vie de ses concitoyens canadiens-français par l’exemple de sa détermination, sa probité et son sens de la justice.

Claude Deschênes, Avenues.ca

Filles du Roy pionnières des seigneuries de la Côte-du-Sud (Les)

Ce sont toujours des moments de lectures très enrichissants, qui me permettent de mieux connaître ces femmes courageuses qui sont venues pour bâtir et coloniser notre terre. Plusieurs des informations retrouvées dans cet ouvrage sont précieuses, c’est un ouvrage que je vais reconsulter à l’occasion.

Martine Lévesque, Les Mille et une pages LM

Le Grand Théâtre de Québec

« Le Grand Théâtre de Québec: l’histoire vivante d’une scène d’exception est un livre qu’on aimera feuilleter, autant pour les faits historiques qui s’y retrouvent que pour les anecdotes racontées par ceux et celles qui ont été marqués et ont marqué ce lieu. L’ouvrage de près de 400 pages, tout en couleurs, regorge de photos d’archives et de découpes de journaux. [...] Si le bâtiment est aujourd’hui protégé par un écrin de verre, la mémoire du Grand Théâtre est, quant à elle, pleinement conservée avec la publication de ce livre de référence accessible à tous.

Frédérique Saint-Julien, Revue Collections (ANEL)

Île aux démons (L')

Tout au long de ses exposés, Alban Berson présente ses sources documentaires. Il fonde ses hypothèses et prises de position sur l’analyse de ces références contemporaines pour expliquer l’origine des mirages cartographiques. Ses propos sont illustrés par de nombreuses anciennes cartes géographiques. Ils sont aussi caractérisés par un style d’écriture clair et une grande érudition. Quel plaisir de lire cet ouvrage qui nous révèle le phénomène étonnant des mirages cartographiques !

Claude Trudel, Trouvailles

Île aux démons (L')

Intriguée par le sous-titre, j'ai plongé avec délectation dans cet ouvrage fascinant [...] ce livre représente une somme colossale de recherches et de synthèses et met en perspective le travail de ces hommes qui ont tracé, avec les moyens de l'époque, le monde tel qu'on le connaît.

Chantal Fontaine (Librairie Moderne), Les libraires

Revue d'histoire de la Nouvelle-France, No 1

Il faut donc saluer toute initiative visant à mettre l’histoire en vedette, dans une forme accessible au grand public. C’est le cas de la Revue d’histoire de la Nouvelle-France, qui publie son premier numéro, cette saison, aux éditions du Septentrion. [...] Cette belle revue ne fait ni dans la commémoration à l’eau de rose ni dans la dénonciation anachronique moralisatrice. Elle fait de l’histoire, notre histoire. Ça fait du bien.

Louis Cornellier, Le Devoir

Le Québec: tournants d'une histoire nationale

« Cet essai offre un regard autre sur notre histoire nationale. C'est autant une oeuvre de vulgarisation que d'actualisation. On ne refait pas l'histoire, mais l'histoire, dans sa narration, se refait. Elle n'a rien de passéiste. C'est la découverte en rétrospective d'événements qui ont exercé une influence déterminante au point de constituer notre identité. »

Raymond Latour, Rencontre

Narval (Le)

« [...] ce livre – remarquablement illustré et agrémenté de récits tirés d'une vie passée à observer et étudier les cétacés aux quatre coins du monde – n'en demeure pas moins une lecture agréable et instructive. »

Frédéric Moreau-Guérin, Les Cahiers de lecture de L’Action nationale

Histoire des politiques culturelles au Québec, 1855 à 1976

« La synthèse préparée par Fernand Harvey est d'une qualité exceptionnelle. Il l'a construite lentement, patiemment méthodiquement. Il lui a consacré plusieurs années et le résultat est à la hauteur de son patient labeur. »

Les Cahiers de lecture de L'Action nationale, Denis Vaugeois

Revue d'histoire de la Nouvelle-France, No 1

[…) y’à vraiment cette volonté de faire collaborer français et québécois sur l’histoire de la Nouvelle-France, mais vraiment dans une perspective de vulgarisation. […] Il y a toujours de nouvelles recherches qui se font sur l’histoire de la Nouvelle-France, donc toujours du nouveau contenu, même pour les experts, qui est intéressant et qui est proposé dans cette revue [...] dans un format plus léger, bien illustré et accessible.

