Nos livres font parler d'eux

Montréal et la bombe

« Doté d’un évident intérêt pour l’histoire et d’une capacité à communiquer simplement et efficacement le savoir qu’il a accumulé en épluchant les archives et en interrogeant les quelques rares témoins oculaires toujours vivant, Sabourin raconte dans Montréal et la bombe une page d’histoire méconnue mais captivante : celle du Laboratoire de Montréal. […] Dans l’avant-dernier chapitre, le récit prend des airs de roman d’espionnage. L’auteur se penche sur des événements méconnus […] mais rocambolesques. Le soin qu’a pris Gilles Sabourin à donner de l’épaisseur aux protagonistes et à restituer au réel son épaisseur et son opacité rend cette partie du livre particulièrement captivant. »

Frédéric Morneau-Guérin, #LectureDominicale

Éditions Marabout, Bob Morane et le Québec (Les)

« Richement documenté et généreusement illustré, idéal pour les bibliothèques publiques, le livre Les Éditions Marabout, Bob Morane et le Québec constitue un exemple représentatif de ce que les études canadiennes peuvent apporter d’original, ici dans une approche comparative; mais en outre, cette étude enthousiasmante de Jacques Hellemans s’inscrit également dans la méthode transdisciplinaire des études transatlantiques (Transatlantic Studies), qui sont axées sur les échanges culturels entre les continents reliés par l’Océan Atlantique. »

Yves Laberge, Zeitschrift für Kanada-Studien

À table en Nouvelle-France, deuxième édition

« Accessible à tous, cet ouvrage saupoudré d’anecdotes et de recettes anciennes charmera les amateurs d’histoire autant que les gourmands. Que diriez-vous de préparer une délicieuse sagamité au poisson comme les Hurons en mangeaient dans les années 1620 ? À vos fourneaux ! »

, Continuité

Promenade en Enfer

« Pour plonger dans la censure au Québec et dans l’Enfer du Séminaire de Québec, une section de livres interdits et mis à l’Index. Une promenade passionnante en images et en histoire. »

Geneviève Bolduc, Mon coussin de lecture

De Gaulle. Les 75 déclarations qui ont marqué le Québec

« un ouvrage d’une grande qualité […] La lecture s’est avérée passionnante et captivante. On sent le grand travail de recherche de Roger Barrette, accompagné d’une belle structure qui pousse le lecture à vouloir en apprendre d’avantage sur De Gaulle. Qu’on soit féru de politique ou non, cet ouvrage est très accessible. L’auteur est un excellent vulgarisateur et il nous permet de découvrir tout ce qui s’est fait pour le Québec. C’est un ouvrage qui devrait être lu par les générations d’aujourd’hui, afin de mieux connaître ce qu’on a pu traverser comme nation francophone. C’est un ouvrage essentiel pour mieux comprendre l’histoire passée, les luttes importantes pour l’éducation et la place du français. […] un véritable coup de coup de cœur »

Guy Brisson, Mon coussin de lecture

Inoubliable Saint-Jean-Baptiste

« Les éditions du Septentrion nous rouvrent les portes du bâtiment, en quelque sorte, avec un magnifique ouvrage abondamment illustré, Inoubliable Saint-Jean-Baptiste. […] D’une page à l’autre, on se plaît à se "promener" dans l’église et à admirer l’autel, le chœur, les galeries, les confessionnaux, la chaire, la table de communion, la chapelle. Des vitraux aux boiseries, en passant par les peintures murales et les statues, chaque œuvre a une description détaillée. Le livre comprend aussi une partie sur l’histoire du quartier et de la paroisse avec plusieurs photos d’époque et des documents d’archives. »

Mattheu Dessureault, ULaval nouvelles

Promenade en Enfer

« un ouvrage dont j’ai particulièrement aimé la lecture et qui devrait intéresser ceux qui adorent les livres […] Cet ouvrage est abondamment illustré et il est vraiment passionnant! […] J’ai aimé la construction de l’ouvrage qui débute avec la censure de façon générale, la création de l’Index, puis son application, essentiellement religieuse. Ensuite, l’ouvrage nous amène plus particulièrement dans l’enfer de la bibliothèque du Séminaire de Québec […] Vous aimez les livres? Vous êtes un grand lecteur ou vous travaillez dans le domaine des livres? Ce livre est à lire, assurément! La censure est un sujet à la fois passionnant et dérangeant. Pour en apprendre plus sur son histoire au Québec, Promenade en enfer est un très bel ouvrage à découvrir. C’est un gros coup de cœur pour moi et une de mes meilleures lectures de l’année! »

Geneviève Bolduc, Mon coussin de lecture

homme derrière (L')

« J’ai toujours lu avec intérêt les ouvrages de Denis Vaugeois. […] [Sylvain Vaugeois] a contribué au développement de l’industrie du multimédia au Québec [et] […] séduisait tous ceux qui l’approchaient par son charisme, résultat du mélange d’une énergie folle et d’une fêlure existentielle. Était-il le génie que veut en faire l’historien ? Non, mais le romancier F. S. Fitzgerald, s’il l’avait connu, en aurait fait un troublant perdant magnifique. »

Louis Cornellier, Le Devoir

Biscuits Leclerc (Les)

« Richement illustré et fortement documenté, Les biscuits Leclerc. Une histoire de coeur et de pépites remonte jusqu’aux ancêtres des Leclerc, originaires de Dieppe, qui s’installent à l’île d’Orléans au XVIIe siècle »

Manon Dumais, Le Devoir

Biscuits Leclerc (Les)

« Abondamment illustré avec des photos d’archives, des publicités et des recettes d’antan, [ce] livre plaira aux amateurs d’histoire gourmande, certes, mais aussi à quiconque s’intéresse aux grands événements ayant secoué le Québec.»

Mattheu Dessureault, le fil

Ici Christine St-Pierre

« [Un] ouvrage écrit avec clarté et énergie (avec l’aide de Marc Gilbert) […] l’ouvrage donne à la fois une bonne idée de l’ampleur de la vie ministérielle, de l’importance de la diplomatie culturelle et politique québécoise. »

Jean-François Lisée, La boîte à Lisée

Biscuits Leclerc (Les)

« Son histoire est intimement liée à celle de Québec et elle est très bien racontée par l’historienne Catherine Ferland dans Les Biscuits Leclerc : une histoire de cœur et de pépites. »

Paul-Robert Raymond, Le Soleil

À table en Nouvelle-France, deuxième édition

« L’alimentation touche au quotidien et à l’identité des gens. Or, lorsqu’il est question de l’alimentation d’autrefois, ce quotidien est souvent perçu comme terne et sans saveur. Yvon Desloges prouve le contraire dans À table en Nouvelle-France. »

Paul-François Sylvestre, J'ai lu pour vous