Nos livres font parler d'eux

Premières Nations ? Seconds regards

Voilà un ouvrage qui attaque avec rigueur et avec des faits troublants la pensée actuelle, voire l’existence des droits autochtones, et qui radiographie impitoyablement les politiques gouvernementales d’aide aux bandes au point d’y avoir la source de leur marginalité économique et sociale.

Tom Flanagan est un politologue qui développe une vision musclée et critique du mythe du bon Indien et de l’inquiétante société archaïque, peu démocratique, sinon dominée par de petits potentats, qui se consolide en marge de la nôtre avec le silence complice des médias, de l’élite politique et d’un juridisme en train d’amplifier les problèmes.

Louis-Gilles Francoeur, Le Devoir

Art sacré en Amérique française (L’)

Fort bien documenté et illustré, l’ouvrage passe en revue trois siècles d’architecture, de sculpture, de peinture et d’orfèvrerie de la Nouvelle-France, en resituant clairement le contexte historique et politique de l’époque.

S.M., Entre les lignes

Champlain | 2e tirage

C’est un livre savant et de luxe, très grand format, en couleurs, impressionnant...magnifiquement illustré comme nous y a habitués le Septentrion...


Un bel ouvrage qui offre une lecture de longue croisière.

André Gaulin, Amicale des anciens parlementaires du Québec

Amour du livre (L’)

En le développant davantage, il aurait pu y avoir là la matière de deux livres, l’un portant sur la contribution de l’auteur à l’ensemble du monde du livre, l’autre consistant en un court traité sur toutes les composantes du métier d’éditeur proprement dit.

Marcel Lajeunesse, Documentation bibliothèques

Négation de la nation (La)

Dans un livre savant, mais accessible à un large public, Eugénie Brouillet apporte une contribution de haut niveau à un débat sans fin.

Pierre Cayouette, L’actualité

Odyssée de La Moricet (L’)

Bien qu’écrit pour les descendants des valeureux ancêtres, ce roman historique s’adresse à tous les amateurs de la petite histoire des habitants de la Nouvelle-France du XVII e.

Marjolaine Beaumont, Cap-aux-Diamants

Amour du livre (L’)

Nul titre ne serait être mieux choisi que celui de cet ouvrage. L’auteur aime le livre, il en parle avec enthousiasme, il connaît tous les secrets de sa fabrication, de sa place dans la vie de la société, de son passé et de son avenir.

L’ouvrage de Denis Vaugeois apporte donc une contribution importante à la réflexion sur la place du livre dans la société actuelle. De présentation très agréable, il offre au lecteur des illustrations en couleur, des tableaux intercalés dans le texte, des passages en différents caractères, un glossaire du livre instructif, une bibliographie et un index précieux. Un ouvrage qui illustre magnifiquement l’irremplaçable instrument culturel qu’est devenu le livre dans notre civilisation.

Paul-Émile Roy, L’Action nationale

Saisons Atikamekw

 

Le livre  Saisons atikamekw  est vraiment très intéressant. Je n’ai pas pu m’empêcher de me remémorer des souvenirs d’enfance à mesure que je parcourais les chapitres. C’est un roman historique très bien écrit, complet, riche en description et on peut retrouver toutes les perceptions des sens et raconte beaucoup d’éléments sur la culture atikamekw. De plus, on nous raconte la vie dans une communauté. Je suggère fortement de lire ce livre. 

Rose-Aimée Dubé, Socam

Art sacré en Amérique française (L’)

Un livre somptueux qui soulève l’admiration. Un livre dont l’élégante mise en page est signée Louise Méthé.

Tout à la fois ouvrage savant et ouvrage de vulgarisation, ce livre devrair contribuer à sortir la Côte-de-Beaupré de son oubli et encourager la mise en valeur de son précieux héritage.

Didier Fessou, Le Soleil

On s’amuse à mort

Un véritable reportage où l’on voit deux avocats en vue se livrer à une lutte acharnée pendant les 23 jours que dura le procès: Jean Bienvenue pour la poursuite et René Letarte pour la défense. Le mobile du crime? Un simple geste gratuit inspiré du film américain The Rope! Pas si gratuit que ça, le geste: la discipline de fer des Clercs de saint-Viateur était erriblement pesante...

