Nos livres font parler d'eux

De Gaulle. Les 75 déclarations qui ont marqué le Québec

« S’il y a une certitude quant aux relations qu’entretenait Charles de Gaulle avec le Québec, c’est que le général et président français connaissait parfaitement le dossier québécois. À l’image de celui-ci, l’auteur Roger Barrette connaît très bien son sujet. Avec pour résultat que son livre complet, bien écrit, bien documenté, fait le tour d’une relation de proximité qu’a entretenue, par-delà la distance, l’Homme du 18 juin avec l’enclave francophone d’Amérique du Nord. […]Foi de Roger Barrette, de Gaulle avait une fascination, voire une passion pour le Québec. Son ouvrage nous fait parfaitement ressentir ces sentiments.»

André Duchesne, La Presse

Jules-A. Brillant

« Cette biographie fait aussi ressortir que le Québec moderne n’a pas commencé avec l’arrivée des baby boomers en 1960 et qu’il y avait aussi des entrepreneurs au temps de la soi-disant Grande Noirceur! »

Louis Bouchard, Questions d'actualité (Radio Ville-Marie)

Jules-A. Brillant

« Le document se veut un rappel très important d’un tournant majeur de l’histoire régionale. L’homme originaire de la Vallée de la Matapédia a créé notamment la radio et la télévision CJBR (notez les initiales de monsieur Brillant dans les lettres d’appel), la Compagnie de pouvoir du Bas-Saint-Laurent (électricité) et la compagnie Québec-Téléphone, devenue par la suite QuébecTel et TELUS Québec. »

Pierre Michaud , Le Soir

loi de la gravité (La)

À travers les trajectoires de Dom et Fred, Olivier Sylvestre explore avec finesse et tendresse les psychés de ces deux êtres (é)mouvants et lucides dans ce qu'ils/elles sont, et qui n'aspirent qu'à une chose : s'ancrer dans leur normalité et leur authenticité les plus intimes face à leur entourage, dans toute la fluidité de leur identité.

Radio-Canada, Valérie Lessard

Jules-A. Brillant

« Les historiens rimouskois Paul Larocque et Richard Saindon viennent de lancer une biographie de Jules-A.Brillant, personnalité majeure du développement de Rimouski au début du 20e siècle. La fille cadette de l’homme d’affaires rimouskois, Suzanne Brillant, confie y avoir reconnu et redécouvert son père. [...] Les deux historiens ont conçu le texte comme une histoire racontée et mise en contexte, en conservant ses citations dans les deux langues, anglaise et française, car M. Brillant faisait affaire avec les États-Unis et le Canada anglais. L’ouvrage permet de découvrir l’ascension fulgurante de cet humble commis de banque devenu grand bâtisseur du Québec moderne. [...] On y apprend comment M. Brillant a contrôlé les principaux secteurs économiques du Bas-Saint-Laurent. Ses intérêts s’étendaient de Québec à la Gaspésie et la Côte-Nord et on lui doit la création de l’école de génie maritime, aujourd’hui Institut maritime du Québec, l’essor des médias dans l’Est du Québec.

Adeline Mantyk, L'Avantage

Félix Leclerc

« un ouvrage collectif qui analyse toutes les facettes de l’oeuvre de l’artiste »

Louis Cornellier, Le Devoir

Félix Leclerc

« Ouvrage collectif dirigé par Luc Bellemare, Jean-Pierre Sévigny et Danick Trottier, Félix Leclerc. Héritages et perspectives prouve que l’on n'a pas fini d’explorer toute la portée de son œuvre. Dans ce livre, présenté comme «“étude la plus complète réalisée à ce jour sur Félix Leclerc”, il est question notamment de sa carrière à la radio, de ses influences, de son engagement social et de la dimension écologique de sa poésie.»

Mattheu Dessureault, Le Fil

Expédition allemande à l'île d'Anticosti (L')

« L’historien Hugues Théorêt a minutieusement fouillé le dossier d’une affaire alarmante ayant fait grand bruit dans les médias de l’époque. Retraçant les événements entourant cet épisode méconnu de notre histoire, L’expédition allemande à l’île d’Anticosti édité chez Septentrion relate qu’au moment où Hitler et les nazis menacent de plonger le monde dans une nouvelle guerre mondiale, de mystérieux investisseurs débarquent sur l’île. La sécurité de la voie fluviale du Saint-Laurent est menacée et il y a lieu de s’inquiéter des intentions douteuses de ces visiteurs étrangers. Une lecture très intéressante à propos d’un coin de paradis convoité et devenu site de prédilection depuis les années 1980.»

