Nos livres font parler d'eux

Narval (Le)

« Jean-Pierre Sylvestre a fait tout un travail de photos et de textes, depuis des décennies sur le sujet, aux éditions du Septentrion. Un album pour toute la famille. »

André Maccabée, Cité Boomers

Histoire nationale du Québec (L')

« Certains chapitres sont essentiels au développement de la connaissance scientifique de l’histoire de l’éducation au Québec, pour les étudiants en histoire ou en didactique de l’histoire, ou encore les enseignants et les professeurs intéressés par l’enseignement de l’histoire du Québec. »

Fabrice Derradji, Revue des sciences de l'éducation

Condition québécoise (La)

« Cet ouvrage, écrit d’une très belle plume, a de nombreuses qualités. Tout d’abord, l’auteur, qui adopte un style d’écriture transparent, utilise une terminologie qu’il juge plus exacte et justifie ses choix par des notes de bas de page. Plusieurs de ces notes proposent des anecdotes, des statistiques et d’autres éléments servant à mieux illustrer son propos. [...] L’auteur apporte de nombreuses nuances à chaque sujet abordé et sort de la trame narrative traditionnelle, entre autres en ce qui concerne le mouvement indépendantiste. De plus, il laisse la place à certains sujets trop peu abordés dans l’histoire du Québec, comme le racisme et les délégations québécoises à l’étranger. Enfin, Létourneau propose une belle réflexion sur la victimisation du peuple québécois et l’image d’un peuple à genoux qui serait, selon lui, perpétuée à tort. »

Ariane Lapierre, Revue des sciences de l'éducation

Histoire des villes nord-américaines

« Dans cet ouvrage qui est assez court, très accessible, [l'auteur traite] de sujets quand même très divers : les transports en commun, les grands espaces verts, les gratte-ciel... »

Frank Desoer, Désautels le dimanche (Radio-Canada)

Ouvriers, artisans et dirigeants des Forges du Saint-Maurice en Nouvelle-France

« Michel Fournier a fait un travail remarquable afin de répertorier plusieurs données et faits sur l'implantation de l'industrie sidérurgique aux Forges du Saint-Maurice près de Trois-Rivières. Cet ouvrage est bien fait, il est intéressant et il est accessible. C'est un ouvrage qui permet de retracer les premiers pas des travailleurs des Forges du Saint-Maurice au temps de la Nouvelle-France. »

Martine Lévesque, Les Mille et une pages LM

Louisiane, une affaire d’Etat (La)

« L'ouvrage de Raymonde Litalien nous permet de mieux comprendre l'aventure rocambolesque d'hommes courageux au cœur du continent américain. À lire absolument! »

Jeannine Ouellet, Histoire Québec

Royal William de Quebec (Le)

« Eileen Reid Marcil a consacré de nombreuses années de recherche à ce bateau et a dépouillé toutes les sources pertinentes sur les premiers vapeurs. À bord du Royal William, elle nous invite à la rencontre de ses concepteurs et de ses constructeurs. »

, Traces

Louis XV et le Canada

Dans un style clair et concis, Louis Gagnon livre un portrait nuancé de Louis XV [...]. Se basant sur une documentation variée [...], Louis Gagnon fournit des pistes et des explications plausibles afin de mieux saisir pourquoi ce roi craignait tant de voir la France affaiblie et dépeuplée en voulant coloniser la Nouvelle-France. En ce sens, Louis XV et le Canada, 1743-1763 est un livre instructif, car il réunit un grand nombre de réponses. Mais surtout, l'auteur se centre sur la dimension "canadienne" du règne de ce monarque, alors que tant d'autres études ont négligé cette dimension pourtant essentielle afin de bien comprendre les causes de l'effritement du royaume français.

Yves Laberge, Cap-aux-Diamants

Curieuses histoires du pont de Québec

Ce livre de Michel L'Hébreux est ponctué d'une multitude d'anecdotes, d'histoires, et d'images toutes plus intéressantes les unes que les autres concernant le pont de Québec. Il nous amène à redécouvrir cette structure avec un regard différent. Le lecteur peut se laisser guider d'une histoire à l'autre au gré de ses envies et de sa curiosité. Cette perspective permet d'aborder des sujets complexes d'une manière agréable et digeste. [...] Bref, l'auteur réussit bien son pari d'attiser notre curiosité avec une histoire totale et différente. Il est difficile de s'arrêter une fois le livre commencé puisqu'il nous amène de surprise en surprise. Il rend le sujet accessible et intéressant pour tous et les images à elles seules valent l'achat du livre.

Jean-François LeBlanc, Cap-aux-Diamants

Il était une fois des draveurs

Il s'agit peut-être de la plus grande qualité de l'autrice que de nous faire voir des images et vivre des sensations comme si nous étions sur la rivière. L'importante iconographie du livre y est certainement pour quelque chose également. [...] Le rôle du livre étant avant tout de présenter et célébrer la mémoire des hommes ayant pratiqué la drave, c'est mission accomplie. Par ses livres, [Raymonde Beaudoin] donne un portrait global du métier, mais avant tout, elle apporte une dimension humaine tout aussi grande que les risques encourus par ces homme de chez nous.

Philip Mongrain, Les Cahiers de lecture de L’Action nationale

Invention de la littérature québécoise au XIXe siècle (L')

« L’essai dégage en effet une grande volonté pédagogique : il comporte un bon nombre d’images et de portraits, des sous-titres, des encadrés, des extraits de texte et, à la fin de chaque chapitre, des suggestions de lecture triées et commentées. C’est un petit manuel qu’on peut lire facilement n’importe où. […] Ce qu’on retient de cet essai, c’est le grand succès de cette entreprise [le projet littéraire national] malgré quelques bévues, quelques péchés et plusieurs défauts que Claude La Charité ne cherche pas du tout à cacher. Et c’est ce qui rend cette petite histoire de l’invention de notre littérature si attachant et l’essai, agréable à lire. »

Céleste Carpentier, Les Cahiers de lecture de L’Action nationale

Histoire des villes nord-américaines

« Un peu plus de la moitié de la planète habite en milieu urbain. C’était moins de 10% au début du XIXe siècle, puis 30% en 1950 après plus d’un siècle de révolution industrielle. Dans ce contexte Harold Bérubé se penche sur l’histoire des villes nord-américaines dans un essai fort bien documenté. »

Paul-François Sylvestre, L-express.ca

Le Grand Théâtre de Québec

« L’équipe [du Grand Théâtre de Québec] fait paraître un livre retraçant l’odyssée spectaculaire de cette scène qui a su abolir les barrières, précéder les tendances, s’ouvrir sur le monde et donner une voix aux jeunes de la relève comme aux artistes les plus établis de la province. [...] Au fil des pages revivent certains des spectacles les plus marquants et les plus subversifs à avoir pris vie sur la scène du Grand Théâtre. »

Anne-Frédérique Hébert-Dolbec, Le Devoir

Il était une fois des draveurs

« Un ouvrage étoffé, bien détaillé et très intéressant. [...] Raymonde Beaudoin est une auteure à surveiller, car j'aime beaucoup sa plume et l'accessibilité de ses écrits. »

Martine Lévesque, Les Mille et une pages LM

Quatre mousquetaires de Québec (Les)

« L’historien québécois au nom évocateur, Alexandre Dumas, raconte l’essor de quatre réformistes issus de la ville de Québec qui ont permis à Maurice Duplessis de prendre le pouvoir, pour les trahir, eux et leurs espoirs, immédiatement. » (Mes pages favorites de l'année)

Jean-François Lisée, Le Devoir