Nos livres font parler d'eux

Être

S'il y avait un dénominateur commun qui coiffe le recueil de nouvelles d'Éric Simard intitulé Être, ce serait des préoccupations métaphysiques. D'ailleurs, le titre est assez révélateur à cet égard. L'auteur nous fait voir des gens qui luttent au quotidien. On se prend de compassion pour eux, si on prend on compte qu'ils ont été embrigadés de force par la vie comme dirait un Schopenhauer. Pour nous avoir touché, Simard est un portraitiste implacable de la nature humaine.

Daniel Rolland, Culture Hebdo.com

Fonctionnaires (Les)

En partant de la prémisse que le trait le plus caractéristique de la fonction publique réside dans sa nature bicéphale (politique et administrative), l'auteur Jean Laliberté nous présente les règles du jeu de cet immense organisme. Il s'attarde entre autres sur ses différentes particularités, et explique comment retrouver son chemin à travers les méandres du système gouvernemental. Il révèle donc des tactiques pour éviter des pièges et ainsi permettre aux fonctionnaires de réussir, voire tout simplement de survivre. Enfin, Laliberté démolit certains préjugés sur la fonction publique en donnant l'heure juste.

La rédaction, Le Libraire

Fonctionnaires (Les)

Ce livre intéressant nous offre un rare point de vue de l'intérieur sur la fonction publique.

Isabelle Porter, Radio-Canada (Première heure)

Être

Mélange de rythme, d'expressivité, de prose vigoureuse et lyrique, carrousel d'images poétiques, une réalité saisie abruptement, sans artifice, Éric Simard reste fidèle au style qui le caractérise. En quelques traits, il inscrit ses personnages dans un décor, embrasse un ensemble et suggère une atmosphère. Après deux romans, l'auteur signe un recueil de nouvelles à la fois léger, dur et tendre sur la fragilité et la solidité de la condition humaine.

Suzanne Giguère, Le Devoir

Canadiens en Guyane

Dans un livre d'une érudition impressionnante, Robert Larin explique la politique de Choiseul qui souhaitait faire de la Guyane une colonie de peuplement pour compenser la perte du Canada. Minutieusement référencé, accompagné d'un index des noms cités, illustré par 263 portraits, cartes ou reproductions de documents d'archives d'une extraordinaire richesse, son livre s'accompagne de 24 pages d'orientation bibliographique qui couvrent tous les aspects de l'histoire de la diaspora canadienne d'après la conquête. C'est une somme de documentation qui va bien au-delà de son sujet central d'étude qui évoque avec précision plusieurs aspects de l'histoire coloniale de l'Ancien Régime.

Eric Lem, Mondes et cultures

Être

15 nouvelles très actuelles à lire et à relire.

Jacqueline Mallette, ServicesMontréal.com

Erreur (L')

On conclura que cet ouvrage, en dépit d'un manque d'expertise sur l'Irak même, est un bilan provisoire bienvenu sur la guerre, qui pose de bonnes questions et apporte d'importants éléments de réponse, même s'il n'épuise pas le sujet des causes profondes de "l'erreur".

Coralie Hindawi, Revue Études internationales

Histoire populaire du Québec, tome 5

Les livres de Jacques Lacoursière se lisent comme une saga, et particulièrement ce dernier tome, qui traite d'une des périodes les plus turbulentes d'un Québec qui se cherche... et se trouve enfin. L'auteur y pourfend de nombreux mythes que bien des gens conservaient au sujet de cette époque, notamment au niveau de l'église et de l'indépendance du Québec.

Mario Landerman, Zone Culture

Samuel de Champlain

Remercions le Septentrion pour son formidable travail d'éditeur qui nous donne accès au meilleur livre jamais paru sur Champlain, son époque et ses entreprises. Documenté et captivant.

Paul Jacques, Le Clap

Voyage au Canada

Les historiens confirmés et en herbe seront captivés par ce livre. Il faut saluer le travail de Vaugeois et Côté qui en ont fait un livre subtil et passionnant. Les nombreuses reproductions de documents sont aussi d'une excellente qualité historique.

Jean-Luc Doumont, Made in Québec

Histoire de l'Amérique latine et des Caraïbes, (deuxième édition)

Cet essai historique est une somme colossale en information concernant l'histoire de l'Amérique latine et des Caraïbes. Que ce soit les relations internationales, l'économie, l'évolution sociale, la culture, la croissance démographique, la vie politique, rien n'est oublié dans ces quelque 450 pages. Les amateurs d'histoire vont adorer et les lecteurs seront comblés par ce livre qui ne fait pas que raconter l'histoire, mais l'examine sous tous ces angles.

Jean-Luc Doumont, Made in Québec

Chroniques d’une mère indigne (Les)

Que l'on soit mère ou pas, père ou pas, ami avec quelqu'un qui l'est ou en voie de le devenir, ce recueil de chroniques est vraiment très drôle et rempli d'astuces pour permettre aux adultes, qui sont confrontés aux situations les plus incroyables, de survivre au quotidien de la maternité.

Jacqueline Mallette, ServicesMontréal.com

Anastasie ou la censure du cinéma au Québec

Un fort intéressant livre qui s'inscrit dans la continuité du "Dictionnaire de la censure" paru récemment chez Fides. Ce livre joue un rôle complémentaire : plutôt que d'opter pour la fragmentation propre à tout dictionnaire, Yves Lever adopte ici une approche plus "monographique". Le résultat est souvent étonnant puisque le livre, bien documenté et clairement écrit, permet au lecteur d'apprendre une foule d'informations qui l'éclairent non seulement sur le cinéma, mais également sur l'histoire des idées au Québec, sur les rapports de la culture "de masse" avec le clergé, les intellectuels, les artistes, etc. Une lecture recommandée.

Frédérick Durand, Le voyage insolite (CFOU FM)

Terra Nostra

Terra Nostra est un ouvrage érudit accessible toutefois à tout lecteur qui peut ainsi prendre plaisir à suivre l'évolution de la cartographie. De même, le spécialiste trouvera matière à satisfaire sa curiosité et à combler ses lacunes sur le sujet. La technologie élaborée depuis la fin du 18e siècle est particulièrement bien exposée et illustrée. Il faut rendre hommage aussi à la qualité de l'édition : le choix des illustrations et leur reproduction servent opportunément la démonstration et ajoutent au plaisir de l'oeil.

Raymonde Litalien, Scientia Canadensis

Managing Canada’s Fisheries

Gough shows that he knows this material well. It is clear that this text is a labour of years of work. It is well-illustrated, well-documented and contains a wealth of information from statistical snapshots to the outlines of important fisheries treaties. The result is a great deal of fascinating information, largely, and unfortunately, disassociated from the broader economic, political, and social context of Canadian history.

Darin Kinsey, Scientia Canadensis

Mémoires d’un piéton

On devine combien Jean Cimon est attaché à ce Vieux-Québec qui l'a vu naître et grandir par la subtilité des éléments de la vieille ville qui retiennent son attention et par la finesse des descriptions qu'il livre de certaines scènes urbaines au détour de ces Mémoires. On ne pourra qu'apprécier la constance de ce point de vue "piétonnier" qu'adopte l'auteur et saluer la générosité avec laquelle il livre ici d'intéressants détails concernant plusieurs plans de l'histoire urbaine de Québec.

Madeleine Pastinelli, Recherches sociographiques