Didier Fessou, Le Soleil

Amour du livre (L’)

Désormais quand on me consultera au sujet d’un projet de livre, je conseillerai de lire L’Amour du livre

Jean-François Crépeau, Le Canada français

Saisons Atikamekw

Un livre écrit de façon fort simple et qui coule de source. En même temps on fait l’apprentissage des moeurs chez les atikamekw. Un roman qui vient briser les solitudes.

Daniel Rolland, Culture Hebdo.com

Collecteur (Le)

Le cinéma québécois qui a la cote actuellement, aurait tout intérêt à s’emparer de cette histoire sordide qui est le lot de bien des femmes.


Chapeau Mme Bisson vous nous avez eu du début à la fin.

Daniel Rolland, Culture Hebdo.com

On s’amuse à mort

Il[Clément Fortin] a eu la bonne idée de reprendre sous nos yeux le procès pour une affaire de meurtre authentique qui s’est passée à Matane en 1964

Me Fortin nous fait revivre cette histoire des annales judiciaires.

Daniel Rolland, Culture Hebdo.com

Dollard

Un petit livre que liront avec profit les amateurs de l’histoire informés par ailleurs que des recherches historiques auraient quelque peu terni l’image de ce personnage légendaire!

Léo Beaudoin, Montréal en tête

Augustin-Norbert Morin, 1803-1865

...cette première biographie critique veut faire connaître au public celui qui peut être qualifié d’illustre méconnu de notre histoire.

Sans ancun doute, Augustin-Norbert Morin méritait d’être mieux connu qu’il ne l’est. L’étude de Jean-Marc Paradis lui rend, me semble-t’il, justice,

Léo Beaudoin, Montréal en tête

Collecteur (Le)

...certains amateurs de polars sanglants apprécieront peut-être cette histoire de vengeance bien ficelée, qui sent mauvais, très mauvais...

Catherine Hébert, Entre les lignes

Eugène Brosseau

...Janson montre bien comment la boxe, au début du siècle, représente à Montréal un véritable melting pot, où Juïfs, Noirs et francos fraternisent sans égard aux frontières socio-économiques et au climat politique.

Louis Hamelin, Le Devoir

Amour du livre (L’)

Tout lecteur, tout auteur, tout éditeur, tout libraire devrait parcourir un tel essai. Du coeur et de l’esprit d’un auteur jusqu’aux mains d’un lecteur, que d’intervenants et quel long parcours!

Jean Panneton, Le Ralliement

Député à Québec et à Ottawa... mais toujours Beauceron !

...il a la facture qualitative des éditions du Septentrion et le naturel ainsi que la spontaéité de Fabien Roy.


Comprendre Fabien Roy et sa carrière féconde, constater le respect qu’il s’est mérité, c’est comprendre aussi les Beaucerons, ces insoumis selon l’expression de la romancière et essayiste Madeleine Ferron, qui elle aussi, avait épousé la Beauce en s’alliant à Robert Cliche! Une lecture d’été, qui vous enchantera et vous «embeaucera»!

André Gaulin, Amicale des anciens parlementaires du Québec

Amour du livre (L’)

If you want to prepare for your tour of Montreal’s bookish past, one must-read book is L’Amour du livre, by Denis Vaugeois. It’s all about the ‘’book chain’’ that delivers litery access to readers in Quebec.

But anyone even peripherally involved in publishing in Canada will be fascinated by the insider’s knowledge of the industry Vaugeois displays. He has much to say about the complex web of relationships beetween authors, editors, publishers, printers, booksellers and librairies that exists in Quebec.

Available oonly in French, it’s unlikely that L’Amour du livreis going to be available in English soon.