Alex Tremblay-Lamarche, Chéri(e) j'arrive (CHYZ)

Contes d'Acadie

« les Contes d’Acadie de Thomas LeBlanc, édités par Ronald Labelle, nous permettent [...] de tomber dans le simple plaisir de lire des contes, mais nous permettent aussi de redécouvrir la langue acadienne [et] la culture acadienne. »

Alex Tremblay-Lamarche, Chéri(e) j'arrive (CHYZ)

Québec, d'hier à aujourd'hui

« je suis fascinée et je remercie les lecteurs qui en ont fait la demande, parce que c'est effectivement quelque chose qu'on voit passer sur les réseaux sociaux, sur la page du Soleil, et ça attire toujours notre attention de voir l'évolution des différents quartiers de notre ville. [...] ce livre-là est un beau témoignage de notre urbanité. »

Paméla Bisson, Premières Loges

Passion de musées

Michel Côté fait preuve d’une curiosité sans limite et d’un esprit d’ouverture peu ordinaire, allant de la science à l’art (y compris le spectacle vivant), à travers un prisme anthropologique, dans une approche à la fois locale [...] et internationale [...]. Diplomate par essence, il navigue avec habileté entre habitus professionnels, monde des médias et de la politique, sans oublier les savants, les collectionneurs, les experts et les donateurs ; et cela tout en gardant en tête qu’il agit au profit du public (ou des publics si l’on préfère), cherchant à se situer en permanence entre l’enchantement et la connaissance, ce qui constitue – on en conviendra – un programme alléchant pour tout musée.

Jean-Michel Tobelem, Rabaska

Louisiane, une affaire d’Etat (La)

Disons-le en trois mots : le dernier ouvrage de Mme Litalien est un petit livre élégant, vif, érudit.

Revue défense nationale, Jean Esmein

Criminologie appliquée et la sécurité intérieure (La)

[...] le principal intérêt du livre de Maurice Cusson réside, comme l’a voulu son auteur, dans son orientation délibérément descriptive, par l’évocation documentée des travaux qui recensent et évaluent la diversité des mesures destinées à limiter la délinquance et la criminalité. Par là il présente l’utilité d’offrir aux professionnels de la sécurité une vision d’ensemble, particulièrement riche en informations et en commentaires avisés, des solutions dissuasives ou répressives susceptibles d’être mises en œuvre pour assurer la sécurité des personnes et des biens. Jean-Louis Loubet del Bayle, Revue canadienne de criminologie et de justice pénale

Jean-Louis Loubet del Bayle, Revue canadienne de criminologie et de justice pénale (RCCJP-Ottawa)

Contes d'Acadie

« Thomas LeBlanc avait colligé un grand nombre de chansons traditionnelles acadiennes, mais le manuscrit des Contes d’Acadie avait disparu des radars. C’est cette saga que ravive Ronald Labelle dans une édition critique. Des histoires abracadabrantes comme seule l’Acadie en produit. »

Daniel Rolland, Culture Hebdo.com

Île aux démons (L')

[...] c’est des lieux qui n’existent pas, mais qui sont décrits sur les cartes, puis on démystifie ces mirages cartographiques, on est dans le mystère, on est dans les cartes anciennes... il y a quelque chose de très mythique dans ce livre là et il est magnifique à regarder.

Lyne Morissette, Bon pied, bonne heure (SRC Gaspé)

Île aux démons (L')

Parce que les cartes expriment les connaissances sur l’espace, l’esprit et les nécessités de leur temps, de leurs créateurs et de leurs utilisateurs, elles ne sont pas neutres et leur étude est intéressante. [...] Outre l’érudition d’Alban Berson et ses analyses, ce livre offre des reproductions de qualité de ces cartes anciennes, très peu connues. Ce livre ne peut que satisfaire la curiosité des cartographes.