Claire Chainey, Les lectures de Claire

Élites et le biculturalisme (Les)

Cet ouvrage « s’avérera utile à maints chercheurs, du Canada et d’Europe, qui se passionnent pour le biculturalisme, question toujours actuelle et contestée, sans cesse à redéfinir.»

Xavier Gélinas, Minorités linguistiques et société

Soeurs de la Charité de Saint-Louis en Amérique (Les)

« La perspective monographique qui sous-tend l’ouvrage est très riche en matière factuelle et il faut en féliciter l’auteure […] La monographie repose sur une solide lecture de l’histoire institutionnelle et organisationnelle de la communauté. Cela constitue, sans doute, sa plus grande contribution et assurera sa valeur documentaire future. […] L’auteure parvient sans peine à convaincre le lecteur de la richesse de l’histoire des sœurs de la Charité de Saint-Louis en Amérique. »

Étienne Berthold, Rabaska

Promenade en Enfer

« Promenade en Enfer. Les livres à l'Index de la bibliothèque historique du Séminaire de Québec a été un véritable coup de coeur pour l'équipe de rédaction d'Argus. Cet ouvrage explore l'une des rares collections encore existantes de livres mis à l'index. Il nous permet de mesurer le chemin parcouru depuis le concile de Vatican II, dans les années 1960, alors que l'on cessa de rejeter et de cacher les volumes jugés immoraux, hérétiques ou dangereux. »

Équipe de rédaction , Argus

Promenade en Enfer

« L’ouvrage de 140 pages rédigé par Pierrette Lafond dans le cadre d’études de maîtrise offre une fascinante promenade dans certaines allées sombres et poussiéreuses de la bibliothèque historique du Séminaire de Québec. […] Jusqu’à ce jour, personne ne s’était réellement intéressé à cette section de la bibliothèque [l’Enfer]. Heureusement, le livre paru tout récemment vient lever le voile sur cette facette de l’histoire de la censure au Québec. »

Alexis Beaudoin, Québecensia

Courtiers et entrepreneurs

« Marc Vallières est le plus important historien vivant de l’économie du Québec. Son nouveau livre, Courtiers et entrepreneurs, présente l’histoire du courtage financier au Québec de 1867 à 1987. C’est le fruit d’un énorme travail de documentation, d’analyse et d’interprétation. Néanmoins, ça se lit comme un roman. Si la finance vous a toujours ennuyé, mais que vous voulez tout de même en savoir quelque chose, lisez Vallières, vous ne le regretterez pas. »

Pierre Fortin, Les Cahiers de lecture de L’Action nationale

loi de la gravité (La)

« [...] quand j'ai découvert la pièce La loi de la gravité d'Olivier Sylvestre, j'ai ressenti le vif désir de la partager. D'abord parce qu'elle met en scène deux personnages d'ados auxquels on croit, avec la maladresse de la première rencontre (on parle d'amitié, ici), le besoin de se créer une caparace pour se protéger, mais les trop nombreuses failles. Ensuite parce qu'Olivier Sylvestre parle de sujets, entre autre l'identité de genre, qu'ils me semblent nécessaires d'aborder en salle de classe. Bref, j'ai craqué. »

, sophielit.ca

Site archéologique du palais de l'intendant à Québec (Le)

« Quel ouvrage magnifique! Ce très beau livre regorge de photos qui parlent d’elles-mêmes et racontent notre histoire au même titre que le texte qui accompagne les images. C’est un vrai plaisir pour le lecteur que de visiter le site archéologique, de comprendre l’évolution du mode de vie des gens, de l’aspect économique et social, de la géographie des lieux. Passionné par l’histoire du Québec, cet ouvrage m’a fortement plu puisqu’il nous plonge dans le quotidien des gens qui ont vécu avant nous. […] C’est un livre qui ne s’arrête pas qu’aux découvertes archéologiques. Les auteurs construisent autour de ces découvertes, l’histoire entourant les gens, les lieux, les objets.  On revit entre autres, la dualité entre les anglais et les français de l’époque. […] Revisiter notre histoire à travers ce bel ouvrage permet de mieux comprendre le mode de vie de nos ancêtres. Connaître son histoire permet de mieux appréhender le futur. Tout l’aspect archéologique de ce livre est vraiment fascinant et passionnant. En couleurs, avec de nombreuses photos et reproductions, le livre est un fabuleux cadeau à offrir ou à s’offrir, pour les passionnés d’histoire ou d’archéologie.»