Pat Donnelly, The Gazette

Gestion de l'étranger (La)

L’étude de Gélinas est un modèle d’érudition et de clarté. Reprenant la quasi totalité des études et documents d’archives touchant les Atikamekw, elle offre un panorama complet et, à mon avis, définitif ou presque de l’histoire culturelle de ce peuple à une époque de contacts croissants avec les Euro-Canadiens.

Louis-Jacques Dorais, Revue internationale d’études québécoises

Premières Nations ? Seconds regards

L’ouvrage de Flanagan est extrêmement bien documenté et son raisonnement est fondé sur des prémisses rigoureuses. Chacun des arguments mis de l’avant par l’auteur pour réfuter les huit propositions qu’il juge fausses et plausible et se base sur des faits bien démontrés...

Louis-Jacques Dorais, Revue internationale d’études québécoises

Innus et le territoire (Les)

Le grand mérite du livre de Lacasse est de donner la parole aux Innus (le texte est parsemé de citations intégrales d’interlocuteurs autochtones) et d’analyser les concepts qui, dans leur langue, expriment la nature et le fonctionnement de l’ordre cosmologique et social(contrairement à ce qui se passe chez nous, celui-ci n’est pas perçu de façon dichotomique). L’ouvrage se veut une contribution-extrêmement bien documentée- à la vision innue de ce que nous appelons le droit et à l’application des principes de droit innu et Nitassinan.

Louis-Jacques Dorais, Revue internationale d’études québécoises

Réduction (La)

Dans l’ensemble, les propositions de Simard sont justes et remettent certaines pendules à l’heure.

Louis-Jacques Dorais, Revue internationale d’études québécoises

Odyssée de La Moricet (L’)

La   lecture de ce petit livre est très enrichissante dans la connaissance des moeurs qui prévalaient au Québec du XVIIème siècle. Et on se met à rêver en imaginant qu'un représentant pour chaque famille québécoise, à l'initiative de Roger Morissette, se mettrait à raconter la genèse des siens Nouvelle-France. Nous aurions tout le portrait de nos ancêtres dans une unique collection. La maison Septentrion tient un filon à exploiter pour notre fierté collective.

Daniel Rolland, Culture Hebdo.com

Histoire de l'Amérique latine et des Caraïbes, (deuxième édition)

Cet ouvrage est surtout destiné aux étudiants et professeurs mais est accessible aux grands public qui cherche une information de base sur le sous-continent. On ne peut que féliciter l’auteur et l’éditeur d’une telle initiative: pour une fois, tous les pays sont représentés, même les petits pays des Caraïbes. L’édition dépasse largement ce que l’on retrouve dans de nombreux volumes de ce type.

Marie Lapointe, Revue canadienne des études latino-américaines et caraïbes

Dollard

On remarquera au passage le travail de bénédiction de Me Boisvertqui a tout lu ce qui concerne son sujet de prédilection.

Daniel Rolland, Culture Hebdo.com

America | english

Malgré un ton assez critique, Brett Hooton a tout de même quelques commentaires positifs sur la version anglaise d’America(VehiculePress).

Vaugeois’s comparison of Lewis and Clark’s momentous expedition to a blockbuster film appears surprisingly apt.

...men like Pierre Cruzatte, François Labiche and Georges Drouillard spring to life through his fascinating descriptions of their relentless wanderlust and their unique adaptability in the harshest of environments.

...outsider’s perspective reinvigorates certain aspects of this much debated period...

America also contains moments when it astutely captures the sense of adventure, suspense and destiny that repeatdly draws people back to this timeless story.

Brett Hooton, The Gazette

Monsieur Livre

«Une librairie, c’est d’abord une atmosphère», disait M.Tranquille; en permettant de goûter à celle qui a régné à la librairie Tranquille de la fin des années 40 au milieu des années 70, Yves Gauthier propose un savoureux portrait de la vie culturelle du Montréal de la veille et des lendemains de Révolution tranquille.

Pierre Monette, La Presse

Amour du livre (L’)

Il [Denis Vaugeois] raconte en plus diverses anecdotes très instructives et parfois drôles sur le monde des éditeurs, que certains d’entre eux n’aimeront sans doute pas.

Jocelyne Lepage, La Presse