Christiane Peyronnard, La Cliothèque

Histoire du Canada et voyages que les Freres Mineurs Recollects y ont faicts pour la conversion des Infidelles

Ce n’est pas un livre de chevet, si ce n’est pour des spécialistes. Toutefois, à la manière des chroniqueurs du Moyen Âge, Sagard compile une richesse de détails dans les descriptions et dans la narration des événements vécus. Il parle des mœurs, de la façon de vivre, mais aussi de l’habitat, des vêtements, de la cuisine et même de la faune et de la flore. Il offre au bout du compte un véritable voyage dans le temps.

Amine Esseghir, Journal des Voisins

Voyage de Mme Davenport (Le)

« [...] cet ouvrage est magistral à plus d’un titre. Non seulement y trouve-t-on le journal tenu par Ellen Davenport, dont la publication dans le Daily Mercury de Québec a fait grand bruit en 1872, mais l’auteure originaire du Lac-Saint-Jean a retracé le parcours avec précision, tout en photographiant les lieux où la funeste expédition a maintes fois frôlé la catastrophe. »

Daniel Côté, Le Quotidien

Narval (Le)

Jean-Pierre Sylvestre, biologiste marin auteur d'innombrables ouvrages sur la faune aquatique [...]relate, dans son style captivant d'habile conteur, l'histoire de cet animal étrange dans son livre Le Narval - La licorne des mers arctiques. [...] Un écrit remarquable et brillamment illustré où nagent de conserve histoire et biologie.

, Nature sauvage

Narval (Le)

Le terrain de jeu de l'auteur est immense: il partage avec générosité tout son savoir, photos à l'appui. Il corrige certains mythes, en plus de faire une plongée ethnologique et historique en abordant les relations que les habitants des régions polaires entretiennent avec l'animal autant que les légendes qui lui sont rattachées.

, Québec science

Vois tout ce qu'il te reste

C'est une histoire obsédante et captivante qui est loin d'être joyeuse à lire. Cependant, c'est une si belle histoire de force, de courage et de persévérance.
Il est impossible d'apprécier les histoires de ces pauvres gens, mais leurs histoires méritent d'être racontées. C'est un plus beau récit qui montre l'amour d'une famille et ce qu'il faut faire pour garder espoir. Je vous le recommande afin de connaître un autre morceau de la Seconde Guerre mondiale.

Martine Lévesque, Les Mille et une pages LM

Le Québec: tournants d'une histoire nationale

« Héritier des Lacoursière, Vaugeois, Provencher et autres vulgarisateurs distingués, Éric Bédard, dont l’œuvre savante est abondante, s’est élevé au rang des plus éminents communicateurs d’histoire dans la province. [...] L’ouvrage a beau avoir l’air léger et inoffensif, sorte de lecture plaisante et paisible à laquelle s’adonner pour se cultiver et s’égayer, il n’en est pas moins dépositaire d’un récit puissant de l’histoire du Québec. Grâce au livre, le lecteur revient en terrain narratif connu et retrouve ses repères identitaires. »

Jocelyn Létourneau, Recherches sociographiques

Histoire des politiques culturelles au Québec, 1855 à 1976

Le livre de Fernand Harvey revisite les sources des politiques culturelles du Québec, mettant bien en évidence les écarts et les variations qui ont marqué le développement de notre culture. Un ouvrage complet qui brosse un portrait historique de notre lente montée vers la reconnaissance de notre culture. À lire absolument.

Marie-Andrée Brière, Héritage

Histoire du 12e Régiment blindé du Canada

Cet ouvrage abondamment illustré fait revivre aux Trifluviens et à tous les Québécois, le riche héritage de ce régiment. C’est l’histoire militaire d’hommes et de femmes d’ici qui ont servi avec honneur lors des grandes batailles qui ont marqué le 20e siècle. À lire pour en apprendre davantage sur le passé militaire de ce régiment et pour honorer la mémoire de ceux et celles qui ont donné leur vie avec courage au cours des 150 dernières années d’existence de ce bataillon d’infanterie.

