Nos livres font parler d'eux

Martel en tête

Cette lecture, ici encore coup-de-poing, peut sembler difficile par moments, mais combien réaliste en termes de souffrance des personnes atteintes par la maladie mentale.

, Champagne et confetti

noms fictifs

Une narration empreinte d'empathie, sans apitoiement ni jugement, et des paroles, monologues et dialogues puisant tous les registres de langue donnent à l'ensemble une tonalité juste et bien assortie au propos.

Pierrette Boivin, Nuit blanche

Grosse

C'est parfois cru, souvent touchant, mais toujours vrai. Un récit qui ne laisse personne indifférent. Lynda Dion propose ici ce qui se révèle être assurément son meilleur roman.

Billy Robinson, Les libraires

Franco-Amérique [NE]

Ce livre, double héritage, réconcilie la parole et l'écrit, rêve commun et destins différents, témoignages révélant la richesse de l'aventure franco aux quatre coins du continent.

Histoire Québec, Jeannine Ouellet

Montréal en 1642 cases

N'est-ce as une façon agréable de réviser nos connaissances sur notre histoire?

Histoire Québec, Jeannine Ouellet

noms fictifs

Avec Noms fictifs, Olivier Sylvestre réussit impeccablement à sublimer l'univers de dizaines de toxicomanes, pour en faire de véritables personnages, magnifiques et émouvants.

Blogue Page par page, Caroline Dawson

Empire et métissages, 2e édition

Ouvrage magistral

Tout cela fait d'Empire et métissages un livre passionant à lire pour qui veut redécouvrir cet aspect moins connu de l'histoire de la Nouvelle-France et, au surplus, une lecture de plus utiles pour apprendre à se défaire d'un certain simplisme et de bien des idées préconçues.

Patrick Moreau, Onalu.ca

Inextinguible (L')

C'est Maxime Olivier Moutier, sans filtre. Un grand brassage intime et disert qui, même si le ton reste amical, n'est pas sans causer des moments tendus entre les protagonistes.

Geneviève Tremblay, Le Devoir

Un Québec libre est un Québec qui sait lire et écrire

Avec une candeur désarmante, il réfléchit sur notre avenir collectif en réussissant - fait rare - à se placer, lui, un ministre du gouvernement, au-dessus de la partisanerie politique.

Il faudrait être aveugle pour ne pas être touché par ce petit ouvrage signé par un honnête homme sans visée électoraliste, habité par une foi dans l'éducation, cette voie royale vers la liberté.

Denise Bombardier, Le Journal de Montréal

Sud des États-Unis (Le)

Les lecteurs francophones seront profondément redevables à Chenard pour cette prodigieuse et passionnante référence qui fera date, et les renseignera judicieusement sur la première puissance de la planète.

Samia I. Spencer, Quebec Studies Journal

Espions des Lumières (Les)

Stéphane Genêt évite le piège de l’européocentrisme en élargissant son étude à la Nouvelle-France. 3,5 étoiles.

Dave Noël, Le Devoir