Guy Brisson, Mon coussin de lecture

Relais (Le)

« C’est un document riche en documents issus des archives personnelles, des écrits. Cet ouvrage démontre une franchise, une honnêteté et une motivation qui est propre à un homme de cette prestance et de cette ouverture d’esprit. Je vous recommande ce récit historique, issu des mémoires inachevés de Jean-Paul L’Allier. »

Martine Lévesque, Les Mille et une pages LM

Histoire des p'tits gâteaux Vachon, 1923-1999 (L')

« Le livre de Dave Corriveau invite à un voyage dans le temps, de 1923 à 1999, pour revisiter l’épopée de cette pâtisserie résolument ancrée dans l’histoire et le patrimoine gourmand du Québec moderne.»

Paul-François Sylvestre, L’Express (Toronto)

Félix Leclerc

« «Ah, Félix, est-ce qu’il y a encore quelque chose à dire sur Félix Leclerc? OUI! Et on trouve cela dans un ouvrage publié ces jours-ci : Félix Leclerc : Héritage et perspectives »

Annie Desrochers, Le 1518 (Radio-Canada)

Deux poids deux langues

C’est en nous traçant toute l’histoire des franco-canadiens que Serge Dupuis a appuyé ce travail, qu’il nous présente. Je recommande à tous les lecteurs intéressés par l’histoire, le Canada, la linguistique et surtout les francophones qui veulent apprendre un peu plus sur le chemin fait pour obtenir l’officialisation du français au Canada. J'ai adoré ma lecture, j'ai appris encore pleins de nouvelles données concernant l'histoire de mon pays.«»

Martine Lévesque, Les Mille et une pages LM

Le Grain de sable

« Ce bel album raconte l’histoire d’Olivier Le Jeune qui a été le premier esclave au Canada. […] Le livre est abondamment illustré et les images nous font ressentir ce que le personnage a pu vivre. La beauté du livre, visuellement, nous aide à mieux appréhender le texte. Même s’il vise un public jeune, le livre plaira tout autant aux adultes, dès qu’on s’intéresse un peu à notre histoire, à ceux qui ont façonné notre pays et qui ont laissé leurs marques. […] Un ouvrage qui aborde l’esclavage d’un angle différent, en laissant la parole à Olivier Le Jeune, ce qui donne au lecteur le sentiment d’être plus proche du personnage. De plus, c’est un livre accessible aux jeunes, qui leur permettra de connaître une partie de notre histoire. Un livre que je vous invite à découvrir! »

Guy Brisson, Mon coussin de lecture

Le Grain de sable

« Magnifique ! Un texte super important. »

Emilie Rivard, Contes de faits

Deux poids deux langues

« L’auteur souligne admirablement bien l’inégalité des rapports de force entre le français et l’anglais, puis les efforts déployés par l’État fédéral, le Québec et les autres provinces pour rétablir une certaine équité ou, dans les moments malheureux, marginaliser la langue de la minorité. »

Paul-François Sylvestre, Jaipourmonlire.ca

Histoire des p'tits gâteaux Vachon, 1923-1999 (L')

« Difficile de résister à l'envie de croquer dans ce petit bouquin aux couleurs d'un gâteau qui est devenu une institution québécoise au cours di XXe siècle. »

Anne-Marie Charuest, Histoire Québec

Félix Leclerc

« un livre éclairant sur l’homme et l’oeuvre. […] Au sortir de cette lecture vous saurez vraiment tout »

Daniel Rolland, Culture Hebdo.com

Luxure et ivrognerie

« Les “maisons de tolérance” ont-elles existé à Québec au XIXe siècle ? Non seulement le livre Luxure et ivrognerie. la vie nocturne à Québec au XIXe siècle répond à cette question peu abordée dans les manuels d'histoire, mais il propose aussi une visite guidée de ces lieux dans les quartiers Saint-Jean-Baptiste et Saint-Roch. [...] L'idée d'ancrer ces leçons de petite histoire dans un parcours historique étoffera une promenade anodine dans le Vieux-Québec »

Yves Laberge, Cap-aux-Diamants

Pouvoir et territoire au Québec depuis 1850

Un ouvrage qui «s’insère judicieusement dans l’historiographie par l’éventail des textes présentés et par ses réflexions historiographiques et théoriques »

Yanick Turcotte, Cahiers d'histoire