Marie-Andrée Brière, Héritage

Il était une fois des draveurs

Raymonde Beaudoin nous invite à faire une incursion dans cet univers d’hier, rappelant à nos mémoires le courage de ces hommes qui faisaient vivre le billot dans le courant de nos tumultueuses rivières. Ce n’est pas une légende, non, c’est la réalité d’un autre temps, pourtant pas si loin de nous que l’autrice nous fait vivre. À lire absolument en mémoire de ces valeureux travailleurs.

Marie-Andrée Brière, Héritage

Ouvriers, artisans et dirigeants des Forges du Saint-Maurice en Nouvelle-France

Cet ouvrage donne un éclairage inédit sur la démographie de la population et dresse le profil sociologique des gens qui ont favorisé la mise sur pied de cette industrie novatrice. À lire pour découvrir les familles qui ont animé les Forges du Saint-Maurice sur 5 générations ainsi qu’une partie méconnue de l’histoire des Forges du Saint-Maurice.

Marie-Andrée Brière, Héritage

Histoire du Canada et voyages que les Freres Mineurs Recollects y ont faicts pour la conversion des Infidelles

Cet ouvrage nous fait découvrir les peuples hurons et autres nations autochtones du Canada à travers le témoignage des missionnaires qui ont sillonné le territoire. Véritable fresque qui permet de mieux comprendre notre patrimoine historique, culturel et littéraire à travers des anecdotes sur la cohabitation avec les Autochtones, sur le commerce, sur la morale de l’époque.

Marie-Andrée Brière, Héritage

Île Perrot, rurale et urbaine (L')

Un ouvrage pour découvrir cette banlieue de Montréal, son caractère à la fois rural et urbain, son insularité. Nous y découvrons le premier seigneur de l’île, François-Marie Perrot, les archives paroissiales, le développement et l’évolution sociale de cette seigneurie. À consulter pour mieux comprendre les changements qui ont façonné ce territoire québécois.

Marie-Andrée Brière, Héritage

Histoire du Collège des médecins du Québec

L’auteur nous y présente les principaux acteurs qui ont dirigé cette institution, l’uniformisation des critères qui ont marqué la pratique de la médecine au Québec. À lire pour mieux comprendre l’évolution de cette profession, ses luttes, ses controverses et le développement des nombreux services qui ont permis à cette institution de donner toute son importance au concept de protection publique.

Marie-Andrée Brière, Héritage

Curieuses histoires de plantes du Canada, tome 2

« Les livres sont visuellement très beaux, avec des reproductions en couleurs de dessins botaniques d’époque et de nombreux encadrés anecdotiques. On apprend une foule de choses aussi utiles et intéressantes que curieuses. L’ouvrage est agréable à feuilleter aussi par son format: assez grand et plutôt carré. [...] C’est fou comme les plantes et leur histoire ont des choses fascinantes à nous apprendre. De mon côté, je poursuis la découverte des plantes avec le troisième tome que je vais débuter bientôt. »

Mon coussin de lecture, Geneviève

Puissance américaine mise en échec. De la guerre du Vietnam à l'Irak (La)

La puissance américaine mise en échec [...] se dévore en quelques heures et nous laisse avec le sentiment de vraiment mieux connaître notre imposant voisin. Prémont, à l’évidence, aime les États-Unis, connaît leur histoire récente sur le bout des doigts et en parle avec une passion contagieuse, combinée à un esprit critique sans compromis.

Louis Cornellier, Le Devoir

Une force tranquille

Le livre porte bien son nom. Une force tranquille, mais en même temps, une force de caractère, pour avoir évolué autant d’années et surtout à travers ces décennies où les femmes devaient continuer à prendre leur place. Monique Gagnon-Tremblay, chapeau.

Martin Fournier, Midi actualité (FM 107.7 Estrie)

Une force tranquille

À une époque où l'on questionne la démocratie et ses élus, le récit de Monique Gagnon-Tremblay ouvre des perspectives intéressantes sur le sens de l'engagement des hommes et des femmes qui nous représentent à l'Assemblée nationale du Québec et qui exercent de hautes responsabilités dans notre gouvernement. Elle permet aussi de mieux connaître de l'intérieur les personnalités des premiers ministres comme Robert Bourassa, Daniel Johnson et Jean Charest tout en livrant un témoignage édifiant sur l'importance des relations internationales pour le Québec afin d'en assurer le rayonnement.

