Nos livres font parler d'eux

Bon chien

Je reconnais avoir été touchée, entraînée dans ce roman comme dans un ballet.

Martine Latendresse Charron, Le fil rouge

Les ovaires, l'hypothalamus et le coeur

Camille Deslauriers s'approprie les maux de coeur, de tripes et de tête d'aujourd'hui en les traitant non seulement avec humour noir, mais avec humilité, vulnérabilité et poésie.

Bref, Les ovaires, l'hypothalamus et le coeur est un recueil touchant qui dresse la carte de la vulnérabilité de la femme d'aujourd'hui qui assume ses choix en s'affranchissant du regard d'autrui.

Anne-Marie Duquette, Le mouton noir

Nouveau système

Habitué à la poésie, il emprunte quelques fois sa prose pour fleurir et colorer un récit aux thèmes obscurs.

, Plus on est de fous, plus on lit! (Radio-Canada)

Grosse

L'auteure manie à merveille les métaphores filées et les images à la fois poétique et trash dans un vocabulaire riche et très détaillé.

Lynda Dion fonce sans filtre et offre une oeuvre brutale, intime et sans détour où l'happy end n'est pas le but recherché, ni même la proclamation de la beauté des rondes. Simplement une purgation littéraire poétique et féroce.

Léa Villalba, Les méconnus

Martel en tête

Cette lecture, ici encore coup-de-poing, peut sembler difficile par moments, mais combien réaliste en termes de souffrance des personnes atteintes par la maladie mentale.

, Champagne et confetti

noms fictifs

Une narration empreinte d'empathie, sans apitoiement ni jugement, et des paroles, monologues et dialogues puisant tous les registres de langue donnent à l'ensemble une tonalité juste et bien assortie au propos.

Pierrette Boivin, Nuit blanche

Grosse

C'est parfois cru, souvent touchant, mais toujours vrai. Un récit qui ne laisse personne indifférent. Lynda Dion propose ici ce qui se révèle être assurément son meilleur roman.

Billy Robinson, Les libraires

Franco-Amérique [NE]

pCe livre, double héritage, réconcilie la parole et lécrit, rêve commun et destins différents, témoignages révélant la richesse de laventure franco aux quatre coins du continent./p

Histoire Québec, Jeannine Ouellet

Montréal en 1642 cases

pNest-ce as une façon agréable de réviser nos connaissances sur notre histoire?/p

Histoire Québec, Jeannine Ouellet

noms fictifs

pAvec iNoms fictifs/i, Olivier Sylvestre réussit impeccablement à sublimer lunivers de dizaines de toxicomanes, pour en faire de véritables personnages, magnifiques et émouvants./p

Blogue Page par page,

Empire et métissages, 2e édition

pOuvrage magistral/ppTout cela fait diEmpire et métissages/i un livre passionant à lire pour qui veut redécouvrir cet aspect moins connu de lhistoire de la Nouvelle-France et, au surplus, une lecture de plus utiles pour apprendre à se défaire dun certain simplisme et de bien des idées préconçues./p

Patrick Moreau, Onalu.ca

Inextinguible (L')

pCest Maxime Olivier Moutier, sans filtre. Un grand brassage intime et disert qui, même si le ton reste amical, nest pas sans causer des moments tendus entre les protagonistes./p

Geneviève Tremblay, Le Devoir