Nos livres font parler d'eux

Histoire des p'tits gâteaux Vachon, 1923-1999 (L')

« Difficile de résister à l'envie de croquer dans ce petit bouquin aux couleurs d'un gâteau qui est devenu une institution québécoise au cours di XXe siècle. »

Anne-Marie Charuest, Histoire Québec

Promenade en Enfer

« Un magnifique ouvrage fruit d’une riche étude. »

Francis Denis, Église en Sortie

Deux poids deux langues

« une excellente synthèse de l’évolution du bilinguisme franco-anglais au Canada, mettant de l’avant les tendances qui se sont imposées et les évènements marquants »

Gérard Lévesque, l-express.ca

Deux poids deux langues

« Dans Deux poids, deux langues (Septentrion, 2019, 236 pages), l’historien Serge Dupuis raconte, le plus objectivement possible, la laborieuse histoire de la dualité linguistique canadienne. L’impression qui se dégage de cet essai touffu est que le français, au Canada, est un caillou dans le soulier des anglophones.»

Louis Cornellier, Le Devoir

Courtiers et entrepreneurs

« C'est vraiment intéressant. C'est toute une histoire. »

Claude Bernatchez, Première heure (SRC Québec)

Relais (Le)

« J'ai beaucoup aimé. »

Claude Bernatchez, Première heure (SRC Québec)

Relais (Le)

« Deux ans après la mort de Jean-Paul L’Allier, Septentrion publie un premier livre bienvenu sur la vie de l’ancien maire de Québec. Tout en nous offrant des réflexions riches et inédites de cet homme fascinant, ces mémoires inachevés nous laissent aussi avec l’appétit d’une biographie plus complète du personnage. […] Le tout est raconté dans une langue simple, parfois colorée, et dans une forme rappelant celle de la conversation, comme si Jean-Paul L’Allier était à côté de nous, en train de nous raconter une histoire, la sienne, mais aussi celle de toute une génération. »

Isabelle Porter, Le Devoir

Relais (Le)

« Jean-Paul L’Allier a eu une vie bien remplie et épanouie, mais concilier la famille et la politique a été difficile, révèle l’ancien ministre et maire de Québec, qui se livre comme jamais dans ses mémoires inachevés, publiés trois ans après son décès. […] Jean-Paul L’Allier s’y livre de façon franche. […] L’ancien maire de Québec avait un style combatif et le sens de la formule. Il parsème ses mémoires de réflexions sur divers sujets. »

Stéphanie Martin, Journal de Québec

Relais (Le)

« un foisonnement d’histoires et anecdotes, jamais gratuites, qui nous entraînent dans les coulisses du pouvoir et des administrations publiques. Jamais gratuites parce que M. L’Allier se sert de ces récits pour raconter ce qu’il y a appris. »

François Bourque, Le Soleil

Deux poids deux langues

« Le sujet est plus qu’intéressant et toujours aussi pertinent »

Jhade Montpetit, Les malins (Radio-Canada)

Deux poids deux langues

« Si vous avez envie de vous plonger dans cette histoire de la dualité linguistique, vous le faites avec le livre de notre invité Serge Dupuis, Deux poids, deux langues. »

Annie Desrochers, Le 1518 (Radio-Canada)

Promenade en Enfer

« Pierrette Lafond nous emmène dans les travées de la section des livres interdits de la bibliothèque du Séminaire de Québec. Cet opus audacieux publié par Septentrion trace le portrait d’une collection bannie, entièrement préservée. Il nous permet de comprendre comment les ouvrages recevaient ce châtiment. L’auteur évoque plusieurs pièces avec des détails étonnants, qui accrochent notre attention au fil de l’étude. Les illustrations qui jalonnent le livre nous permettent aussi de voir précisément les marques de la censure. A ne pas louper !»

Sylvain Lumbroso, Montréal en tête

Courtiers et entrepreneurs

« Spécialiste en histoire économique, Marc Vallières, professeur retraité du Département des sciences historiques nous démontre, dans ce nouvel ouvrage, Courtiers et entrepreneurs; le courtage financier au Québec, 1867-1987, que pendant plus d’un siècle, le courtage financier a joué un rôle déterminant dans l’organisation des marchés financiers au Québec, où les cour ers ont exécuté des transactions de valeurs mobilières au fil des crises et des poussées spéculatives: autant d’occasions pour eux de participer à la construction de fortunes ou d’en gérer les revers. »

Lucie Bouffard, Le trait d'union

Deux poids deux langues

« Des pages absolument fascinantes sur un sujet toujours délicat [...] abordé avec beaucoup de sérénité, ce n'est pas un coup de poing, ni un coup de gueule, c'est un constat historique »

Michel Désautels, Désautels (Radio-Canada)