Daniel Campeau, Estrie Plus

Une force tranquille

Discrète, travaillante, posée, humble, rigoureuse… le tout avec une détermination feutrée qui lui a fait briser de nombreux plafonds de verre, mais sans jamais produire le moindre fracas. [Monique Gagnon-Tremblay] mesure aujourd’hui le chemin parcouru par sa circonscription de Saint-François, qu’elle a représentée durant 27 ans, l’Estrie, le Québec tout entier et les femmes en particulier dans ses mémoires politiques intitulés Une force tranquille, qu’elle a écrits avec la même finesse qui a caractérisé l’ensemble de sa carrière publique.

Serge Denis, La Tribune

Sir Henri-Gustave Joly de Lotbinière

« Cette première biographie en français sur le seigneur et homme politique de la fin du XIXe siècle fait œuvre utile [...]. Qui plus est, l’auteure est historienne de formation et dotée d’une longue expérience; sa recherche en archives, sa vaste bibliographie et sa connaissance fine du personnage et du milieu dans lequel il a vécu la préparaient très adéquatement à ce travail. Cela se répercute dans l’imposante bibliographie qui témoigne d’une érudition remarquable [...]. Sur le plan documentaire, c’est à un véritable travail de moine que s’est livrée Lucie Desrochers. L’ouvrage est très bien écrit; le style est agréable, les titres et sous-titres sont souvent évocateurs. [...] Si l’auteure reconnait elle-même qu’il n’est pas "un personnage de premier plan dans l’histoire du Québec", il faut admettre qu’il méritait néanmoins cette biographie. Alors, ne boudons pas notre plaisir ! »

Benoït Grenier, Études d'histoire religieuse

Duplessis est encore en vie

Dans cet ouvrage solidement référencé et documenté, très facile à lire, l’auteur tente d’expliquer les raisons de la persistance de la mémoire de ce politicien hors-norme. […] L’actualité des idées politiques de Duplessis est telle que l’auteur en fait notre point Godwin : dans toute conversation politique qui se prolonge, l’un des protagonistes en viendra immanquablement à citer Duplessis, pour l’encenser ou le descendre en flammes.

Pierre, abonné de la bibliothèque Germaine-Guèvremont, Club des irrésistibles, Bibliothèque de Montréal

Filles du Roy pionnières des seigneuries de la Côte-du-Sud (Les)

Ce sont un groupe de femmes considérées comme les mères de la nation, que la Société d’histoire des Filles du Roy a eu envie de faire connaître […] en nous offrant 37 biographies de chacune des Filles du Roy venues s’établir dans la Côte-du-Sud. […] Cela permet de documenter davantage cette histoire et d’en apprendre plus sur l’histoire des femmes.

Alex Tremblay-Lamarche, Chéri(e) j'arrive (CHYZ)

Kosmos

« Le livre que je me promets d'acheter le 12 août, c'est "Kosmos" [...]. Il y a longtemps que je veux le lire, donc ça sera l'occasion parfaite de me le procurer et enfin y mettre le nez. »

Pascale, Librairie Marie-Laura

Filles du Roy pionnières des seigneuries de Varennes et de Verchères (Les)

« Voici l’histoire de l’installation de ces femmes, après 1672, et la création sur la rive sud du Saint-Laurent de deux seigneuries fraîchement créées pour deux officiers du régiment de Carignan-Salière : René Gaultier de Varennes, lieutenant de la compagnie Laubia qui donne son nom à la seigneurie de Varennes, et François Jarret de Verchères, enseigne de la compagnie Contrecœur. [...] Ce sont Ce sont [vingt-quatre] portraits précis [...]. »

Christiane Peyronnard, La Cliothèque

Vois tout ce qu'il te reste

« Monique Polak a fait tous les efforts possibles pour être précise sur le plan historique, mais elle a inventé́ de toutes pièces les personnages principaux et leurs combats intérieurs : "La fiction est pour moi, autrice et lectrice, une façon de m’aider à̀ comprendre le monde et les gens qui y vivent." »

Paul-François Sylvestre, L-express.ca